Capleton

Origine : Jamaique
Instrument :
Styles : Reggae
Site Officiel : Capleton
Autres informations : Biographie

Capleton : discographie

Capleton - I-Ternal Fire album cover Album : I-Ternal Fire
Année : 2010
Capleton - Bun Friend album cover Album : Bun Friend
Année : 2008
Capleton - Reign Of Fire album cover Album : Reign Of Fire
Année : 2004
Capleton - The People Dem album cover Album : The People Dem
Année : 2004
Blank Cover Album : Jah Warrior 2 (Luciano and Capleton)
Année : 2004
Capleton - Live at negril album cover Album : Live at negril
Année : 2003
Capleton - Praises to the king album cover Album : Praises to the king
Année : 2003
Capleton - Best of CAPLETON album cover Album : Best of CAPLETON
Année : 2002
Capleton - Still Blazin album cover Album : Still Blazin
Année : 2002
Capleton - More Fire album cover Album : More Fire
Année : 2000
Capleton - One Mission album cover Album : One Mission
Année : 1999
Capleton - Capleton and friends album cover Album : Capleton and friends
Année : 1998
Capleton - I testament album cover Album : I testament
Année : 1997
Capleton - African Star Specials album cover Album : African Star Specials
Année : 1996
Capleton - Prophecy album cover Album : Prophecy
Année : 1995
Capleton - Good So album cover Album : Good So
Année : 1994
Capleton - Alms House album cover Album : Alms House
Année : 1993
Capleton - Double Trouble album cover Album : Double Trouble
Année : 1991
Capleton - Gold album cover Album : Gold
Année : 1991
Capleton - Lotion Man album cover Album : Lotion Man
Année : 1991

Actualité de Capleton

On ne sait jamais à quoi s'attendre quand un nouvel album de Sizzla voit le jour. etEacute;clair de génie ou médiocrité ambiante ? Que des perles, quelques big tunes ou quasiment rien de bon ? La réputation instable de l'artiste n'est plus à faire. Ce nouveau Fought for Dis résume bien la carrière du leader de la génération new roots : une inégalité constante qui n'exclut pas quelques belles découvertes.Fought for Dis est le fruit de dix années de collaboration entre le singjay et le label AL.TA.FA.AN., figure incontournable du new roots jamaïcain. Un titre par an ! Quelques singles déjà sortis en série figurent donc sur la tracklist comme le terrible Don't Worry sur le Kiana Riddim en featuring avec Mark Wonder et Gentleman. Un trio gagnant que l'on retrouve avec plaisir. Une autre triplette fait sensation sur le papier : la rencontre avec Capleton et le nouveau phénomène dancehall Vershon. Malheureusement pas à la hauteur de nos espérances, ce titre aux allures de hip-hop est presque gâché par un refrain en voix de tête loupé. Les couplets de Kalonji et Capleton viennent sauver la mise, mais Vershon passe quasiment inaperçu aux côtés des deux légendes. Les fans de hip-hop se consoleront avec Freedom en duo avec M1 du groupe Dead Prez où Sizzla se rattrape haut la main avec un refrain entêtant et des phases incisives sur certains couplets venant concurrencer le flow de son collègue américain.Album très culturel s'il en est, Fought for Dis fait quid du dancehall, un style sur lequel l'artiste bobo dread est pourtant plutôt à l'aise. Mis à part les deux titres hip-hop déjà cités, le producteur Anthony Senior s'est concentré sur ce qui a fait la marque de fabrique de son label : un new roots mélodieux et des ballades aux cuivres très présents. Love you Jah Jah, Show More Love ou The Children are the Future en sont les parfaits exemples. Much More fait quant à lui office de flash-back au début des années 2000, quand le reggae one drop était brut et sauvage, rappelant presque la grande époque de Sizzla des années 90 où l'artiste alternait entre voix douce et gutturale sans broncher.Loin d'être incontournable dans la discographie de Sizzla, Fought for Dis reste de bonne facture malgré quelques ratés. On trouve à boire et à manger sur ce nouvel effort. A vous d'aller piocher ce qui vous correspond !Tracklist :01. Fought for Dis 02. Freedom feat. M1 Dead Prez 03. Love you Jah Jah 04. Happy for You feat. Capleton et Vershon 05. Show More Love 06. Don't Worry feat. Gentleman et Mark Wonder 07. The Children are the Future 08. Take my Breath Away feat. Nakeisha 09. Much More 10. Jamaica feat. Sugar Cane
Source : reggae.fr | 2017-07-11 02:00:00.0
Kabaka Pyramid était de passage au New Morning de Paris le 15 juin dernier pour l'une de ses rares dates françaises cette année. Le jeune rasta a livré un show particulièrement énergique en laissant une belle place au dancehall et à de nombreux hommages à ses idoles Sizzla, Capleton et autres Buju Banton. Le public parisien a également eu droit à une visite surprise de Sara Lugo sur High et Windy et à l'excellent Can't Breathe sorti quelques jours auparavant en prélude du premier album de l'artiste à paraître courant 2017. Kabaka était précédé par Straika D backé par l'équipe de Party Time pour présenter son nouvel opus Coeur de feu. Retour en images grâce aux photos de Philippe 'Da Best' Campos.Straika D Little Francky (Party Time)Kabaka Pyramid
Source : reggae.fr | 2017-06-29 02:00:00.0
Imaginez un instant Sizzla, Capleton et Fantan Mojah réuni sur un même hit…le titre « No Surrender« …le producteur Monkey Marc…No Surrender…

lire plus

Source : reggae-blog.fr | 2017-03-29 03:27:00.0
Hier soir à Paris, Capleton, figure emblématique jamaïquaine de la scène reggae/dancehall a démontré...
Source : franceantilles.fr | 2016-11-15 16:10:00.0