Soudan : Actualité

Actualité : Soudan : Actualité

Barrage de la Renaissance : le conseil de sécurité, ultime recours de l’Égypte

Le Conseil de sécurité de l’ONU se réunit aujourd’hui, à la demande de l’Égypte et du Soudan, afin d’évoquer le dossier du barrage de la Renaissance. L’Éthiopie a lancé lundi la deuxième phase du remplissage, une décision qui rend la situation plus tendue que jamais. (JeuneAfrique.com)


Omar el-Béchir : la Cour pénale internationale à la croisée des chemins

Après avoir échoué sur les dossiers Bemba et Gbagbo, la CPI est en passe de juger Omar el-Béchir pour génocide. Une occasion pour les juges de La Haye de faire taire les critiques. (JeuneAfrique.com)


Soudan – Alaa Salah : « La CPI doit juger Omar el-Béchir et tous ses complices »

Icône de la révolution qui a précipité la chute d’Omar el-Béchir, Alaa Salah continue de réclamer justice et de porter la voix des femmes et de la jeunesse, déterminés à chasser les militaires du pouvoir. (JeuneAfrique.com)


« Doing business au Soudan » : une bonne affaire ?

Engagé depuis deux ans dans une transition démocratique, le Soudan souhaite attirer les investisseurs étrangers dans cinq secteurs phares : infrastructures, agriculture, énergie, mines et télécoms. (JeuneAfrique.com)


Investissements : Aliko Dangote met le cap sur le Soudan

Le « coming out » économique du Soudan à la conférence de Paris a suscité l’intérêt de grands investisseurs africains. Le Nigérian Aliko Dangote se dit intéressé par un investissement dans l’agroalimentaire, afin de répondre à la demande régionale de farine. (JeuneAfrique.com)


Soudan : pourquoi et comment Emmanuel Macron a « annulé » 5 milliards de dollars de dette

La France est le deuxième créancier de Khartoum. Si en majorité ces dettes sont dues à des pénalités de retard, le choix de Paris s’inscrit aussi dans un complexe effort diplomatique et économique. Le décryptage de Jeune Afrique. (JeuneAfrique.com)


[Série] Barrage de la Renaissance : plongée au cœur du casus belli entre l’Égypte et l’Éthiopie (2/4)

« Le barrage de la discorde » (2/4). Il est au centre du bras de fer qui se joue entre l’Éthiopie, l’Égypte et le Soudan. 10 millions de tonnes de béton, 175 mètres de haut, un réservoir de 79 km3… Découvrez le grand Barrage Éthiopien en infographies. (JeuneAfrique.com)


Barrage sur le Nil : reprise des négociations à Kinshasa

L’Éthiopie, l’Égypte et le Soudan ont repris dimanche à Kinshasa leurs négociations autour du méga-barrage éthiopien sur le Nil bleu, une centrale hydro-électrique présentée comme vitale par Addis-Abeba et perçue comme une menace par Le Caire et Khartoum. (JeuneAfrique.com)


Barrage sur le Nil : le rendez-vous de la dernière chance entre l’Égypte et l’Éthiopie ?

Les deux pays sont-ils parvenus à un point de non-retour après l’échec de la médiation américaine ? Une réunion de la dernière chance doit se tenir ces prochains jours à Kinshasa, sous les auspices de Félix Tshisekedi. (JeuneAfrique.com)


Soudan : des milliers de manifestants en colère au deuxième anniversaire de la révolte

Frustrés par l’absence de changement dans leur vie quotidienne, des milliers de manifestants réclamant « justice » ont défilé samedi dans plusieurs villes du Soudan, au deuxième anniversaire du début de la révolte contre Omar el-Béchir. (JeuneAfrique.com)


Kagame, Dangote, Kidjo… La galaxie VIP de Mo Ibrahim en Afrique

Si son épouse et ses enfants épaulent le milliardaire anglo-soudanais, il dispose aussi d’un vaste réseau embrassant stars, hommes politiques et grandes fortunes. (JeuneAfrique.com)


Sadiq al-Mahdi, une certaine idée du Soudan

Descendant du « Mahdi », leader religieux et politique, l’ancien Premier ministre soudanais est décédé le 26 novembre à Abou Dhabi. (JeuneAfrique.com)


Ruée vers l’or africain (4/5) : pourquoi Dubaï est pointé du doigt

Alors que les Émirats se sont imposés au fil des années comme des acheteurs privilégiés de l’or africain, les contrôles sur l’origine des produits importés laissent à désirer. (JeuneAfrique.com)


Ruée vers l’or africain (2/5) : au Soudan, l’impossible adieu au système « el-Béchir »

Si l’actuel Premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok, est déterminé à formaliser le commerce de l’or, il est confronté à un puissant éventail d’intérêts commerciaux et politiques qui préfèrent le statu quo. (JeuneAfrique.com)


Pourquoi Khartoum a dit « oui » à Israël

Longtemps associé au « Front du refus », le Soudan s’est résigné à reconnaître l’État hébreu sous la pression de Washington. (JeuneAfrique.com)


Crimes contre l’humanité au Soudan : BNP Paribas visée par une enquête en France

Des ONG et neuf militants soudanais accusent la banque d’avoir contribué à maintenir en place le régime d’Omar el-Béchir et pointe sa responsabilité dans les crimes commis au Darfour. (JeuneAfrique.com)


Hajooj Kuka emprisonné : un élan international exige la libération du réalisateur soudanais

Artistes, festivals, cinéphiles s’élèvent contre la mise en détention du cinéaste sur la base de « fausses accusations » portées par des extrémistes religieux. (JeuneAfrique.com)


La ministre du Commerce et de l'Industrie quitte Khartoum

[Egypt Online] La ministre du Commerce et de l'Industrie, Névine Gamea a quitté, samedi soir, Khartoum après une visite qui a duré plusieurs jours, au cours de laquelle elle a participé à plusieurs activités et tenu plusieurs réunions avec un certain nombre de ministres soudanais. (AllAfrica)


Le pays à soutenir les plans de réforme économique du Soudan

[Egypt Online] L'Égypte tient à soutenir les plans de réforme économique du Soudan, a déclaré samedi la ministre du Commerce et de l'Industrie Névine Gamea au terme de sa visite à Khartoum à la tête d'une délégation de haut niveau. (AllAfrica)


Violences au Darfour - Qui tire les ficelles de ce conflit ?

[DW] Au moins 214 personnes ont péri mi-janvier lors en moins de trois jours de violences dans les deux Etats du Darfour, une vaste région meurtrie par des années de conflit. (AllAfrica)


Le pays souhaite multiplier les échanges commerciaux avec le Soudan

[Egypt Online] L'Egypte souhaite multiplier le volume des échanges commerciaux avec le Soudan, a déclaré la ministre du Commerce et de l'Industrie Névine Gamea, lors d'un entretien hier jeudi, avec la ministre soudanaise des Finances par intérim, Hiba Mohamed Ali. (AllAfrica)


Violences au Darfour - Plus de 250 morts et 100.000 personnes déplacées (ONU)

[UN News] L'escalade de la violence intercommunautaire au Darfour, à l'ouest du Soudan, a causé la mort de 250 personnes, plus de 300 blessés et le déplacement de plus de 100.000 individus ces sept derniers jours, selon les Nations Unies. (AllAfrica)


Tenue de la 1ère réunion du Conseil d'affaires égypto-soudanais

[Egypt Online] La première réunion du Conseil d'affaires égypto-soudanais s'est tenue, vendredi à Khartoum, sous la présidence des ministres égyptien et soudanais du Commerce et de l'industrie, respectivement Nevine Gamea et Medani Abbas Medani. (AllAfrica)


Massacres intercommunautaires au Darfour - Il faut s'attaquer à la racine du mal

[Le Pays] C'est avec grand étonnement que l'on vient d'assister aux affrontements intercommunautaires qui auront coûté la vie à plus de 80 personnes et fait plus de 160 blessés avec à la clé, des dizaines de maisons incendiées. (AllAfrica)


Violences au Darfour - Le bilan continue de s'alourdir

[RFI] Au Soudan, le bilan continue de s'alourdir après les violences du week-end dernier dans l'ouest du Darfour. Selon le syndicat local des médecins ont atteint désormais 159 morts, 203 blessés et 90 000 déplacés. Les tueries ont commencé après le meurtre d'un membre de tribu arabe par une personne non arabe. S'en est suivie un cycle de représailles sanglantes. Et si les violences se sont calmées, la situation reste précaire. (AllAfrica)


L'ONU condamne l'assassinat de travailleurs humanitaires

[UN News] Les Nations Unies ont condamné, mercredi, le meurtre récent de travailleurs humanitaires au Soudan, demandant que les auteurs de ces actes soient tenus pour responsables. Lors de violences intercommunautaires au Darfour-Occidental, trois membres du personnel d'organisations humanitaires, dont un humanitaire avec sa famille, ont été tués. (AllAfrica)


Le pays n'a jamais tardé à soutenir ses frères au Soudan

[Egypt Online] L'Egypte n'a jamais tardé à soutenir ses frères au Soudan avec elle entretient des relations stratégiques et solides, a affirmé jeudi la ministre du Commerce et de l'Industrie, Névine Gamea, à son arrivée à l'aéroport international de Khartoum, où elle a été accueillie par son homologue soudanais, Medani Abbas Medani et l'ambassadeur d'Egypte, Hossam Issa. (AllAfrica)


Darfour - Des combats entre tribus font plus de 50 morts dans le Sud

[RFI] Un nouveau massacre endeuille le Darfour. Après plus de 80 morts ce week-end dans l'Ouest, c'est cette fois le sud de la province soudanaise qui est touché. Des affrontements tribaux ont fait au moins 55 morts et 37 blessés selon des sources locales. Là encore, il s'agit de combats entre tribus arabe et non arabe. (AllAfrica)


Massacres intercommunautairs au Darfour - Il faut s'attaquer à la racine du mal

[Le Pays] C'est avec grand étonnement que l'on vient d'assister aux affrontements intercommunautaires qui auront coûté la vie à plus de 80 personnes et fait plus de 160 blessés avec à la clé, des dizaines de maisons incendiées. Tout serait parti du meurtre d'un homme de la tribu arabe Rizeigat, poignardé à mort dans un marché du camp de déplacés de Krinding, qui a mis le feu aux poudres. (AllAfrica)


48 morts au Darfour sur fond de dégradation sécuritaire dans la région

[RFI] Au Soudan, plusieurs jours de violences ont fait au moins 48 morts et une centaine de blessés au Darfour, dans l'ouest du pays. Les affrontements ont eu lieu dans la région d'El Geneina, dans l'ouest de la province. Un camp de déplacés a été attaqué et les violences se sont propagées ailleurs dans la zone, tout cela dans un contexte de dégradation sécuritaire dans la région. (AllAfrica)


Les autorités montrées du doigt après les dernières violences au Darfour

[RFI] Les affrontements dans la région d'el-Geneina, ont fait 83 morts et 160 blessés, selon le Syndicat local des médecins. Beaucoup de voix s'élèvent pour exprimer une frustration contre le gouvernement qui, lui, tente d'apaiser le conflit sur place. (AllAfrica)