Ziggy Marley

Origine : Jamaique
Instrument :
Styles : Reggae
Site Officiel : Ziggy Marley
Autres informations : Biographie

Ziggy Marley : discographie

Ziggy Marley - Wild And Free album cover Album : Wild And Free
Année : 2011
Ziggy Marley - ITunes Live from SoHo album cover Album : ITunes Live from SoHo
Année : 2009
Ziggy Marley - Family Time album cover Album : Family Time
Année : 2009
Ziggy Marley - Love Is My Religion Live album cover Album : Love Is My Religion Live
Année : 2008
Ziggy Marley - Love Is My Religion album cover Album : Love Is My Religion
Année : 2006
Ziggy Marley - Dragonfly album cover Album : Dragonfly
Année : 2003
Ziggy Marley - Spirit Of Music album cover Album : Spirit Of Music
Année : 1999
Ziggy Marley - Fallen is Babylon album cover Album : Fallen is Babylon
Année : 1997
Ziggy Marley - Free Like We Want 2 B album cover Album : Free Like We Want 2 B
Année : 1995
Ziggy Marley - Joy And Blues album cover Album : Joy And Blues
Année : 1993
Ziggy Marley - Jahmekya album cover Album : Jahmekya
Label : Virgin
Année : 1991
Ziggy Marley - One Bright Day album cover Album : One Bright Day
Année : 1989
Ziggy Marley - Conscious Party album cover Album : Conscious Party
Année : 1988
Ziggy Marley - Hey World! album cover Album : Hey World!
Année : 1986
Ziggy Marley - Play the Game Right album cover Album : Play the Game Right
Année : 1985
Ziggy Marley - The Best Of (1988-1993) album cover Album : The Best Of (1988-1993)
Ziggy Marley - Time Has Come album cover Album : Time Has Come

Actualité de Ziggy Marley

Le Reggae Sun Ska 2019 était placé sous le signe de la diversité et ce troisième jour de festivités ne déroge pas à la règle. Des artistes venus d'Espagne, de Jamaïque, d'Angleterre, d'Australie et de France bien setucirc;r se succèderont sur la scène One Love et la Dub Foundation aujourd'hui. Le beau temps est toujours au rendez-vous et le monde répond une fois de plus présent dès l'ouverture du site.Le légendaire Don Carlos ouvre le bal ! Lui qui clôturait le premier soir du Bagnols Reggae Festival se retrouve cette fois en première ligne et affronte le soleil en pleine face dès 17H. Pas de quoi le déstabiliser. L'ancien membre de Black Uhuru fait preuve de solidité et déroule le même set que la semaine précédente avec cette voix toujours aussi chaude et suave. Un vrai régal !Pendant ce temps, l'équipe australienne du 4'20 Sound fait monter l'ambiance côté sound system. Une équipe pas si australienne que ça finalement puisqu'on retrouve au micro le Français Dougy et l'Ecossais Tom Spirals, un habitué des sessions de Mungo's Hi Fi.Mention spéciale à Rezident et Selecta Antwan qui ont maintenu l'ambiance au plus haut niveau pendant les changements de plateau de la scène One Love. Perchés au-dessus de la régie, ils ont mené d'une main de maître ces interludes pendant trois jours en offrant régulièrement quelques surprises avec de nombreux invités venus tchatcher sur quelques riddims...Le Sun Ska ne serait pas le Sun Ska sans un petit concert de ska ! Et quel concert ! Les Skatalites sont venus fêter leur 50 ans de carrière. Autre anniversaire : les 70 ans de Don Drummond, le tromboniste du groupe qui soufflera même les bougies sur scène. Les classiques instrumentaux fusent avant d'accueillir la reine Doreen Shaffer au micro, la seule membre originelle de la formation jamaïcaine enrichie de deux français, un à la guitare et un au saxophone. Cacun des cuivres y va de son solo et une autre légende les rejoint rapidement... Stranger Cole accompagne les Skatalites sur cette tournée et déballe des classiques que beaucoup de jeunes découvrent avec plaisir. C'est aussi ça le Sun Ska, s'éduquer aux fondations de la musique jamaïcaine !La scène Dub Foundation n'est pas en reste en termes de légendes puisque les deux maîtres du dub, Mad Professor et Scientist se passent la main sur la sono de Sinai.Vient ensuite le moment de la tornade Dub Inc. Après une vingtaine d'années de carrière et juste avant la sortie d'un nouvel album, le groupe stéphanois est au top de sa forme et sa popularité. Le public obéit au doigt et à l'oeil de Bouchkour et Komlan toujours aussi efficaces sur scène. Tout ce qu'ils veulent et Rude Boy remportent sans doute les suffrages et la foule reprend en choeur la plupart des paroles du duo. Le tout nouveau On est ensemble, livré en tout début de set, n'y échappe pas ! Dub Inc semble inarrêtable et le Sun Ska lui réussit bien !Et pour finir en beauté, Ziggy Marley clôture cette vingt-deuxième édition devant un public complètement acquis à sa cause. Vivement l'année prochaine !
Source : reggae.fr | 2019-08-20 02:00:00.0