Eek a Mouse

Origine : Jamaique
Instrument :
Styles : Reggae
Site Officiel : Eek a Mouse

Eek a Mouse : discographie

Eek a Mouse - Most Wanted album cover Album : Most Wanted
Année : 2008
Eek a Mouse - The Very Best Of Eek-A-Mouse Volume 2 album cover Album : The Very Best Of Eek-A-Mouse Volume 2
Année : 2003
Eek a Mouse - Eeksperience album cover Album : Eeksperience
Année : 2001
Eek a Mouse - Ras Portraits album cover Album : Ras Portraits
Année : 1997
Eek a Mouse - Black Cowboy album cover Album : Black Cowboy
Année : 1996
Eek a Mouse - U-Neek album cover Album : U-Neek
Année : 1991
Eek a Mouse - Eek-A-Nomics album cover Album : Eek-A-Nomics
Année : 1988
Eek a Mouse - Mouse - A - Mania album cover Album : Mouse - A - Mania
Année : 1988
Eek a Mouse - The Very Best of Eek-A-Mouse album cover Album : The Very Best of Eek-A-Mouse
Année : 1987
Eek a Mouse - Assassinator album cover Album : Assassinator
Année : 1984
Eek a Mouse - Live At Reggae Sunsplash album cover Album : Live At Reggae Sunsplash
Année : 1984
Eek a Mouse - Mouseketeer album cover Album : Mouseketeer
Année : 1984
Eek a Mouse - The Mouse & The Man album cover Album : The Mouse & The Man
Année : 1983
Eek a Mouse - Skidip album cover Album : Skidip
Année : 1982
Eek a Mouse - Wa Do Dem album cover Album : Wa Do Dem
Année : 1981
Eek a Mouse - Bubble Up Yu Hip album cover Album : Bubble Up Yu Hip
Année : 1980

Actualité de Eek a Mouse

Gros come-back dans les années 80 au son du rub-a-dub et du early digital façon Channel One et consorts ! Le vétéran King Kong sort l'album Repatriation produit par les Français d'Irie Ites qui ont rassemblé pour le Jamaïcain douze riddims de premiers choix. Après un très bel EP 100 % digital (In the Old Capital), King Kong persiste et prouve qu'il faut encore compter sur les anciens Yardies en 2018.Le label Irie Ites s'est bien entouré pour ce nouvel opus. Les instrus sont signées des Roots Radics, de Sly et Robbie, Russ D ou encore Naram, un jeune producteur australien qui fait des ravages en matière de rub-a-dub ces derniers temps. Le style de prédilection de King Kong est d'ailleurs bien setucirc;r à l'honneur tout au long de la tracklist. Avec son chant Waterhouse, il recycle quelques mélodies et gimmicks de l'époque et ne manque pas de rendre hommage à son jumeau de voix Tenor Saw sur Just A Grow. L'auditeur est directement projeté dans la chaleur d'un sound system à l'ancienne ! La culture dancehall, c'est son truc à King Kong ; il la représente à merveille sur Rootsman Skanking, Dancehall Teacher, After Midnight ou le dévastateur Old School en feat avec deux autres maîtres du genre, Pinchers et Burro Banton.Quelle belle idée de rassembler ces trois icônes sur un recut puissant du Ram Dancehall signé Russ D qu'on avait déjà apprécié en 2013 sur le non moins réussi Don't It de Spectacular et Solo Banton. Les connaisseurs reconnaîtront d'autres riddims comme le plus récent African Princess (Change) ou le Murda Dem sur lequel King Kong dévoile ses talents cachés de deejay le temps d'un couplet surprenant ! Irie Ites ressort une fois de plus des riddims de sa discographie parfois anciens, mais parvient / heureusement / à y mettre un coup de jeune grâce à de nouveaux mixes et arrangements. Parmi les pépites de ce nouvel effort, on note une rencontre efficace avec Eek A Mouse sur le très bon Wake Up the Town aux lyrics taillés pour les sound-clashes. Mais tout ne tourne pas autour du dancehall. Le singjay s'adonne aussi à une écriture plus engagée avec Money Could A Buy et bien setucirc;r Repatriation. Et il en sait quelque chose en matière de rapatriement King Kong. Lui qui s'est installé en Ethiopie 2007 ne se prive pas de blâmer les chanteurs qui prônent le retour en Afrique dans leurs chansons sans jamais y avoir mis les pieds. Un pic redoutablement bien placé !Voilà un opus qui ravivera bien des souvenirs à certains et fera découvrir à d'autres cette période magnifique et si particulière du reggae jamaïcain que sont les années 80. King Kong et Irie Ites réussissent à la faire revivre avec une chaleur et une qualité de son remarquables. On s'y croirait !Tracklist :1. Money Could A Buy2. Gwaan3. Pree The Money4. Repatriation5. Change6. Old School Feat. Burro Banton et Pinchers7. Just A Grow8. Wake Up The Town Feat. Eek A Mouse9. Rootsman Skanking10.Dancehall Teacher11.Licky Licky12.After Midnight
Source : reggae.fr | 2018-03-01 01:00:00.0