Ile de la Réunion : Actualité

Actualité : Ile de la Réunion : Actualité

Témoignages Saint Denis 01

Nous voulons stopper l'énorme gaspillage de l'argent public. Arrêtez d'applaudir aux opérations somptuaires, sans lendemain, qui n'apportent rien à la population. Cet argent provient des contribuables et des usagers : impôts, taxes et redevances. Les élus décident mais ce sont les habitants qui payent. Par exemple, l'éclairage public devrait passer au solaire. Il est possible d'utiliser l'électricité qui a été fabriquée à partir de ressources locales, renouvelables. Diminuez les importations de matières (...)

- A la Une (Temoignages.RE)


Ce qui change au 1er janvier 2019

Les vœux du président de la République n'ont montré aucune inflexion dans sa politique, à part le lancement de consultations territoriales. La première nouveauté de cette année montre que sa politique vise toujours à appauvrir les victimes du système pour financer les cadeaux fiscaux faits aux plus riches : les sanctions contre les chômeurs sont nettement durcies, avec la suppression de l'allocation en cas de refus d'une offre dite « raisonnable », en sachant que le décret du gouvernement publié le 30 (...)

- A la Une (Temoignages.RE)


De 2018 à 2019

L'année 2018 a été marquée à La Réunion par le renforcement du mouvement social. Les syndicats et les organisations progressistes ne sont plus seules à mener le combat, elles ont été rejointes dans la lutte par un mouvement social inédit, déclenché par l'importation à La Réunion du phénomène des gilets jaunes, et qui a permis aux différentes couches de la société de se parler, de se connaître et d'agir ensemble. Eu égard à l'ampleur des revendications et aux faibles gains pour le moment obtenus, cette (...)

- A la Une (Temoignages.RE)


Déclaration du Comité Central du PCR

Voici la déclaration que le Comité central du PCR a adopté à l'unanimité ce 6 décembre.

- A la Une (Temoignages.RE)


Pour que les revendications de la population de La Réunion ne soient pas étouffées

Les gilets jaunes se disent en prise directe avec les préoccupations de la population et affirment porter la voix du peuple. Ils sont confronté au défi de la construction de leur unité autour d'une seule plate-forme, condition nécessaire à la concrétisation de leurs revendications. Les organisations structurées peuvent alors jouer un rôle positif, cela signifie que cet apport doit se faire avec un préalable, celui de ne pas vouloir influencer les revendications et donc abandonner toute idée de (...)

- A la Une (Temoignages.RE)


Pour faire entendre les revendications de la population de La Réunion

Une délégation de gilets jaunes représentant les quartiers de Vauban, des Camélias et du Ruisseau à Saint-Denis a été reçue par le président de Région, puis une délégation essentiellement composée de « Tous unis pour La Réunion » par celui du Département. Le déroulement des rencontres a été différent, et des désaccords permanents sur la composition des délégations freinent le mouvement. Ceci souligne la nécessité pour les gilets jaunes de s'organiser autour d'une plate-forme partagée par tous les collectifs, afin (...)

- A la Une (Temoignages.RE)


En parallèle à des mesures immédiates pour répondre aux revendications

Depuis bientôt deux mois, le PCR propose la convocation d'une conférence territoriale élargie à toutes les forces vives de La Réunion. C'est un cadre qui permettra à toutes les bonnes volontés de s'exprimer et de travailler ensemble à un projet qu'elle devront défendre là aussi ensemble dans la négociation avec le gouvernement. Mais du côté de certains élus, germe l'idée d'une réunion entre maires, parlementaires, Région, Département et gilets jaunes. Cela exclut notamment les associations, les syndicats et les (...)

- A la Une (Temoignages.RE)


Après la visioconférence avec Annick Girardin, appel à bloquer le siège de la Région Réunion

Le nombre des propositions recueillies par l'État depuis le déclenchement du mouvement s'est enrichi d'une contribution supplémentaire. « Tous unis pour La Réunion » a remis hier un document au préfet, au cours d'une visioconférence avec la ministre des Outre-mer. Lors du meeting qui a suivi, une nouvelle forme d'action a émergé. Plutôt que des barrages qui pénalisent la population, un appel à bloquer le siège de la Région Réunion jusqu'à la démission de Didier Robert a été lancé. Rendez-vous est donné ce (...)

- A la Une (Temoignages.RE)


Un mois après une visite de la ministre des Outre-mer, déclenchement d'une crise qui a pris de court le gouvernement

Le déclenchement de la crise a surpris le gouvernement alors qu'un mois auparavant, Annick Girardin avait passé 4 jours à La Réunion. Seul le PCR a fait part à la ministre de la situation alarmante au travers d'une note remise officiellement à un de ses conseillers. Comment expliquer que le pouvoir ait été pris au dépourvu par l'ampleur du mouvement de protestation ? D'où vient cette défaillance dans l'information de la ministre (...)

- A la Une (Temoignages.RE)


Publication d'une tribune intitulée « l'opportunité d'un projet pour La Réunion fondé sur un développement endogène régional durable ? »

Une tribune libre publiée par David Bialecki, Ingénieur, Gilles Gauvin, Historien et Philippe Vitale, Sociologue se joint « aux nombreuses voix qui se sont déjà fait entendre pour demander qu'une véritable Conférence Territoriale soit initiée afin de rendre concret [un] Développement Endogène Régional ». Voici le contenu de ce texte, avec des inter-titres de « Témoignages ».

- A la Une (Temoignages.RE)


Les premières annonces de la ministre des Outre-mer n'ont pas convaincu

Au cours de sa première journée à La Réunion, Annick Girardin, ministre des Outre-mer, a rencontré des représentants de gilets jaunes, l'intersyndicale et des maires du Nord et de l'Ouest. Les annonces faites dans le domaine social n'ont pas convaincu. Pour le 13e jour consécutif, les barrages sont de nouveau le quotidien des Réunionnais. Ceci rappelle qu'aucune solution durable ne pourra pas être apportée aux revendications soulevées par le mouvement social tant que ne sera pas abordé le problème de (...)

- A la Une (Temoignages.RE)


La note du PCR déjà remise à la ministre propose un cadre de discussion : la conférence territoriale de toutes les forces vives

L'accélération de la crise a permis aux Réunionnais de libérer la parole. Ils n'en peuvent plus d'un système qui rejette la moitié de la population dans la grande précarité, et ce sont ces opprimés qui se sont soulevés. Il est donc essentiel que leurs revendications soient entendues et puissent s'exprimer dans les meilleures conditions. Cette prise en compte des attentes de la population était au coeur d'une note du PCR remise à la ministre des Outre-mer le 27 octobre dernier, lors de sa précédente visite (...)

- A la Une (Temoignages.RE)


11e jour de mobilisation des gilets jaunes

Après un dimanche plutôt calme, il était évident que la mobilisation allait reprendre de plus belle au 10e jour de mobilisation, parce qu'aucune avancée n'avait été observée jusqu'alors. Il est à noter que l'appel d'un collectif à bloquer les grandes surfaces n'a pas été suivi, tandis qu'un autre collectif a délibérément choisi de quitter les barrages pour camper devant la préfecture dans l'attente d'être reçu par la ministre des Outre-mer à partir de mercredi. La baisse des prix des carburants et du gaz à (...)

- A la Une (Temoignages.RE)


Vers un 10e jour de blocage de La Réunion

La lecture des premières revendications des gilets jaunes fait apparaître une certitude : l'impossibilité de toutes les satisfaire dans le cadre actuel.

- A la Une (Temoignages.RE)


4 voies St-Paul: Un motard blessé dans un accident

4 voies St-Paul: Un motard blessé dans un accident
Une collision a eu lieu entre un véhicule et un motard ce samedi après-midi sur la quatre voies au niveau de Savanna Saint-Paul, en direction de Saint-Denis.

Le choc a entraîné la chute du motard. Le CODIS nous signale un blessé léger. 

D'énormes embouteillages sont en train de se créer, et ce, dans les deux sens de circulation. 

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


De la laïcité à la française

De la laïcité à la française
Je vais traiter aujourd'hui de nos institutions, du respect de la laïcité de l'Etat français. Le principe de la laïcité de notre État, de notre gouvernement, est un débat immémorial. Il remonte à plusieurs siècles dans le passé, mais il a opposé historiquement les tenants de l'Etat, de l'école laïque, des gauchistes aux tenants des curés, de l'école privée, de la droite!

C'est un vieux débat ancien que l'on retrouve dès lors que l'on lit des écrivains de la fin des années 1800, début des années 1900. C'est l'époque où les religieux perdent peu à peu de leur influence dans les campagnes françaises, mais aussi dans les grandes villes françaises. C'est l'époque de ceux que l'on a appelé les hussards noirs de la République. C'est une époque où le fait d'être absent de l'église lors de la messe était un signe remarqué d'athéisme. Et le mal, la condamnation, l'excommunication n'était jamais très loin à cette époque envers les athées, ceux qui n'allaient pas à l'église. 
 
C'est une opposition aujourd'hui qui semble irréelle, parce que cette opposition entre les curés et les instituteurs, les syndicalistes, les communistes, n'a plus aucun sens. La société française s'est presque totalement pacifiée aujourd'hui, et l'église s'est presque totalement sécularisée. Il ne reste presque plus d'enjeu à ce niveau ; la pratique religieuse étant devenue une pratique privée et les curés n'empiétant plus du tout sur la vie de la cité.

La véhémence n'est désormais pratiquement plus que le fait que des athées, des agnostiques, qui érigent leur athéisme, leurs doutes, leur refus de la religion en étendard sanglant, comme si l'existence même, la persistance, la survivance de la religion catholique représentait pour eux une insulte, un danger, une remise en cause de leurs propres valeurs, de leurs propres façons de voir la vie.
 
Mais en même temps, un autre combat autour de la laïcité s'est développé autour de l'affichage des signes d'appartenance religieuse. Ce combat ne concerne plus en premier lieu la religion catholique, mais surtout la religion musulmane. Mais ce combat touche également par ricochet l'affichage de signes religieux catholiques. La défense de la laïcité a visé l'obligation faite aux femmes musulmanes de porter le voile islamique, la burka, c'est-à-dire de se cacher en public, de se cacher le visage ou les cheveux. Par ricochet, le port de signe extérieur religieux a aussi pu concerner le port de la croix catholique, ou pourrait concerner le port de la kipa juive.

La défense de la laïcité est ainsi devenue un système empiétant sur des signes d'affichage privé d'une croyance religieuse. Et on en arrive à des situations ubuesques. Interdire à des femmes de se couvrir la tête, alors que c'était une obligation autrefois pour pénétrer dans une église en France! Pour protéger quelques centaines/milliers/millions de femmes ou jeunes filles qui seraient forcées de se couvrir et qui ne le souhaiteraient pas, on criminalise celles qui préfèrent se couvrir, quelqu'en soit le motif ! Un peu bizarre.
 
Evidemment, ce combat a fait d'autres victimes collatérales. Sous le prétexte de la laïcité, les communes, collectivités locales n'ont plus le droit de faire, de symboliser des crèches dans l'espace public. Des nouveaux venus des grandes villes dans des petites communes rurales ont fait interdire en justice les sonneries des clochers parce que cela gênait les nouveaux venus. De la même manière qu'ils font interdire les chants des coqs. Et ils ont parfois gagné!

En même temps, sous le prétexte du respect de la diversité culturelle envers les autres religions, des symboles religieux de l'islam ont envahi les cantines de nos écoles. On réfléchit à proposer des repas halal et on y banit la viande de porc parce que les pauvres enfants musulmans ne pourraient pas manger dans nos cantines sans cela. Bientôt, on y mangera halal parce que ce sera considéré comme non incommodant pour les non-musulmans. Et pourtant, la nourriture halal est un signe religieux fondamental pour l'islam.
 
La laïcité à la française est un truc bizarre. Elle s'attaque essentiellement aux symboles de la religion catholique, comme pour démontrer que la France n'a aucune racine chrétienne et qu'elle est a-religieuse ou athée, oubliant, niant plus d'un millénaire de racines chrétiennes de celle qui était la fille aînée de l'Eglise catholique. Elle s'attaque aussi avec véhémence aux symboles de l'islam qui entravent l'émancipation des femmes occidentales, comme si le seul combat à mener contre l'islam était un combat de féministes! Les fervents défenseurs de la laicité estiment-ils qu'ils seraient plus heureux en tant qu'athées, en tant qu'agnostiques, dans un régime islamiste que dans un pays aux racines chrétiennes ? J'en ai parfois l'impression. 
 
Dans un monde aussi profondément religieux, que je pense aux Etats-Unis, à l'Inde, au Japon et à la Chine, aux pays arabes et du Maghreb, peut-on imaginer qu'un pays au milieu de cette tempête envisage de rester athée, non religieux? Je ne pense pas que cela soit possible. Et l'article suivant publié par BFMTV ne peut que me confirmer dans cette idée. 
https://www.bfmtv.com/societe/islam-francais-un-rapport-accablant-1038242.html
 
Avec quelques idées fortes qui en ressortent: 
 
1. "les musulmans comptent pour 5,6% des habitants de métropole (...). Mais ils sont 10% des moins de 25 ans, signe de la prégnance croissante de la deuxième religion du pays auprès des jeunes générations."
 
2. "28% des croyants ont adopté un système de valeurs clairement opposé aux valeurs de la République, s'affirmant en marge de la société (... et) 29% des interrogés se sont également déclarés d'accord à l'affirmation suivante : la loi islamique (charia) est plus importante que la loi de la République."
 
3. "Une écrasante majorité des musulmans interrogés ne refusent pas la mixité, acceptant de se faire soigner par un médecin (92,5%) ou de serrer la main d'une personne (88%) du sexe opposé". Mais a contrario, cela signifie que 7,5% des musulmans interrogés refuseraient de se faire soigner par un médecin du sexe opposé, et 12% refuseraient de serrer la main d'une personne du sexe opposé.
 
4. "70% des répondants déclarent toujours acheter de la viande halal (... et) 65% se déclarent favorables au port du foulard (et 24% à celui du niqab), (tandis que) 37% des personnes de culture musulmane considèrent que les jeunes filles devraient pouvoir porter le voile au collège et au lycée."
 
Dans un autre article, mais il s'agissait peut-être d'un article d'un site identitaire, j'avais lu l'interview d'un responsable musulman espérant que la France pourrait devenir un État islamique sous une vingtaine d'années. "Laissez-nous rêver" indiquait-il. 
 
Mais la position inverse existe aussi, la volonté de français musulmans d'émigrer en terre d'islam pour mieux vivre leur foi musulmane. 
https://www.lemonde.fr/societe/article/2010/01/19/reve-d-islam_1293760_3224.html
 
Peut-on en déduire que je suis ou non favorable à la laïcité en fait? Je suis favorable à la laïcité parce que je n'aurais pas aimé vivre dans le totalitarisme chrétien des années 1800-1900, où les bigots, les bien-pensants surveillaient qui allait à l'église et qui n'y allait pas. Je suis aussi favorable à la laïcité parce que je n'aimerais pas vivre sous un totalitarisme islamique, pour des raisons comparables. Mais je ne suis pas favorable à la laïcité lorsque l'on méconnaît, rejette les racines chrétiennes de l'Europe et de la France, lorsque l'on veut mettre l'islam sur un plan d'égalité avec la chrétienté.

L'Europe pour moi est judéo-chrétienne, et s'est construite dans la suite de la Grèce et la Rome Antique, qui ont façonné notre Monde et nos institutions. La morale, l'éthique et la méta-morale se sont construites sur des fondements chrétiens. Elles sont à mon sens inséparables de la religion chrétienne. Et en ce sens, la laïcité à la française pourrait être considérée selon moi comme une aberration, une relique du passé qui n'a plus de nécessité aujourd'hui.

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


Perturbation tropicale 92S: bulletin d'alerte émis par le Joint Typhoon Warning Center

92S est située sur le Canal de Mozambique. AUCUN danger pour les Mascareignes.

Perturbation tropicale 92S: bulletin d'alerte émis par le Joint Typhoon Warning Center
2019 JAN 19 14h10 Mascareignes.

Perturbation tropicale 92S située sur le Canal de Mozambique, à environ 200km au nord est de Inhambane/Mozambique.

Comme anticipé et indiqué dans une précédente publication hier le système qui évoluait sur les terres a rapidement gagné les mers chaudes du Canal.

A 10h ce matin le système  est analysé en perturbation tropicale par la Navy US: le Joint Typhoon Warning Center(JTWC).
Les chances de le voir s'intensifier au moins en une dépression tropicale sont à présent jugées élevées(HIGH).  De ce fait le JTWC a émis un bulletin d'alerte(Tropical Cyclone Formation Alert).  LIRE LA SUITE

Cheers,
Patrick Hoareau.

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


Un grand débat sans filtre?

Un grand débat sans filtre?
Ce vendredi se tenait le second grand Débat National, face aux maires d’Occitanie. Un grand débat sans filtre, sauf que dans les divers comptes-rendus et reportages qui ont alimenté l’analyse de l’épisode, il y a bien eu filtrage. Je dis bien "épisode", car, si le Président a tenu le micro durant 3h, il n’y a pas là exploit!

Les faits: la maire de Montauban retransmet ce qu’elle a lu dans les cahiers de doléance de sa ville:  il faut "arrêter l’immigration massive". Elle était là dans son rôle, et dans l’esprit du débat!

La réaction fut immédiate: la moitié de la salle gauchisante s’est mise à la conspuer... Bravo la liberté d’expression! Alors que l’immigration est un sujet MAJEUR de préoccupation des français. Cette femme a osé, elle a été huée!
 
Ce midi, sur les chaines de télévision nationales, lors du retour sur les interventions majeures du débat, la question de l’immigration a été "filtrée". Disparue, envolée, inexistante!
 
Je vous laisse juge: débat sans filtre?
 
Comme je le disais dans un article précédent, ce débat est pipé!

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


📷 Incendie Palais Rontaunay: Les premières investigations ont commencé

📷 Incendie Palais Rontaunay: Les premières investigations ont commencé
Suite au terrible incendie qui a eu lieu ce vendredi dans le Palais Rontaunay à Saint-Denis, la police scientifique a procédé dès 8 heures ce samedi aux premières investigations afin de déterminer l’origine des flammes.

La police a effectué les premiers relevés photographiques en quête d’éléments pouvant prouver l’origine du sinistre. La piste criminelle est toujours vivement privilégiée. L'incendie pourrait être parti d'un feu de poubelles. 

Les sociétés de remorquage ont également débuté les enlèvements des véhicules calcinés afin de pouvoir rendre à la circulation cette portion de route.
 

📷 Incendie Palais Rontaunay: Les premières investigations ont commencé

📷 Incendie Palais Rontaunay: Les premières investigations ont commencé

📷 Incendie Palais Rontaunay: Les premières investigations ont commencé

📷 Incendie Palais Rontaunay: Les premières investigations ont commencé

📷 Incendie Palais Rontaunay: Les premières investigations ont commencé

📷 Incendie Palais Rontaunay: Les premières investigations ont commencé

📷 Incendie Palais Rontaunay: Les premières investigations ont commencé

📷 Incendie Palais Rontaunay: Les premières investigations ont commencé

📷 Incendie Palais Rontaunay: Les premières investigations ont commencé

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


Le système se trouve à 1895 km à l'Ouest de La Réunion

Le système dépressionnaire tropical présent sur le Sud-Ouest de l'Océan Indien était à 1895 km à l'Ouest de l'île de La Réunion à 10 heures ce samedi matin. Mais son déplacement est quasi stationnaire.

Le système se trouve à 1895 km à l'Ouest de La Réunion
ZONE PERTURBEE numéro 6 Vents maximaux (moyennés sur 10 minutes) estimés sur mer: 45 km/h.

Rafales maximales estimées sur mer: 65 km/h.

Pression estimée au centre: 1003 hPa.

Position le 19 janvier à 10 heures locales: 23.2 Sud / 37.0 Est.

Distance des côtes réunionnaises: 1895 km au secteur: OUEST.

Déplacement: Quasi-stationnaire.

Voici les intensités et positions prévues de ce système dépressionnaire au cours des prochains jours:
  • ZONE PERTURBEE, Centre positionné le 20/01 à 10h locales, par 22.7 Sud / 38.4 Est.
  • TEMPETE TROPICALE MODEREE, Centre positionné le 21/01 à 10h locales, par 20.0 Sud / 38.0 Est.
  • TEMPETE TROPICALE MODEREE, Centre positionné le 22/01 à 10h locales, par 19.1 Sud / 36.3 Est.

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


Fermeture de la piscine de Plateau Caillou le 27 janvier 2019

Fermeture de la piscine de Plateau Caillou le 27 janvier 2019
Le centre nautique de Plateau Caillou sera fermé le dimanche 27 janvier 2019 de 8 heures à 18 heures pour la compétition “challenge 4”. La ville de Saint-Paul invite les usagers à faire preuve de votre compréhension.

Horaire d’ouverture, contact téléphonique, date d’entretien… Une rubrique en ligne, consacrée aux équipements sportifs, existe sur le site internet de la ville de Saint-Paul. Le moyen pour vous de tout connaître sur les piscines de la commune.

Cliquez sur ce lien  afin de découvrir les actualités liées à ce sujet. Il s’agit d’une rubrique mise à jour chaque semaine. Le but ? Vous fournir des informations pratiques et actualisées.

Sur la page  Facebook de la ville, vous êtes en effet plusieurs centaines à nous poser des questions sur les dates et les heures auxquelles fonctionnent les piscines où leur numéro de téléphone. Vous aurez désormais la réponse à toutes vos interrogations.

N’hésitez pas non plus à suivre régulièrement l’actualité de la ville en vous connectant au site  et à la page  Facebook de Saint-Paul.

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


St-Denis: Une voiture en panne sur le Lancastel crée d'énormes embouteillages

St-Denis: Une voiture en panne sur le Lancastel crée d'énormes embouteillages
Une voiture est tombée en panne ce samedi en fin de matinée sur le Boulevard Lancastel, à Saint-Denis.

La voiture immobilisée occupe la voie du milieu, ce qui entraîne de forts ralentissements en direction de l'Est. 

La police est sur place pour faire la circulation. La dépanneuse serait également en route pour venir solutionner le problème. 

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


Le chanteur Daniel Philips est décédé

Le chanteur Daniel Philips est décédé
Nous l'apprenons ce matin, les réseaux sociaux le confirment, Daniel Philips est décédé.

Mauricien d'origine, le chanteur avait élu domicile depuis plusieurs année à La Réunion.

Le chanteur a été victime d'une crise cardiaque ce vendredi 18 janvier 2019 soir vers 23 heures, alors qu'il était en séjour à l'île Maurice, son île natale.

Connu et apprécié sur notre île, tant pour ses chansons comme notamment "Zanfan l'Océan" ou"Le tan Zordi", ses évènements festifs, que pour sa personnalité, c'est un coup de massue pour nombre de Réunionnais. 

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


Des tracts pour un transport public gratuit, pour tous, partout et tout le temps

Des tracts pour un transport public gratuit, pour tous, partout et tout le temps
Ce vendredi matin des tracts ont été distribués dans le quartier du Chaudron à Saint-Denis, en faveur du transport public gratuit, pour tous, partout et tout le temps. Nous le reproduisons ci-dessous :
 
Un transport public gratuit, pour tous, partout et tout le temps: c'est possible!
 
La gratuité partielle ou totale du transport public fait son chemin dans de nombreuses villes du monde et en France. La mobilité est un besoin humain et un droit universel. Comme l'éducation et la santé nous pensons que le transport public devrait être gratuit. C'est possible dans une trentaine de ville en France, dans de grandes villes du monde, avec des retombés considérables sur le budget des ménages, sur la santé et sur l'environnement. Ca devrait être possible ici aussi, en tous les cas, on pourrait au moins mettre la faisabilité du projet à l'étude.
 
C'est bon pour le budget des ménages, pour l'environnement et la santé
 
La population se plaint des charges qui pèsent sur le budget du foyer. Les produits de grande consommation beaucoup plus chers ici, mais aussi le poids des  Impôts et CSG, Taxes et Redevances, Loyers et Transports etc. Les ménages à faibles revenus et les ménages intermédiaires souffrent le plus. Actuellement ce sont les catégories les plus touchées par les mesures gouvernementales. Ce projet va dans le bon sens pour tous les ménages.
 
Par ailleurs, les études ont montré que la gratuité des transports en commun a entrainé une diminution de l'utilisation de la voiture individuelle ce qui est bénéfique pour l'environnement et pour la santé.
 
C'est une volonté politique
 
Une autre préoccupation de la population est l'utilisation de l'argent public.

La mise en place du transport public gratuit est une question de volonté politique. Par exemple l'argent utilisé pour financer les très nombreuses et très couteuses campagnes de publicité contre les fraudes dans les bus pourrait être mis au service de la gratuité des transports.
 
Des transports en bus, gratuits, partout, tout le temps, c'est possible et nous sommes pour!
 
Réactions des personnes rencontrées:
 
Nous avons choisi le mail du chaudron car c'est un lieu de passage de nombreux bus. Nous avons été bien accueillis, par une population très ouverte à la discussion car hors contexte électoral. Nous avons touché environs une centaine de personne en 1H30 approximativement. Nous comptons continuer cette campagne dans d'autres lieux comme celui-ci.
 
Voici quelques réactions/réponses:
 
  • C'est impossible, on n'y croit pas.
    • Notre réponse: Cela se fait déjà dans le monde et parfois depuis plus de 10 ans et ici c'est déjà le cas pour certaines personnes. La preuve que c'est possible.
 
  • Une diminution des tarifs oui mais pas la gratuité totale.
    • Notre réponse: La gratuité pour tous est un principe, comme l'école gratuite ou la santé gratuite. C'est utiliser la solidarité dans ce sens.
 
  • Oui mais quel financement? Il faut bien payer ces entreprises. C'est encore nos impôts qui vont augmenter.
    • Notre réponse: La billetterie ne paye que 15% du budget total. Imaginez que tous les frais liés à la billetterie et aux contrôles disparaissaient. Et si l'argent des campagnes publicitaires contre les fraudes et autres propagandes inutiles était utilisé pour financer ce projet?
 
  • On est complètement pour!
    • “Je suis au RSA, je touche environ 550€, et ma cotisation mensuelle pour le bus est de 16€. Avec ça je peux acheter 2 sachets de riz pour mes enfants, ou 3 poulets Ti gayar!“
 
    • “Moi je n'aime pas quand les gens sont humiliés dans le bus à cause d'un ticket. Je trouve que ça ne devrait pas exister. On devrait leur parler mais pas les humilier. La dernière fois j'ai vu une dame âgée se faire sortir du bus parce qu'elle avait oublié sa carte ; c'est injuste parce que les contrôleurs savent que c'est gratuit pour elle.”
 
    • “Moi un jour j'ai vu le déplacement de la brigade policière car un jeune rechignait à donner ses coordonnées: tout ça pour 1€30... c'est ridicule.”
 
    • Il faudra penser à améliorer le système de bus, qu'il soit plus adapté aux personnes en poussette par exemple. Et au lieu de la répression mettre des agents pour veillez à la sécurité.
 
    • Notre réponse: Vous trouverez d'autres exemples dans le petit journal et toutes les explications nécessaires.

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


St-Pierre: Barrage filtrant au niveau du rond-point Macdo levé

St-Pierre: Barrage filtrant au niveau du rond-point Macdo levé
Les automobilistes de la zone Canabady vont devoir très certainement prendre leur mal en patience.

Une trentaine de gilets jaunes a débuté un barrage filtrant au niveau du rond-point Macdo, à Saint-Pierre.

Le filtrage étant très restreint, la circulation au niveau de la ZAC est très perturbée. 

D'autres gilets jaunes sont également présents à un autre rond-point de la zone, mais ne semblent pas bloquer la circulation aux usagers.

Le barrage a été levé vers 11 heures, du plein gré des manifestants semble-t-il. Cependant, le CRGT indique que la circulation reste encore ralentie. 

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


Madagascar: Passation de pouvoir au Président Andry Nirina Rajoelina

Madagascar: Passation de pouvoir au Président Andry Nirina Rajoelina
Après cinq ans, Hery Rajaonarimampianina a désormais laissé sa place à Andry Nirina Rajoelina dans les bureaux présidentiels d'Iavoloha. La cérémonie s'est déroulée dans une ambiance sobre et formelle. 

Ils se sont entretenus près de trois quart d'heures à huis clos, avant de signer les documents de passation sous les yeux et caméras de la presse locale.

Cette passation est considérée comme une "grande première dans l'Histoire de Madagascar". L'ancien président a lui-même déclaré que c'est "la première du genre en matière d'alternance démocratique à Madagascar. La première fois que cela s'est fait entre deux présidents élus: un reflet de l'avancée démocratique à Madagascar". 

En effet, cinq ans plus tôt, c'est Andry Nirina Rajoelina qui laissait le flambeau de la présidence à son ancien ministre des Finances Hery Rajaonarimampianina. Après un quinquennat, où il n'était pas au pouvoir, il reprend les rênes de son pays.

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


St-Pierre: Il agresse et gaze un jeune de 15 ans pour du zamal

St-Pierre: Il agresse et gaze un jeune de 15 ans pour du zamal
Alors qu'il venait tout juste de fêter ses 18 ans, ce jeune majeur, accompagné de deux amis, interpelle un jeune garçon de 15 ans à Grand-Bois, à Saint-Pierre. 

Ils lui demandent une cigarette, avant de le rouer de coups et de lui projeter le spray de sa bombe lacrymogène. Une fois le jeune homme à terre, les délinquants lui prennent son sac, dans lequel il y avait énormément de zamal. 

Bien qu'il change de version lors des deux auditions, cette scène avait en fait été parfaitement calculée auparavant. Le jeune homme, en réalité accro au zamal, n'a pas les moyens de s'en procurer. 

Bien qu'il dise vouloir bien faire et,en effet, il tente de se lancer dans un projet professionnel et finit major de sa promo. Mais son enfance difficile reste omniprésente. Il a été suivi psychologiquement jusqu'à ses 18 ans. 

Mais cela ne suffit pas pour paraître honnête aux yeux du procureur de Saint-Pierre, Laurent Zuchowicz. En effet, le jeune majeur a déjà été condamné à trois reprises pour des faits similaires. 

Le tribunal a donc décidé de condamner le jeune majeur à quatre mois de prison aménageables et quatre mois avec sursis. Le tout avec une mise à l'épreuve de deux ans, au cours de laquelle il devra trouver du travail. Il devra également reprendre ses soins psychologiques. 

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


Réunion/Maurice: à vos maillots et tenues de sport

N'oubliez pas vos éventails.

Réunion/Maurice: à vos maillots et tenues de sport
2019 JAN 19 07h00 Mascareignes

Bonjour toutes et tous!

Nos amis soleil et chaleur sont d'une fidélité sans faille.  Nous aurions bien tort de nous plaindre.
Nous pouvons aller chercher un semblant de fraîcheur dans les hauts. N'oubliez pas une protection en cas d'averses cet après midi.
[Lire la suite.]url:https://www.meteo974.re/Reunion-Maurice-a-vos-maillots-et-tenues-de-sport_a142.html

Profitez bien.

Cheers,
Patrick Hoareau.

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


St-Denis: Trahi par son ADN, il écope de 3 ans de prison

St-Denis: Trahi par son ADN, il écope de 3 ans de prison
Les faits se sont déroulés en juin dernier, mais l'agresseur a comparu ce vendredi au tribunal de Champ-Fleuri. Le Dionysien de 21 ans est accusé d'agression sexuelle sur une étudiante, après s'être introduit dans sa collocation, qu'il avait l'intention de cambrioler. 

"Il a finalement été trahi par son ADN retrouvé sur les tennis de la victime", souligne le JIR. Bien que la magistrate ait requis cinq ans de prison, l'homme de 21 ans a finalement été condamné à trois ans de prison, dont un an ferme avec mandat de dépôt.

N'étant pas encore connu pour des agressions de ce type, le jeune homme est désormais enregistré dans le fichier des auteurs d'infractions sexuelles. "À sa sortie, il sera sous le coup d'un sursis avec mise à l'épreuve avec obligation de soins, de travail et d'indemnisation", précise également le JIR.

Il a également déclaré à la barre : "Elle m'a surpris. Je l'ai attrapée mais elle s'est débattue", bien qu'il prétende n'avoir eu aucune intention sexuelle. Or les déclarations qu'avaient faites l'étudiante ne laissent quant à elles aucun doute. 

Alors qu'elle était ici pour les études, en stage en tant qu'élève-ingénieur dans une entreprise locale, la jeune femme a décidé de quitter précipitamment La Réunion. Bien qu'elle soit parvenue à éviter le viol, elle est ressortie de cette scène complètement choquée, et est toujours en état de stress post-traumatique à l'heure actuelle. Elle a eu "plusieurs traces de griffures sur le corps, un hématome et une blessure à la lèvre ainsi que des bleus au niveau des fesses". 

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


[REVUE DE PRESSE] Samedi 19 janvier 2019

[REVUE DE PRESSE] Samedi 19 janvier 2019
Nouvel épisode au sein de la filière bovine, alors que l'Adefar clôturait les problèmes sanitaires. La Sica Revia aurait vendu de nombreuses bêtes malades, en toute connaissance de cause, à un éleveur. La coopérative a donc été condamnée à verser 161.000 euros à cet éleveur. Elle a fait appel.

Un incendie pas comme les autres c'est ce que sous-entend le JIR en Une ce samedi matin. La piste criminelle est vivement privilégiée, et une enquête a été ouverte. Les flammes se sont déclenchées dans le Palais Rontaunay, rue Amiral Lacaze. Cette grande case créole devait prochainement héberger un futur hôtel 4 étoiles. L'incendie a également détérioré une quinzaine de véhicules stationnés à proximité. La dépendance où était installé le siège de l'association des maires n'a quant à elle pas été touchée. 

[REVUE DE PRESSE] Samedi 19 janvier 2019
Politique 

Le maire de Saint-Pierre, MIchel Fontaine, a déposé plainte à deux reprises contre Imrhane Moullan de l'association Agir 974. Il estime avoir été victime d'injures publiques lors d'une conférence de presse le 11 janvier dernier menée par ce responsable d'association pour dire "non à l'incinérateur" devant s'implanter à Pierrefonds. Michel Fontaine aurait été qualifié de "dirigeant d'un organisme opaque, corrompu par le lobbying des multinationales". Le camp du maire soupçonne également que Imrhane Moullan serait une marionnette de Didier Robert. 

Société

Bien que quatre navires soient arrivés sur notre île récemment, le gouvernement local a déclaré avoir empêché de nombreux bateaux au Sri-Lanka à prendre le départ pour La Réunion. Une prochaine réunion est prévue le 25 janvier prochaine entre les autorités srilankaises et françaises. 

[REVUE DE PRESSE] Samedi 19 janvier 2019
Fait-divers

Un cambriolage vire au drame dans la nuit de jeudi à vendredi à Saint-Benoît. Trois hommes se sont introduits dans une boutique familiale et ont pris en otage les occupants. Mère et fille ont ainsi été ligotées. Les trois agresseurs cambrioleurs sont toujours recherchés par la gendarmerie. 

Météo

La première perturbation tropicale de la saison 2018-2019 s'approche de notre île. Le système se situe à 1.990 km des côtes ouest de La Réunion et se déplace à une vitesse de 9 km/h vers le Nord/Est. Selon Météo France, pour l'heure, situé au coeur du canal du Mozambique, il ne devrait pas impacter l'île de La Réunion. 

www.zinfos974.com
(zinfos974.com)


Le procureur Legras de retour à La Réunion : Grâce à lui, 22 des 24 maires avaient été mis en examen

Le procureur Legras de retour à La Réunion : Grâce à lui, 22 des 24 maires avaient été mis en examen
Bernard Legras. Un nom qui a marqué l'histoire judiciaire de La Réunion.

A son arrivée à la Réunion en 1992, la corruption est omniprésente. Dans son entretien avec Pierrot Dupuy, il révèle même que Louis Nicollin, qui avait été inculpé puis condamné aux côtés de Gilbert Annette, lui avait avoué qu'il y avait retrouvé les mêmes méthodes qu'en Afrique, avec des tarifs de corruption proportionnels aux montants des marchés publics.

Six ans plus tard, quand il quitte l'ile pour partir officier en Corse, l'opération "mains propres" se solde par un bilan impressionnant : 22 maires sur 24 mis en examen, comme 5 membres sur 7 de la Chambre de commerce. Mais surtout, l'histoire retiendra les condamnations du sénateur Eric Boyer, qui cumulait les fonctions de président du conseil général, de Gilbert Annette et de Pierre Vergès.

Bernard Legras revient sur ces 6 années passées à la Réunion au cours d'une discussion à bâtons rompus avec Pierrot Dupuy. L'occasion de rappeler quelques anecdotes croustillantes sur ces affaires qui sont restées dans les souvenirs de nombre de Réunionnais.


www.zinfos974.com
(zinfos974.com)