Photo Africaine et Antillaise

Actualité : Photo Africaine et Antillaise

Mahajunga / Madagascar (afriqueinvisu.org)


Town Trip Malagasy (afriqueinvisu.org)


Butterflies Are a Sign of a Good Thing (afriqueinvisu.org)


Afrique:Situation de la presse dans le monde Entre «media bashing» et haines recuites

[L'Observateur Paalga] Et de 17 pour Reporter sans frontières (RSF) qui a rendu public mercredi dernier le classement mondial de la liberté de la presse ! Le rapport 2018 est en effet le dix-septième du genre que publie l'ONG de défense de la liberté de la presse, depuis le premier rapport sorti en 2002. Ce dernier rapport, une photographie de la situation de la presse au cours de l'année 2017, laisse apparaître une inquiétante dégradation de la situation d'ensemble d (webremix.info)


Abbas, photographe emblématique de l’agence Magnum, est mort

Connu pour avoir photographié la révolution iranienne, le photojournaliste Abbas est mort ce 25 avril. Il laisse derrière lui un immense corpus consacré aux religions. Mais c’est probablement l’image qu’il avait réalisée en Afrique du Sud en 1978 qui restera.

(webremix.info)


Out of this life (afriqueinvisu.org)


Daïbi : L'Afrique des chasseurs (afriqueinvisu.org)


Frontières fluides (afriqueinvisu.org)


BIFFF 2018 : Welcome ! : Début du festival... pour nous...

Le BIFFF 2018 a commencé !... depuis le 3 avril pour l'ensemble de la planète, et depuis hier pour nous. Nous sommes bien arrivés à Bruxelles (au cas où vous vous seriez inquiété, rassurez-vous, tout va bien), et nous avons rapidement retrouvé notre chemin jusqu'au palais des Beaux-Arts (ou Bozar, oui, ça s'appelle comme ça pour de vrai) qui héberge le meilleur festival de films du monde. Sur place, la configuration avait un peu changé, mais nous avons tout de même rapidement retrouvé l'endroit le plus important du BIFFF : la salle de ciném le bar ! Une Troll (ou deux), et c'est parti pour une semaine de festival !Welcome !!!!!RV : Resurrected VictimAdepte de cinéma coréen, j'ai été content de commencer cette édition 2018 du BIFFF par une production de ce pays. Oui, de mon avis, le cinéma coréen est aujourd'hui souvent synonyme d'une certaine qualité (tout du moins il offre un des cinémas les plus intéressants).RV : Resurrected Victims, ce n'est pas que le nom du film, c'est aussi comme ça que les spécialistes ont nommé un phénomène qui frappe plusieurs pays et qui consiste à voir des morts revenir à la vie pour se venger avant de disparaître dans un tour de flamme. Et il se trouve que la mère de Jin-hong, un procureur loin d'être tendre avec les criminels, morte il y a sept ans, refait son apparition chez sa soeur. Loin de ressembler à un zombie qui tomberait en morceau, plus fraiche que jamais, cette dernière semble ne pas vraiment se soucier d'avoir été tuée, du moins jusqu'à ce que, sans véritable raison apparente, elle tente de poignarder son fils ! Aurait-il quelque chose à voir avec sa mort passé ?Ce film de Kwak Kyung-Taek (The Classified File, Eye for an Eye) est un croisement entre enquête policière à retournement de situations, film de vengeance et retour des morts-vivants (sans la chair qui tombe en lambeau). Si, techniquement, la photographie et la réalisation sont soignées, et que globalement le long-métrage intrigue par son mélange des genres et son côté puzzle, le scénario bordélique ne semble pas toujours cohérent. Et si globalement j'avoue mettre jamais ennuyé (et avoir même plutôt pris du plaisir), la fin m'a paru trop moralisatrice et appuyée pour en sortir avec un goût de parfaite satisfaction. Car oui sachez-le, la vengeance c'est mal et le pardon c'est bien !Richard B. : 5,5/10VeronicaC'est triste, mais Jaume Balaguero et Paco Plaza, le duo de réalisateurs qui avaient créé [REC], sont visiblement retombés dans l'anonymat. Le dernier film de Balaguero, Muse, est par exemple sorti dans une seule salle française en début d'année (sans pub, un peu honteusement). Et c'est un peu la même chose avec le dernier film de Paco Plaza, Verónica. J'étais tout content hier, je me disais « chouette Vincent - oui, j'aime bien me parler à moi-même - tu vas à une avant-première d'un des réalisateurs de Rec, ça va être cool et tu vas pouvoir en parler avant tout le monde ! ». J'avais faux sur toute la ligne. Déjà, ce n'est pas du tout un film cool, mais en plus, en allant jeter un oeil sur IMDB, je me suis aperçu qu'il était sorti en France au mois de janvier. Je ne le savais pas, je n'en avais pas du tout entendu parler, bref, ça a été la découverte totale ! C'est ce qu'on appelle du bon boulot de journaliste ! D'ailleurs, Télérama vient de m'appeler pour me débaucher !Bref, Verónica est un film réalisé par Paco Plaza, à qui l'on doit le génial [REC], le beaucoup moins bon [REC] 2 ainsi que le sympathique mais pas super non plus [REC] Génesis. On lui doit également, dans sa prime jeunesse, une petite péloche bien sympathique, L'enfer des loups. Si le gars n'a pas le  talent de son comparse Jaume Balaguero, il n'en demeure pas moins être un réalisateur tout à fait solide. On avait donc hâte de voir ce qu'allait donner sa nouvelle réalisation solo. Et bien... ce n'est pas terrible du tout.Verónica est un film de possession comme il en existe... des dizaines (au bas mot). Alors ce n'est pas un mauvais film de possession, et si c'est la première fois que vous en voyez un, ça risque même de vous faire son petit effet. Cela explique probablement le succès du film en Espagne, car Verónica propose du bon frisson à destination du grand public. Pour l'amateur de genre, ce sera en revanche une toute autre histoire tant le film use, abuse et recycle tous les clichés de ce type de film (on peut prendre un bloc note et cocher, patiemment, dans l'ordre, les uns après les autres, toutes les figures imposées du genre). Du coup, et bien, on s'ennuie un peu devant Verónica et son programme convenu.Ceci étant dit, le film bénéficie tout de même que quelques qualités : la mise en scène de Paco Plaza est soignée (avec ici et là quelques belles séquences), le film bénéficie d'un soin technique appréciable (notamment sur la lumière) et les comédiens (quasiment tous enfants ou adolescents) sont excellents. Bref, si ce genre de film est votre came (ou si vous n'en avez jamais vu), Verónica pourra sans soucis vous plaire ; pour les autres, passez votre chemin, le film s'avère très dispensable.Vincent L. : 4/10Hunting EmmaEmma sous ses airs de jeune femme sage, seule et en quête du prince charmant, pourrait bien cacher son jeu. Et rien de tel que partir quelques jours en vacances pour voir son papa, tomber en panne sur les routes de l'Afrique du Sud et croiser en chemin une tortue et quelques spécimens humains qui ont tous des caractéristiques des méchants bonhommes, pour faire ressortir aux galops les leçons de commando du paternel. Oui, Emma, c'est une Rambo en puissance et il ne fallait pas la faire chier.Basé sur un scénario d'un auteur sud-africain de best-sellers (Deon Meyer), Hunting Emma peut se voir soit comme une comédie bis ridicule mais rarement ennuyeuse (le successeur d'une vague du cinéma d'action bis d'un certain cinéma italien et américain des années 80 à la sauce féminine), soit comme un nanar aux situations improbables et aux dialogues appuyés. Personnellement je l'ai pris dans le cadre de l'option 1 et j'avoue mettre bien marré (il faut dire que la salle du BIFFF aide bien à ça). Hunting Emma peut se voir un peu comme si on avait l'ambiance d'un western italien qui rencontrerait le premier Rambo mais avec des dialogues d'un film avec Chuck Norris, tout cela dans une mise en scène qui appuie chaque émotion.Même si je suis sorti de la salle avec un avis plutôt mauvais, plus j'écris et je repense au film, plus je me dis que ce film serait en fait de ce qu'on pourrait qualifier de vrai plaisir coupable. Il faut reconnaître que voir ce paternel boiteux, ancien commando, blablater des heures sur sa fille devant un pote, tout en sachant que cette dernière est en danger, sans aller chercher le moindre secours, semble assez surréaliste. Même si sa fille chérie et traquée, il l'a formée très jeune, et même si elle est mauvaise tireuse, c'est quand même une sacrée experte en close combat, donc autant rentrer, s'assoir devant la route de sa maison à attendre qu'elle rentre au bercail.Le film n’a clairement pas dû couter cher, avec peu d'acteurs et des cadres isolé et naturel. Mais parade à cela, les paysages sont assez westernien et le scénario suffisamment survival pour que ça ne se remarque pas. Bref, certains pourront vous dire que Hunting Emma est mauvais ; ils ne vous mentirons pas, mais pour ma part, je vois ça comme un truc rigolo, crétin qui fait passer un temps pas forcément désagréable.Richard B. : un généreux 5/10CharismataC'est en compagnie d'une salle déchainée qu'on a découvert Charismata, le premier long-métrage de Andy Collier et Toor Mian. Après une sympathique présentation du film par ses deux réalisateurs, qui ont visiblement beaucoup apprécié la spécialité locale (non, je ne parle pas du chocolat), nous sommes entré de bon coeur dans l'univers de Charismata. Et nous nous sommes ennuyés...Charismata a une immense qualité : il sait bien jouer avec les ruptures de tons pour poser un humour so british délicieux. Nous sommes pas dans une comédie, pas tout à fait dans un film d'horreur non plus, on se trouve quelque part entre les deux, à ne jamais vraiment savoir sur quel pied danser. Qu'est-ce qui nous attend derrière cette porte ? Une séquence choc ? Ah non, un dialogue hilarant entre deux collègues de boulot. A ce niveau, le film fait le taf, parvenant à mener un beau numéro d'équilibriste entre rire et peur (avec, ici et là, quelques super idées pour jouer avec les clichés inhérents au genre).Le problème, c'est que Charismata ne raconte rien, mais vraiment rien du tout. L'histoire est torchée à la va-vite, et entre les scènes d'expositions (efficaces) et le final (rigolo), le film n'est qu'un immense ventre mou où il ne se passe rien. Comme, en plus, il faut tenir jusqu'aux 90 minutes conventionnelles, Andy Collier et Toor Mian étirent la majeure partie de leurs plans au delà du raisonnable ce qui confère au long-métrage un rythme vraiment dégueulasse. L'heure centrale a donc été le lieu d'une lutte intense contre le sommeil. Bon, à la décharge du film, je reconnais que les heures de route et les demis de Troll n'ont pas aidé, mais quand même...Vincent L. : 3,5/10Richard B. : 3/10La suite demain... si on survit à une nouvelle journée ! (webremix.info)


Mayotte, au pays des clandestines (afriqueinvisu.org)


Donc songez, poètes ; songez artistes ; songez... (afriqueinvisu.org)


Un portrait en rouge de Tanger (afriqueinvisu.org)


Des corps habités par le fleuve (afriqueinvisu.org)


Un huis-clos marocain (afriqueinvisu.org)


L'Afrique n'est pas une île (afriqueinvisu.org)


Bled Runner - Etape 4 / Touba-Koonan (afriqueinvisu.org)


Bled Runner - Etape 3 / Abidjan-Touba (afriqueinvisu.org)


Bled Runner - Etape 2 / Bamako-Abidjan (afriqueinvisu.org)


Bled Runner - Etape 1 / Alger - Bamako (afriqueinvisu.org)


Ouverture du MuPho à Saint Louis, premier musée dédié à la photographie au Sénégal (afriqueinvisu.org)


Brouiller pour voir. Réflexions sur Le pixel protecteur (afriqueinvisu.org)


Course aux satellites entre l’Algérie et le Maroc (webremix.info)


Mali:Fototala King Massassy, le seul photographe malien aux Rencontres de Bamako

[RFI] Il est chanteur, rappeur et photographe. Et s'il y a un photographe qui montre une Afrique qui a envie, une Afrique qui vibre par tous ses pores, une Afrique de fête, de joie et d'espoir, c'est bien lui, Fototala King Massassy. L'artiste malien figure parmi les 40 photographes mis à l'honneur aux 11e Rencontres de Bamako. La Biennale africaine de la photographie se déroule sous le titre « Afrotopia » jusqu'au 31 janvier 2018. Entretien. (webremix.info)


Mali:«Afrotopia» à Bamako - La photographie d'une Afrique «fière d'elle-même»

[RFI] C'est une Biennale africaine de la photographie pas comme les autres qui ouvre ses portes ce samedi 2 décembre au Mali. Les Rencontres de Bamako sont un rendez-vous incontournable, emblématique et légendaire pour les photographes et la photographie sur le continent africain, mais aussi au niveau mondial. La onzième édition des Rencontres de Bamako s'ouvre ce samedi 2 décembre sous le signe de « Afrotopia ». Entretien avec la commissaire Marie-Ann Yemsi. (webremix.info)


En Côte-d’Ivoire des gendarmes et policiers formés aux techniques de photographie judiciaire

Cette formation s’inscrivait dans le cadre d’un projet dénommé: « Appui au renforcement de la police technique et scientifique en Afrique de l’ouest » (Artecao), financé par la République française. Police scientifique et technique: Des agents formés en photographie judiciaire Ce sont quatorze éléments de la police et six de la gendarmerie nationales qui ont […] (webremix.info)


Afrique:Paris Photo - La disparition des frontières dans la photographie

[RFI] Le salon de photographie le plus prestigieux au monde ouvre jusqu'au dimanche 12 novembre ses portes au Grand Palais, à Paris. À Paris Photo, 189 galeries de 30 pays reflètent l'effervescence du marché international de la photographie. (webremix.info)


La photographie africaine, un bon filon pour les collectionneurs

La photographie est à l’honneur à Paris avec l’ouverture le 8 novembre de la foire internationale Paris Photo. Dans ce marché en forte croissance, l'Afrique a le vent en poupe auprès des collectionneurs d'art contemporain. (webremix.info)


Malal Talla alias Fou Malade, president de « Guédiawaye Hip Hop » : « Le hip hop, un levier d’émancipation citoyenne » (webremix.info)


L'Afrique face au défi constitutionnel

Créée à partir de données collectées par différentes ONG spécialisées dans les droits de l’Homme et les questions de l’Etat de droit, la photographie de l'Afrique montre le chemin parcouru et celui qui reste à faire. (webremix.info)


Lebohang Kganye, Ke Lefa Laka (afriqueinvisu.org)


Afrique:Wikipedia célèbre les gens au travail grâce à son concours wiki loves africa

[Camer.be] Les contours de l'édition 2017 du concours de photographie ont été donnés lors d'une conférence de presse qui s'est tenue à Douala au Cameroun ce mardi 17 octobre 2017. (webremix.info)


Liens : Photo Africaine et Antillaise

africalbum-frAfricalbum - Banque d'images spécialisée sur l'afrique de l'ouest

Banque d'image spécialisée sur l'afrique de l'ouest et le Burkina Faso, destinée aux professionnels de l'édition et de l'illustration - Recherche par mots clés et commande en ligne


lacaseaimages-comLa case à Images, Photos Guadeloupe

Photographe professionnel de mode, installé en Guadeloupe, l'auteur vous fait découvrir ses clichés fashion, beauté, cérémonies, action, sport, reportages...


gallica-bnf-fr-VoyagesEnAfriqueBnF : Voyages en Afrique

Découvrez l'Afrique à travers les récits des voyageurs.
900 volumes de textes, 30 titres de revues, 80 cartes venant des collections imprimées de la BnF, 20 heures d'enregistrements sonores des fonds du Musée de la parole et du geste et 6500 photographies issues des fonds de la Société de géographie.


alainsebeimages-comAlain Sèbe Images

Alain Sèbe Images publie des livres, cartes postales et de correspondance, articles de papeterie, posters et calendriers consacrés au Sahara et à l'Egypte depuis plus de 25 ans.


blackmirages-comBlack Mirages

Depuis 1995 ce site est dédié à toutes celles et ceux qui ont de la tendresse, de l'amour, des souvenirs, et des souhaits envers le continent Africain.


dfp-photo-book-frdfp_photo - Le book

Photographe professionnel specialisé dans la beauté noire et metisse


antanlontan-antilles-comAntilles-Antanlontan : Cartes & Photos anciennes.

Antanlontan-Antilles vous fait découvrir les Caraïbes des années 1880 à 1950 à travers une collection de documents d'époque.


ipreunion-comiMaz Press Reunion

Phototheque de la Reunion. Agence de presse photographique de l'ocean Indien. Videos, panoramas quicktime, reportages en images, fonds d'ecran.


revuenoire-comREVUE NOIRE

REVUE NOIRE editions : publication en Francais/English de livres et de magazines sur la culture noire d'aujourd'hui, art, photographie, litterature.


zoukfoto-comZOUKFOTO : Le Bookphoto du Zouk!

LA Galerie de photos des plus belles voix du zouk! Egalement des photos d'artistes français et internationaux de passage en Martinique!


newpressphoto-comNew Press Algerie

NewPress, le site de l'actualité en images



Vous pouvez Soumettre un Lien dans cette catégorie