Développement

Actualité : Développement

RSA-RDC : Cyril Ramaphosa et Félix Tshisekedi échangent sur les questions de développement de la région et de l’UA


Les Présidents Cyril Ramaphosa et Félix-Antoine Tshisekedi ont échangé samedi 19 décembre à la résidence Mahlamba Ndlopfu en Afrique du Sud sur le développement au niveau régional ainsi que sur les grandes questions touchant le continent dans le contexte de l’Union africaine. C’est ce qu’indique la Présidence sud-africaine sur son compte twitter, à l’issue de la visite du travail du chef de l’Etat congolais en Afrique du Sud.

(webremix.info)


La CEA et la GSMA appellent à une restructuration urgente des services de téléphonie mobile pour booster l'e-commerce en Afrique centrale

Un nouveau rapport conjoint de la Commission économique pour l'Afrique (CEA) et la GSM association (GSMA) rendu public ce 14 décembre 2020 a mis en lumière des mesures pratiques que pourraient adopter des Gouvernements et des acteurs clés du secteur de la téléphonie mobile afin de booster le développement durable de la sous-région grâce au commerce électronique. Ce rapport intitulé « Le rôle des services mobiles dans l'autonomisation du commerce électronique en Afrique centrale et implications (...) - 12. Décembre 2020 / 34. Commerce électronique (webremix.info)


Remise de diplômes à 84 apprenants : Sonatel academy célèbre sa deuxième promotion

Le groupe Sonatel a célébré ce matin la deuxième promotion de diplômés issue de la première école gratuite de codage d'Afrique de l'Ouest : Sonatel Academy, qui a pour marraine feue Mme Rose Dieng KUNTZ. Selon son communiqué de presse, la Sonatel indique que la cérémonie de remise de diplômes, présidée par Yankhoba DIATARA, ministre de l'économie numérique et des télécommunications, récompense une année académique 2019-2020 satisfaisante pour 84 apprenants spécialisés en Développement web/mobile, Référent (...) - 12. Décembre 2020 / 27. Formation (webremix.info)


Covid-19: le consortium AntiCovid mène une étude clinique dans 13 pays d'Afrique dont la RDC


26 organisations africaines et institutions internationales de recherche et développement de premier plan participent à cette étude qui est coordonnée par l’Organisation Suisse, Drugs for Neglected Diseases initiative- en français initiative Médicaments contre les maladies négligées (DNDi).


Objectif poursuivi: s’intéresser aux cas moins graves des personnes contaminées, pour un suivi et une prise en charge afin de prévenir le cycle de contamination.


L’étude se déroule en RDC et dans plusieurs autres pays du monde.

(webremix.info)


La digitalisation en Afrique n'est plus un luxe, mais une nécessité

La crise sanitaire de la Covid-19 a fait constater que le développement de la digitalisation en Afrique n'est plus un luxe, mais plutôt une nécessité, a affirmé lundi le président rwandais, Paul Kagame. La digitalisation en Afrique n'est plus un luxe, mais une nécessité "La pandémie a démontré que la digitalisation n'est plus un luxe. C'est une nécessité (…) Les emplois futurs dépendront des compétences technologiques mais aussi d'une identité numérique", a souligné le dirigeant rwandais qui intervenait lors (...) - 12. Décembre 2020 / 57. Transformation digitale (webremix.info)


Ouverture à Kinshasa des travaux du Forum parlementaire de la SADC


Les travaux du Forum parlementaire de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) ont démarré vendredi 4 décembre à Kinshasa. Les assises de la 48eme Assemblée plénière virtuelle de la SADC se déroule pour la première fois en République démocratique du Congo.

(webremix.info)


Accord sur les TIC annoncé entre Maurice et les Seychelles, en marge de la visite d'Etat du président seychellois

La cybersécurité et la gouvernance électronique sont quelques-uns des domaines dans lesquels les Seychelles désirent apprendre de Maurice. Un accord de coopération TIC est annoncé à cet effet. Sa signature interviendra durant le séjour du président seychellois à Maurice du 29 novembre au 1er décembre 2020. Les Seychelles désirent s'abreuver de l'expertise de Maurice – championne du développement des TIC en Afrique selon le dernier ICT Development Index de l'Union internationale des télécommunications (...) - 11. Novembre 2020 / 29. Politiques africaines (webremix.info)


4 novembre 1982- 4 novembre 2020: Il y a 38 ans : Ahmadou Ahidjo démissionnait !

Nous sommes le 4 novembre 1982. Il est 20h. Les Camerounais sont devant leur poste de radio pour écouter les informations du jour.

Fait inhabituel, c’est l’hymne national du Cameroun qui ouvre le journal au poste national. La surprise et l’inquiétude gagnent les auditeurs. C’est le Président de la République son excellence Ahmadou Ahidjo qui ouvre le journal de sa voix tonitruante.

Ce 04 novembre 1982, le président Ahmadou Ahidjo annonce sans détour aux Camerounais qu’il a décidé de démissionner de ses fonctions de président de la République et que cette décision prendra effet dans deux jours, c’est à dire le 6 novembre 1982 à 10h.

Un séisme d’une magnitude indétectable vient de s’abattre sur le Cameroun car personne ne s'y attendait. Soudain le cœur du pays s’arrête de battre. En quelques secondes, le pays est gagné par l’incertitude et le doute. Incertitude quant au sort futur du pays, doute quant à la volonté réelle de démission du Président, tant depuis l’indépendance il règne de façon autoritaire et sans partage sur le pays. En mi 1982, Ahmadou Ahidjo semble se décider. Germaine, son épouse, suit de près tous les actes d’une mise en scène bien ficelée.

Le 29 octobre de la même année, il se rend à Grasse en France, pour se soigner et profite de ce séjour pour rencontrer Guy Penne, le “ Monsieur Afrique ” de François Mitterrand. Devant lui, au cours du repas, il avale une dizaine de pilules et se dit surmené, au bout du rouleau.

De quoi parlent les deux hommes. Toujours est-il que Guy Penne sort de l’entretien un peu bouleversé. Et, le 3 novembre, Ahidjo rentre secrètement à Yaoundé. Au bas de la passerelle, le protocole est réduit au strict minimum.

Le secrétaire général à la présidence de la République, Samuel Eboua, et le Premier ministre, Paul Biya, sont les seuls autorisés à venir l’accueillir.(1)

Quelques instants après, Ahmadou Ahidjo convoque son Premier ministre, pour lui faire part de son voeu de lui confier les rênes. Et veut une réponse dare dare. Après un moment d’hésitation, il accepte ” malgré lui”, croit -on alors. Seulement, Germaine Ahidjo n’est pas une chaude partisane de l’homme. Et essaye d’en dissuader son mari. Diplômé en sciences politiques et ayant travaillé dans son ombre, Paul Biya a les faveurs des pronostics de son époux.(2)

Qu'est ce qui avait animé le président Ahidjo à quitter le pouvoir ? Était-ce le rêve d'une alternance politique paisible qui l'animait ? Que s’était-il donc passé ?

En dépit de quelques analyses des médias occidentaux ayant évoqué le cas du repos médical du chef de l'Etat, personne ne le saura peut-être jamais.

Le 6 novembre 1982, jour de la prestation de serment, son discours est incisif et conquérant. Il entend s’affirmer comme président de la République, chef du gouvernement.

Après la démission du président Ahmadou Ahidjo, l’ancien couple présidentiel s’était rendu en France : « Ahidjo était fatigué, surmené et il avait des pertes de mémoire. Il a été hospitalisé en clinique. Je me souviens que c’était le jour de la finale de Roland Garos avec Yannick Noah. Il m’avait dit “ même si je dors tu me réveilles, je ne veux pas rater ce match “. Ce jour là, un émissaire de Biya, un attaché de la présidence, est arrivé avec un courrier pour Ahidjo. Dans cette lettre, Biya ne se souciait même pas de sa santé. Tout ce qu’il disait c’était : « Vous m’aviez dit que vous me donneriez le parti dans 6 ou 8 mois. Je crois que le moment est venu ». Ahidjo était choqué. Il estimait qu’à son retour au Cameroun prévu en septembre, cette année là (en 1983, ndlr), il lui cèderait la présidence à l’occasion d’un Congrès extraordinaire. Il a répondu qu’il ne donne pas le parti (…) Il n’y a aucune urgence. Il précisait qu’il allait rentrer en septembre et qu’ils verraient les commodités pour le transfert. Et en attendant, Biya avait les pleins pouvoirs. C’est moi qui ai posté la lettre. Dès qu’ils ont reçu la lettre, alors on a sorti les complots, toute sorte de choses (…) Ahidjo a dirigé le pays avec des gens qu’il croyait connaitre, mais il les connaissait très mal », a conclu Germaine Ahidjo (3)

Dire que cela fait déjà 38 ans d'autant plus qu'il figure parmi les chefs d'État africains comptant le plus long règne…

L'intégralité du discours de Ahmadou Ahidjo à la nation, le 4 novembre 1982

"Camerounaises, Camerounais, mes chers compatriotes,

J’ai décidé de démissionner de mes fonctions de Président de la République du Cameroun. Cette décision prendra effet le samedi 6 novembre à 10 h. En cette circonstance capitale, je voudrais du fond du cœur remercier toutes celles et tous ceux qui, depuis bientôt 25 ans, m’ont accordé leur confiance et apporté leur aide dans l’accomplissement de mes lourdes tâches à la tête de l’Etat.

Je voudrais tout particulièrement remercier les militantes et les militants de notre grand Parti national, l’U.N.C. de leur soutien total, constant et inébranlable.

S’il reste beaucoup à faire dans la grande et longue œuvre de construction de notre cher et beau pays, nous avons ensemble accompli après l’indépendance, la Réunification et l’Unification, des progrès considérables dans tous les domaines.

Notre pays dispose d’atouts importants. L’unité nationale consolidée, des ressources nombreuses, variées et complémentaires, une économie en expansion continue, des finances saines, une justice sociale en amélioration, une population laborieuse et une jeunesse dynamique, de solides et fructueuses relations d’amitié et de coopération en Afrique et dans le monde.

J’invite toutes les Camerounaises et tous les Camerounais à accorder, sans réserve, leur confiance et à apporter leur concours à mon successeur constitutionnel M. Paul Biya. Il mérite la confiance de tous, à l’intérieur et à l’extérieur. Je vous exhorte à demeurer un peuple uni, patriote, travailleur, digne et respecté. Je prie Dieu Tout-puissant afin qu’il continue à assurer au peuple camerounais la protection et l’aide nécessaires à son développement dans la paix, l'unité et la justice.

Vive le Cameroun."

(1) et (2): Les notes de Guy Faravella, Edition Libris
(3): Edmond Kamguia in LNE

(webremix.info)


Netflix s'associe aux opérateurs télécoms pour assurer sa croissance en Afrique

Après la diffusion de contenus locaux supplémentaires et la mise sur pied d'une offre exclusivement mobile, Netflix a une nouvelle idée pour assurer son développement en Afrique. Le géant américain du streaming a amorcé une série de partenariats avec les opérateurs télécoms du continent. Son but est de simplifier les paiements pour de potentiels nouveaux abonnés. L'annonce a été faite ce mardi, avant la présentation des résultats trimestriels de la société. Elle montre toute sa détermination et son intérêt (...) - 10. Octobre 2020 / 03. Economie numérique (webremix.info)


Odebrecht : les Brésiliens aussi ont leur Bouygues

Aux yeux de beaucoup de Brésiliens, la multinationale Odebrecht incarne les dérives d'un capitalisme de connivence. / Afrique, Amérique latine, Brésil, Capitalisme, Commerce international, Développement, Économie, Énergie, Entreprise, État, Mondialisation, Multinationales, Parti politique, (...) / Afrique , Amérique latine , Brésil , Capitalisme , Commerce international , Développement , Économie , Énergie , Entreprise , État , Mondialisation , Multinationales , Parti politique , Protectionnisme , Diplomatie - 2013/10 (webremix.info)


WIOCC a levé 100 millions $ auprès de l'EAIF et de l'AFD pour développer son offre de connectivité Internet en Afrique

Au cours des 5 prochaines années, WIOCC compte augmenter sa clientèle, créer un marché plus compétitif et contribuer à baisser les prix de gros et de détail sur la connectivité Internet. La société s'appuiera sur le prêt de $100 millions obtenu de l'EAIF et Proparco pour concrétiser ces ambitions. Le fournisseur de capacités télécoms de gros, West Indian Ocean Cable Company (WIOCC), a levé 100 millions USD pour financer le développement de son offre de connectivité Internet en Afrique. Il a reçu un prêt de (...) - 10. Octobre 2020 / 51. Internet (webremix.info)


« En Afrique, des licornes vont émerger dans les secteurs à fort potentiel »

Dorothy Tembo est, depuis janvier, Directrice exécutive par intérim du Centre du commerce international (ITC). L'agence conjointe de l'Organisation mondiale du commerce et des Nations Unies a pour mission de favoriser le développement inclusif et durable, grâce aux échanges et à l'essor du commerce international. Pour CIO Mag, la responsable, de nationalité zambienne, analyse les effets en Afrique de la pandémie de Covid-19 sur les petites et moyennes entreprises. Et revient sur les actions mises en (...) - 09. Septembre 2020 / 43. Portrait/Entretien (webremix.info)


La plateforme de petites annonces Afrimalin va lancer une marketplace en 2021

Afrimalin a annoncé le lancement prochain d'une marketplace qui devrait être disponible au plus tard en 2021. Le groupe, qui revendique une place de leader sur le marché des petites annonces en Afrique francophone subsaharienne, considère qu'il s'agit de la seconde phase de son développement. Afrimalin, la plateforme spécialisée dans la diffusion de petites annonces, va lancer « d'ici la fin de l'année ou début 2021 », sa marketplace. Différente de la boutique en ligne, ce type de plateforme fait de (...) - 09. Septembre 2020 / 34. Commerce électronique (webremix.info)


Enregistrement des naissances à l'Etat civil : Le fonds Urgence Identité Afrique porté sur les fonts baptismaux (webremix.info)


“La FinTech permet d'accélérer l'inclusion financière” (webremix.info)


Bénin : des conclusions satisfaisantes sur sa préparation au commerce électronique (webremix.info)


Monétique : Arn Vogels représentant Mastercard Afrique francophone : « Le sans contact est une technologie idéale pour l'Afrique » (webremix.info)


Trois émeutes par jour en Afrique du Sud

En Afrique du Sud, les signes de fragilisation se multiplient. En vue de l'élection présidentielle de 2014, la crise sociale n'a de cesse d'agiter la nation arc-en-ciel. / Afrique du Sud, Conflit, Développement, Histoire, Mouvement de contestation, Parti politique, Pauvreté, Politique, (...) / Afrique du Sud , Conflit , Développement , Histoire , Mouvement de contestation , Parti politique , Pauvreté , Politique , Syndicalisme , Travail , Violence , Apartheid , Chômage , Crise économique , Corruption - 2013/03 (webremix.info)


Conflit frontalier RDC-Zambie : la SADC salue la démarche visant une solution à l’amiable



Les chefs d’Etats et des gouvernements membre de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) ont salué la démarche de la RDC et de la Zambie qui a abouti à une solution à l’amiable quant au conflit frontalier qui les a opposé. 

(webremix.info)


Les chefs d’Etats et des gouvernements membres de la SADC saluent la démarche de la RDC et de la Zambie pour une solution à l’amiable quant au conflit frontalier



Les chefs d’Etats et des gouvernements membre de la SADC, Communauté de développement de l’Afrique australe ont salué la démarche de la RDC et de la Zambie qui a abouti à une solution à l’amiable quant au conflit frontalier qui les a opposé. 

(webremix.info)


Wari, champion déchu (webremix.info)


Free cède à Helios Tower son portefeuille d'infrastructures passives pour 105 milliards de Francs CFA (webremix.info)


L'Afrique « digitalement » colonisée (webremix.info)


Grâce au numérique, le continent africain est en train de réduire son retard par rapport aux pays développés (webremix.info)


Le Fonds Aga Khan pour le développement économique (Akfed) veut acquérir Seacom (webremix.info)


RDC : le député Kansabala salue la décision de la SADC sur le retrait de l’armée zambienne du sol congolais (webremix.info)


Un ultimatum de 7 jours donné à l’armée zambienne pour quitter le sol congolais (webremix.info)


La diplomatie du téléphone portable à la conquête des pauvres

Google recrute des militants des droits humains, Hillary Clinton soutient des projets humanitaires mêlant affaires et technologie ; en Afrique, l'omniprésence du téléphone mobile, même dans les régions les plus pauvres, en fait un outil au service du développement ainsi qu'un terrain de conquête. (...) / Afrique , États-Unis (affaires extérieures) , Kenya , Action humanitaire , Communication , Entreprise , Finance , Information , Internet , Mutation , ONG , Pauvreté , Technologies de l'information , Technologie , Télécommunications , Diplomatie - 2012/05 (webremix.info)


1,8 million d'euros pour Baloon, cap sur l'Afrique centrale (webremix.info)


Gabon : La révolution numérique en marche (webremix.info)


Un fonds international va financer la Sonatel à hauteur de 50 millions de dollars (webremix.info)