Artistes et Groupes de Maloya

Pays : Ile de la Réunion

Artistes ou Groupes

Akoz(1)  -  Baster(12)[video]  -  Carrousel(1)  -  Créolie(1)  -  Danyel Waro(7)[infos][video]  -  Didyé Kérgrain(1)  -  Ekzeko(2)  -  El Diablo(1)  -  Eric Pounouss'(1)  -  Firmin Viry(2)  -  Gramoun Sello(1)  -  Granmoun Lélé(4)[video]  -  Kaloubadia(0)  -  Kiltir(2)  -  Kozman Ti Dalon(0)  -  Leilla Negrau(2)[infos]  -  Lindigo(2)  -  Mascareignas(1)  -  Michel Admette(7)  -  Mélanz Nasyon(2)  -  Nathalie Natiembe(2)[infos][video]  -  Patrick Persée(4)[video]  -  Ravan'(3)  -  René Lacaille(4)[infos]  -  Salem Tradition(3)[infos]  -  Tapok(3)  -  Ti Fock(3)[infos]  -  Ti Fred(1)  -  Tiloun(2)  -  Yela(2)  -  Zantak(1)[infos]  -  Zarboutan(1)[infos]  -  Ziskakan(7)[infos][video]  -  

Compilations

Bourbon maloya(1)  -  

Actualité : Artistes et Groupes de Maloya

Dans son deuxième album, "Voun", sacré coup de coeur de l'Académie Charles Cros, le chanteur réunionais Zanmari Baré évoque son amour pour les siens et pour son île. Derrière l’apparence festive du style musical maloya, il raconte aussi quelques histoires sombres.

Source : tsr.ch | 2018-05-10 11:32:01.0
Simangavole a sorti an août dernier le clip de son titre "Mazine". "Alé ou sa ou vé allé, alé ou sa ou vé allé, allé loin si ou vé alé, alé loin si ou vé. Ou va maziné maziné, ou va mazine a mwin", chante Katy Toave, auteure/compositrice des 13 titres du dernier album du groupe, "pou d'vré".

Un album dans lequel les cinq femmes se livrent plus intimement sur le sentiments réels qui nous animent, avec une envie d’aller au delà des apparences, des idées reçues, des pensées toutes faites, pour "comprendre l’autre pou d’vré"

Tout au long de cet album, au gré des sentiments, Simangavole donne différentes couleurs à son "Maloya Maniér Fanm". Des thèmes sensibles tels que l’abus sexuel sur les enfants dans “Aou”, le terrorisme dans “Kamikaz” ou l’adoption dans “Ti moun” sont abordés. Mais les artistes font part également de leur joie de vivre et de profiter de la vie tout simplement avec les titres “Yala” et “Somanké”.
 
L’équipe : 
Mickaële Ledoux (Kayanm & Chœur)
Sophie Bataille (Pikér/sati & Chœur)
Roukia Adam (Roulér & Choeur)
Natacha Mandrin (Congas/Djembé & Choeur)
Katy Toave (Chant Lead & Auteur/compositeur
Guy Noél Alexis (Ingé Son)
Luciano Mabrouck (Réalisation)

Les dates clés :
1998* Début de l'aventure pour ces cinq femmes qui se sont approprié le maloya à leur manière
2010* Sortie du 1er album “MALOYA MANIÉR FANM”
2010-2017* Participation à des festivals nationaux et internationaux tels que “Woodford Dreaming festival” (Australie), Printemps de Bourges (France) Femmes Funk (Nouvelle Calédonie).
2011* Prix “MEILLEURE ARTISTE MALOYA » aux Voix de l’Océan Indien
2014* Sortie du 2ND ALBUM “FANM I DOBOUT”, tournée en Australie, Vanuatu, France, Inde, Slovénie…. Meilleur Artiste du Island Vibes Festival en Australie.


www.zinfos974.com
Source : zinfos974.com | 2017-11-26 12:40:00.0
Destyn Maloya vient de sortir un nouveau clip intitulé "Velona Mpanjaka Anaoest". Ce titre dont la traduction est "Vive le roi, vive la reine" est un hommage en remerciement à leurs ancêtres malgaches. “Pou moin les rois, les reines, c'est papa, momon, pépé, mémé. Sa mém mes rois, mes reines”, confie Fabrice Ramaye, le chanteur.

Les six musiciens*, très attachés au respect des traditions, reprennent le flambeau du maloya de leurs ancêtres en y apportant leur touche contemporaine, avec des rythmes inspirés des styles divers modernes et aussi des traditions de la zone Océan indien. 

Ce nouveau clip "Velona Mpanjaka Anao" est pour le groupe un véritable retour aux sources. Les musiciens se sont en effet rendus sur leurs terres ancestrales, à Madagascar, pour le tournage. 

Le message : pour pouvoir avancer dans la vie, il faut avant tout savoir d'où l'on vient, connaître ses origines. Et pour cela, une seule chose à faire : aller sur la terre de ses ancêtres et s’imprégner de la nature dans laquelle ils ont évolué.

"Band na (nos ancêtres) lé en nous, i vive à travers nous..i fo nou amène nout vie en fonction de zot l'attentes, de zot ressenti, sak zot i yaime, pas alé à l'encontre de sat i montre anou...fo suive la direction i donne anou pou nou avancé...sinon nout vie sera zamé bien réglé”, estime Fabrice Ramaye.

À ceux qui reprocheraient une sorte de "malgachisation" du maloya, le chanteur a une réponse : "Les premiers qui ont joué du maloya, à La Réunion, ont forcément chanté dans leur langue. C'était du malgache, de l'hindi, une langue africaine, on ne sait pas. Alors retourner à ses sources, ce n'est pas trahir le maloya, au contraire".

Dates marquantes
  • Global Isai Festival (Inde, 2016)
  • Sakifo Music Festival (2016)
  • Festival Donia (Madagascar)
  • Festival Krèol (Ile Rodrigue
  • Festival Interculturel (Mayotte
  • Festival Percussion du Monde (France)
 
Bientôt : Réunion/Afrique du Sud
Décembre – Résidence avec la création de Saka Maloya, un mélange de musique traditionnelle zoulou et Maloya


--
*Fabrice Ramaye (leader du groupe et à l'accordéon), Damien Malard (roulèr), Jérôme Imare (kayamb), Didier Giovanni Hoarau (pikèr), Jerson Avara (saty), Vendomel (congas).


www.zinfos974.com
Source : zinfos974.com | 2017-11-22 12:43:00.0
Musicien péi, guitariste, passionné de Jazz, professeur au CRR et ambassadeur de l’identitié créole réunionnaise, Henry-Claude Moutou s’anime, s’éclaire et illumine quand il parle Séga et musiques réunionnaise. Rencontre avec un passeur de traditions musicales.
QU’EST-CE QUE LA MUSIQUE RÉUNIONNAISE POUR VOUS ?

"La Réunion c’est le maloya, le séga, les romances créoles et l’apport des « ti blancs des hauts » : la musique presque européenne comme les scottish, les valses, la polka, la marzurka,…et qui, malheureusement, lé en train d’perd aujourd’hui. La dedans ou néna le violon, l’accordéon diatonique, l’accordéon la bouche, « la muzik la geul » i appel sa, c’est-à dire l’harmonica, le banjo et/ou la mandoline…Tout ça i donne ces airs européens que l’a maillé un ti peu avec la tourderie du séga d’ici, et que les Rodriguais et les Seychellois et une partie de Maurice aussi, l’a du préserver. Malheureusement, ici i reste très peu de musiciens qui jouent encore comme ça."

 
ET LE SÉGA ?

"Le séga, c’est la vie réunionnaise. C’est un rythme. C’est une chanson. C’est une danse. C’est un état d’esprit. C’est un état d’âme. C’est la carte d’identité d’une population. Ou voit ça surtout quand ou lé à l’extérieur de La Réunion. C’est nout richesse. Il faut la développer et la mettre en avant, donne a li sa lettre de noblesse. Le séga, le maloya, toutes les musiques d’La Réunion, faut pas faire de différence, faut mette tout avec : c’est le patrimoine musical réunionnais."

 
LE PRMA, LA DAC-OI ET LA RÉGION ONT RÉALISÉ UNE EXPOSITION SUR LA MUSIQUE RÉUNIONNAISE, TOUT PARTICULIÈREMENT SUR LE SÉGA. QU’EN PENSEZ-VOUS ?

"C’est une très bonne chose ! C’est une façon de reconnaître toutes les personnes qui ont oeuvré dans ce domaine depuis longtemps. Si nou fait rien, nou va perde ce patrimoine. Il faut regarder derrière quand même, parce qu’il y a tout un pan de la musique que les jeunes artistes ne connaissent pas. Ils jouent sans faire référence au patrimoine, à la marmite de séga ou à la romance qui existe avec les anciens."

 
AUTREMENT DIT : PERPÉTUER LES TRADITIONS ?

« Il faut que les jeunes compositeurs i regardent un peu ce séga lontan là, comment li lé fait, pour zot bâtir un nafair dessus, avec un regard d’aujourd’hui. Ou néna des pépites de la chanson réunionnaise qui restent gravées. Si i joué encore aujourd’hui, c’est que ces artistes des années 50 à 80, l’a fait des choses importantes dans l’histoire de la musique à La Réunion, et que ces musiques de l’époque sont devenues des classiques. Le jeune néna un regard plus ouvert sur le monde, mais i faut que dans son univers i garde ses racines. C’est ça qu’il faut transmettre aussi à nos jeunes."


EXPOSITION : "PORTRAITS DES MUSICIENS TRADITIONNELS, DE 1930 À NOS JOURS"

Le Pôle Régional des Musiques Actuelles de La Réunion (PRMA) a pour mission de collecter, archiver et valoriser toutes les informations sur les pratiques traditionnelles de la zone océan Indien : archives musicales, sonores, partitions, iconographies, vidéos… Après le maloya en 2010, le PRMA souhaite aujourd’hui valoriser le séga, la genèse du répertoire, ainsi que les artistes disparus ou actifs et contemporains. Le prémisse de l’exposition, visible à la Villa de la Région jusqu’au 26 novembre, relate 40 portraits d’artistes d’Alain Peters à Luc Donat en passant par Bernadette Ladauge, Georges Fourcade, Ségaël ou encore René-Paul Elléliara… L’exposition complète sera visible courant 2018 et permettra au public de jouer la musique, de la vivre et la danser, et d’en découvrir toutes les étapes et les acteurs.
  CONTACT
? PÔLE RÉGIONAL DES MUSIQUES ACTUELLES DE LA RÉUNION
47 rue François de Mahy - BP 30312 - 97827 Le Port Cedex 
 0262 90 94 60 
 www.runmuzik.fr

www.zinfos974.com
Source : zinfos974.com | 2017-11-16 07:55:00.0
"Souvnans". C'est le titre du nouveau clip de Lindigo, extrait du nouvel album "Komsa Gayar".

Une balade de plus de 4 minutes dans La Réunion lontan, au rythme du Maloya.

"Mi na un souvnir, mi na un souvnas, kan mwin té marmay, la berce toute mon enfance", chante Olivier Araste, le leader du groupe réunionnais. 

Une vidéo réalisé par Sîla, de Derives Productions.


www.zinfos974.com
Source : zinfos974.com | 2017-11-13 13:27:00.0

Vous pouvez Soumettre un Lien dans cette catégorie