Mali : Photos

Découvrez chaque jours des Photos des différents pays d'Afrique et des Antilles

Toutes les images proviennent du service de partage de photo flickr

Utilisez le menu de gauche pour choisir un pays.




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019




EJOM

Le projet EJOM stimule le développement économique par la création des possibilités d'emploi pour les jeunes, en accordant une attention particulière à l'inclusion des femmes et des jeunes migrants. Le projet développe des chaînes de valeur dans les secteurs de l'horticulture, de l'agroalimentaire, de la gestion des déchets et de l'artisanat utilitaire dans les régions maliennes de Koulikoro, Kayes, Gao et le district de Bamako.
Financé par l'Union européene, un consortium d'ONG met en œuvre le projet de développement des chaînes de valeur et d'emploi des jeunes au Mali (EJOM). Le projet vise à former 8 620 jeunes, dont 2 586 femmes et 1 293 migrants, et à créer 6 472 emplois.
Crédit photo: ©Alliance Sahel / Aude Rossignol / 2019





Images automatiquement chargées depuis flickr avec pour tags : (mali)