Souleymane Faye

Origine : Sénégal
Instrument :
Styles : Mbalax

Souleymane Faye : discographie

Souleymane Faye - Guew album cover Album : Guew

Actualité de Souleymane Faye

Souleymane Faye est en train de préparer son prochain album. Un album de 20 titres que le talentueux artiste dédie à la jeunesse. La Jeunesse? « Parce que je m’inquiète pour les jeunes », répond Diego. Pour lui, la jeunesse est dans une situation difficile qui ne leur offre pas d’avenir.
« Ils ne sont pas motivés. Je peux dire que j’ai un peu pitié de la jeunesse, vu que quand j’étais jeune, quand j’avais leur âge, j’avais un métier. Ou tu vas à l’école ou tu apprend un métier. Mais ils ne vont pas l’école et ils ne s’efforcent pas d’avoir un métier. Comment pourront-ils avoir un avenir? Ce n’est pas possible.

Le chanteur qui a fêté le week-end dernier son 65e anniversaire ne cache pas son inquiétude et sa peur devant le sort réservé aux jeunes de son pays.

« Les jeunes ne font rien. C’est extraordinaire de voir des jeunes qui, du matin au soir, n’ont rien d’autre à faire à part rester à palabrer. Et cela, tous les jours. Donc il y a de quoi avoir peur. Par ailleurs, je parle aussi de leur comportements, du civisme entre autres sujets, parce que les grands ne s’occupent plus des petits et c’est grave ! », a indiqué Souleymane Faye dans les colonnes de Enquête.

Walfnet

Source : xibar.net | 2016-01-28 19:04:00.0
Le festival Only French fait son retour sur la capitale sénégalaise avec encore une fois tout un groupe d’artistes : le trio des Frères Guissé, ou l’artiste congolaise Gasandji. Depuis 2013, le festival continue de se tenir à Dakar en offrant aux férus de musique, une occasion de se réjouir mais aussi d’en tirer des leçons avec notamment le concept de «la chanson pour l’éducation et le climat », clin d’œil à la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques(Cop21) qui se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre prochain. Les Frères Guissé, Gasandji, Carlou D, Mustafa Naham et bien d’autres artistes se partageront eux la scène de l’Institut français de Dakar. Ce sera du jeudi 15 au samedi 17 octobre prochain.
Du 15 jusqu’au 17 octobre prochain à l’Institut français de Dakar, les Frères Guissé accueillent l’artiste congolaise Gasandji pour le festival Only French 2015. Gasandji, qui signifie « Celle qui éveille les consciences », nous insuffle «comme un mystère la dimension sacrée de sa musique et de son chant. Elle défend de façon naturelle une certaine idée d'Africanité, mais au-delà de tout cela une vraie idée d'Humanité». Au menu de cet événement, l’artiste Carlou D va animer la soirée spéciale du jeudi 15 octobre, en compagnie de l’artiste afro-folk Mustafa Naham que l’on présente comme un «chanteur engagé». Carlou D partagera encore la scène avec la Congolaise Gasandji qui se produira elle-même au Théâtre de Verdure de l’Institut français de Dakar, aux côtés du trio des Frères Guissé. Ce sera dans la soirée du vendredi 16 octobre.

Pour l’après-midi du samedi 17, le spectacle que propose l’Institut français dure en tout 45 minutes : « Gaston et Lucie », un conte illustré écrit par Sébastien Rost et Monsieur Lune, une histoire à la fois «moderne et drôle sur la tolérance pour enfants de tous âges».

Le festival Only French, qui se présente comme «un rendez-vous dakarois durable dans le temps», en est cette année à sa 3ème édition. Particularité de ce mois d’octobre, l’introduction de « la chanson pour l’éducation et le climat » prévue pour la soirée du jeudi 15. Ce, en prélude à la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (Cop21) qui se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre prochain. « Une chanson pour l’éducation et le climat » est «un projet éducatif culturel qui vise à sensibiliser les jeunes et d’attirer leur engagement». Il s’étend d’abord en France avant d’atterrir au Sénégal. C’est pour apporter sa participation au développement de la société que le festival Only French a rejoint le projet «afin de soutenir et promouvoir haut et fort le message d’une éducation de qualité pour tous dans le monde».

Pour rappel, c’est à Dominique Prévost et Mustafa Naham que l’on doit la version sénégalaise, née en 2013, du festival Only French, sur la base «d’une programmation musicale internationale issue de l’espace francophone». Depuis cette date, le festival a accueilli des artistes comme Ablaye Cissoko, Souleymane Faye et Yoro Ndiaye par exemple, avec des concerts et spectacles pour tous.

SudOnLine Mariame Djigo

Source : xibar.net | 2015-09-12 15:43:00.0
L’album «Dudu Mah», du chanteur Cheikhou Mah, est disponible. C’est ce que l’artiste a fait savoir hier, lundi 27 juillet, au cours de la conférence de presse qui s’est tenue au village de Ngor où lui-même est né. Dans cet opus, l’artiste rend hommage à son grand-frère Doudou Mah, et à son père, tous deux décédés, et appelle à la valorisation de la culture.
«Dudu Mah», c’est le titre de l’album de l’artiste Cheikhou Mah composé de 11 titres, et dont la sortie a été annoncée hier, lundi 27 juillet, au cours du point de presse organisé à Ngor. Entouré d’un « diaraf » et d’une « linguère », le musicien a décortiqué le contenu et la signification de son album qui contient des couleurs musicales telles que le Ndawrabine, le Folk acoustique, le Pop Rock, le Folk Mbalax acoustique etc.

Dans cet opus, Il rend hommage à son grand-frère (l’album porte son nom) et à son père qui ont beaucoup contribué à faire éclore son talent d’artiste. Pour diversifier un peu le ton, Cheikhou s’est autorisé quelques duos avec des artistes comme Yoro Ndiaye, Souleymane Faye, Medzo Diatta ou encore Pape et Cheikh. La rencontre avec les journalistes a permis à l’artiste de positionner sa musique, qui milite pour la revalorisation de la culture. L’album est le fruit de plusieurs années d’expérience. Cheikhou Mah dit d’ailleurs que ce sont toutes ses années d’apprentissage qui lui donneront « le courage et l’aptitude à proposer des œuvres » dont il est certain que celles-ci plairont aux consommateurs.

Natif du village de Ngor, Cheikhou Mah s’est très tôt lancé dans la musique, aux côtés de son père d’abord, avant d’assurer la première partie de beaucoup de musiciens. Après la mort de celui-ci, c’est son grand frère Doudou qui prendra le relais en l’initiant à la pratique de la guitare. Doudou a été le socle de la musique de Cheikhou. « Ma vraie vie musicale, je l’ai apprise avec Doudou qui m’enseignait à jouer des notes sur une guitare, à lire une partition musicale et à reconnaitre les notes et les accords sur un piano » explique-t-il. La mort de Doudou, point focal de sa musique, créera une grande relâche dans la carrière musicale de Cheikhou. Ce n’est qu’après 8 mois qu’il pourra «à nouveau toucher à sa guitare », sillonnant ensuite les festivals, les restaurants, les salles de concerts etc.

Avant la sortie de cet album, Cheikou Mah s’était déjà fait un nom dans son village de Ngor où il est le président de la commission culturelle de la mairie et il où organise chaque année un arbre de Noël pour les enfants, en plus d’un concert gratuit. Avec cette production, l’artiste, qui compte organiser des tournées nationales et internationales, voudrait surtout acquérir une plus grande notoriété. Les 15 et 16 août prochain, un concert sera organisé à la plage de Ngor.

Histoire de mettre un peu d’ambiance, c’est une courte prestation de Cheikhou Mah qui a mis un terme à cette rencontre entre l’artiste et la presse.

SudOnLine Mariame Djigo

Source : xibar.net | 2015-07-28 18:54:00.0

Souleymane Faye : Video Clips

Souleymane Faye - Amy Ndiaye Souleymane Faye - Amy Ndiaye