Centrafrique : Actualité

Actualité : Centrafrique : Actualité

Retour volontaire

[Togonews] 34 Ivoiriens et 3 Centrafricains, réfugiés au Togo depuis plusieurs années, ont décidé de rentrer volontairement. (AllAfrica)


Diplomatie - Emmanuel Macron attendu le 22 décembre au Tchad

[Les Dépêches de Brazzaville] La crise centrafricaine sera au centre de la visite de deux jours du président français à N'Djamena. (AllAfrica)


France - Examen d'une demande d'extradition de Patrice-Edouard Ngaïssona

[RFI] Patrice-Edouard Ngaïssona a été présenté à la justice française mardi 18 décembre. Celui qui se présentait comme le coordinateur des anti-balaka en Centrafrique a été arrêté en région parisienne il y a deux semaines, à la suite d'un mandat d'arrêt émis par la Cour pénale internationale pour des faits de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité. Mais la justice franç (AllAfrica)


Kémi Séba prône l'hostilité vis-à-vis des intérêts français

[Les Dépêches de Brazzaville] Le panafricaniste a organisé, le 16 décembre à Bangui, le deuxième « procès contre la Françafrique » pour dénoncer la politique française dans le pays depuis son indépendance, après le succès de cette initiative à Ouagadougou, au Burkina-Faso. (AllAfrica)


Une branche anti-balaka appelle au calme

[Les Dépêches de Brazzaville] Quelques jours après l'arrestation de leur ancien coordonnateur par les autorités françaises à Paris, conformément à un mandat d'arrêt de la Cour pénale internatioale (CPI), plusieurs leaders du mouvement rebelle ont invité, le 16 décembre, leurs partisans à la vigilance. (AllAfrica)


Le service vital aérien de l'Onu pourrait suspendre ses activités en raison d'un manque de financement

[WFP] UNHAS qui dépend entièrement des contributions volontaires de donateurs internationaux pour financer le coût de ses opérations, a un besoin urgent de 3 millions de dollars US pour maintenir son service pendant les trois prochains mois. Le service sera suspendu à partir de janvier si aucun financement immédiat n'est reçu. (AllAfrica)


Lancement du programme de désarmement DDR à Paoua, dans le nord-ouest

[RFI] Après plusieurs reports, la République centrafricaine lance ce 17 décembre dans le nord-ouest du pays un programme DDR (Désarmement, démobilisation et réintégration) en direction d'ex-combattants, dans un pays qui fait encore face à des violences. (AllAfrica)


La coalition anti-balaka dénonce l'arrestation de Patrice-Edouard Ngaïssona

[RFI] En Centrafrique, la coalition des anti-balakas dénonce « une chasse aux sorcières » après l'arrestation en France d'un de ses principaux leaders, Patrice-Edouard Ngaïssona, poursuivi par la Cour pénale internationale (CPI). Elle a annoncé le 13 décembre son retrait du gouvernement et du comité du DDR, l'opération Démobilisation, désarmement et réinsertion. (AllAfrica)


Fête de l'indépendance République Centrafricaine - Des camerounais à l'honneur !

[Camer.be] Le 1 décembre 2018, à l'occasion de la célébration du 60ème anniversaire de la proclamation de la République centrafricaine, et du 58ème anniversaire de son indépendance, le Président de Faustin Archange TOUADERA a tenu a marqué sa reconnaissance aux centrafricains et aux étrangers notamment des camerounais qui ont servi la nation centrafricaine de manière exceptionnelle. (AllAfrica)


Geoffrey Kondogbia - Le Centrafricain absent huit semaines

[Africa Top Sports] Blessé mercredi dernier en tentant une talonnade contre Manchester United (2-1) en Ligue des champions, Geoffrey Kondogbia en a terminé avec l'année 2018. Le verdict est tombé concernant la blessure contractée avec Valence. Le milieu de terrain de Valence devrait s'absenter pour huit semaines de compétition. (AllAfrica)


La formation des policiers centrafricains de la Cour pénale spéciale

[RFI] En RCA, alors que la Cour pénale spéciale (CPS) en charge de juger les crimes de guerre, crimes contre l'humanité et crimes de génocides, a été officiellement lancée le 22 octobre, le gros du travail va débuter par les enquêtes sur les crimes commis. Vingt officiers de police judiciaire (OPJ) centrafricains renforcés par six policiers des Nations unies sont en charge de les mener. Et afin de les préparer à leur mission, ces (AllAfrica)


Le ministre des Affaires étrangères Doubane limogé du gouvernement

[RFI] Il était sur un siège éjectable depuis des semaines. C'est chose faite. En Centrafrique, le ministre des Affaires étrangères a été limogé du gouvernement. Charles Armel Doubane est remercié par le président Touadéra. Et c'est tout sauf une surprise. (AllAfrica)


Une centaine de civiles tuées et brûlées à Alindao

[AI London] Il faut que l'Organisation des Nations unies (ONU) mène une enquête approfondie sur la réaction de ses casques bleus à une récente attaque qui a tué jusqu'à 100 civil·e·s dans un camp de personnes déplacées en République centrafricaine, a déclaré Amnesty International le 14 décembre 2018 dans un nouveau rapport. (AllAfrica)


La mission de l'ONU renouvelée malgré les critiques russes

[RFI] Le Conseil de sécurité a renouvelé pour un an le mandat de la Minusca, sa mission en Centrafrique. Mais pour la première fois depuis 2014 et le déploiement des unités sur le terrain, l'ONU a perdu son unité autour de ce sujet. La Russie - et son alliée chinoise - se sont abstenues sur fond de tension croissante avec Paris. (AllAfrica)


Le Conseil de sécurité proroge le mandat de la MINUSCA et renforce son appui au processus politique

[UN News] Le Conseil de sécurité a renouvelé jeudi jusqu'au 15 novembre 2019 le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA). En adoptant, la résolution 2448, les 15 membres du Conseil ont renforcé l'appui que la Mission fournit au processus politique dans le pays. La Chine et la Russie se sont abstenus lors du vote sur la résolution. (AllAfrica)


La parole aux victimes

[Deutsche Welle] Des victimes des groupes armés réagissent à l'arrestation du chef anti-Balaka Patrice-Édouard Ngaïssona. Si certaines s'en félicitent, elles réclament pour autant une égalité de traitement des anti-Balaka et des Séléka. (AllAfrica)


Arrestation d'un « chef anti-balaka » en France - L'opération de salubrité doit se poursuivre

[Le Pays] Il s'appelle Patrice-Edouard Ngaïssona. Son nom ne dit, a priori, pas grand-chose. Mais il fut le coordonnateur général des anti-balaka, du nom de cette milice armée d'obéissance chrétienne créée par François Bozizé dont il fut d'ailleurs le ministre des Sports. (AllAfrica)


L'arrestation d'un ex-chef de milice centrafricaine diversement interprétée à Bangui

[Deutsche Welle] Les partisans de Patrice-Édouard Ngaïssona, coordinateur général de la milice anti-Balaka, dénoncent un acharnement de la communauté internationale contre les ex-miliciens anti-Balaka. (AllAfrica)


La poussée de violence représente un risque pour l'Afrique Centrale (ONU)

[UN News] L'envoyé de l'ONU pour l'Afrique centrale s'est dit préoccupé par la montée de la violence en République centrafricaine (RCA) qui représente un risque pour la sous-région. (AllAfrica)


L'arrestation sur mandat de la CPI du coordinateur des anti-balaka porte un coup majeur à l'impunité

[AI London] Réagissant aux informations selon lesquelles les autorités françaises ont mis en oeuvre le mandat d'arrêt décerné par la Cour pénale internationale (CPI) à l'encontre de Patrice-Edouard Ngaïssona, ancien coordinateur du groupe armé des anti-balaka en République centrafricaine, Samira Daoud, directrice adjointe pour l'Afrique de l'Ouest et centrale à Amnesty International, a déclaré : (AllAfrica)


Arrestation d'un « chef anti-balaka » en France

[Le Pays] Il s'appelle Patrice-Edouard Ngaïssona. Son nom ne dit, a priori, pas grand-chose. Mais il fut le coordonnateur général des anti-balaka, du nom de cette milice armée d'obéissance chrétienne créée par François Bozizé dont il fut d'ailleurs le ministre des Sports. (AllAfrica)


L'ancien chef des milices anti-Balaka arrêté à Paris pour crimes de guerre

[Deutsche Welle] Patrice-Edouard Ngaïssona, « coordinateur général national » de la milice anti-balaka a été interpellé conformément à un mandat d'arrêt délivré par la CPI. Une demande de remise du suspect à la Cour a été déposée. (AllAfrica)


L'ONU se penche sur le renouvellement du mandat de la Minusca

[RFI] Avec plus d'un mois de retard sur le calendrier initial, le conseil de sécurité de l'ONU doit voter ce jeudi le renouvellement pour un an de la Minusca, la mission de l'ONU en Centrafrique sans changement sur ses effectifs. (AllAfrica)


Un Centrafricain arrêté pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre

[UN News] La Cour pénale internationale (CPI) a indiqué mercredi qu'un ressortissant centrafricain accusé de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre a été arrêté le même jour. (AllAfrica)


Patrice-Edouard Ngaïssona arrêté à Paris

[Les Dépêches de Brazzaville] Le coordonnateur politique des milices anti-balaka a été arrêté, le 12 décembre, par les autorités françaises conformément à un mandat d'arrêt délivré par la Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale (CPI). (AllAfrica)


L'arrestation d'un ex-chef de milice centrafricaine diversement interprêtée à Bangui

[Deutsche Welle] L'arrestation de Patrice-Edouard Ngaïssona, coordinateur général de la milice anti-Balaka, est perçu par ses partisans comme un acharnement de la communauté internationale contre les ex-miliciens antibalaka. (AllAfrica)


Actualité en Centrafrique

[Les Dépêches de Brazzaville] La Journée mondiale de l'alimentation reportée (AllAfrica)


Arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA

[RFI] L'ancien chef rebelle centrafricain Patrice-Edouard Ngaïssona a été arrêté ce mercredi 12 décembre 2018 par les autorités françaises. Ancien leader du groupe armé anti-balaka, il a été arrêté en France conformément à un mandat d'arrêt délivré par la CPI à La Haye. (AllAfrica)


La France se repositionne en RCA face à l'influence russe

[Deutsche Welle] La ministre française des Armées était lundi et mardi à Bangui. Cette visite survient un mois après celle de Jean-Yves le Drian, dans un pays où la présence russe se fait de plus en plus ressentir. (AllAfrica)


Florence Parly en visite sur fond d'influence russe

[RFI] La ministre française des Armées est arrivée ce lundi soir à Bangui où elle doit rester deux jours. C'est la première visite de Florence Parly en Centrafrique, après deux annulations. L'occasion pour la ministre de rappeler le soutien de la France à la Centrafrique, alors que la Russie est de plus en plus influente dans le pays. (AllAfrica)


Coopération - Florence Parly réaffirme le « soutien » français à la Centrafrique

[Les Dépêches de Brazzaville] À l'occasion de sa visite de quarante-huit heures à Bangui, la ministre française des Armées a remis, le 11 décembre, quatre cents fusils d'assaut promis par son pays ainsi que des équipements amphibie aux Forces armées centrafricaines. (AllAfrica)