Guinée-Bissau : Actualité

Actualité : Guinée-Bissau : Actualité

[Chronique] Guinée-Bissau : deux fauteuils pour deux... ou trois

Contentieux électoral, État dédoublé, Cedeao dépassée : l'imbroglio bissau-guinéen a tout de ces caricatures politiques tragi-comiques que l'on croyait en voie de disparition sur le continent africain. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau : Cipriano Cassama démissionne après des " menaces de mort "

Le " président intérimaire " investi par le camp donné battu à la présidentielle en Guinée-Bissau, Cipriano Cassama, a renoncé dimanche à la fonction de chef d'Etat à la suite de " menaces de mort ", moins de 48 heures après sa désignation, dans une déclaration à la presse. (JeuneAfrique.com)


En Guinée-Bissau, deux présidents rivaux

Le camp du candidat donné battu à la présidentielle en Guinée-Bissau par la commission électorale a désigné vendredi soir un "président intérimaire", au lendemain de la prise de fonctions, qu'il juge illégitime, d'Umaro Sissoco Embalo, issu de l'opposition. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau : investiture à haut risque pour Umaro Sissoco Embaló

Le candidat proclamé vainqueur de l'élection présidentielle en Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embaló, doit être investi ce jeudi à Bissau. Une cérémonie en petit comité, validée en urgence mercredi par une frange du Parlement. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau : les soutiens africains d'Umaro Sissoco Embaló

Deux mois après avoir été déclaré vainqueur de la présidentielle bissau-guinéenne, Umaro Sissoco Embaló n'est toujours pas le chef de l'État. Saisie par son adversaire, la Cour suprême n'a pas encore officiellement validé sa victoire. En attendant, Embaló tente d'asseoir sa légitimité en multipliant les rencontres avec les présidents africains. (JeuneAfrique.com)


Impasse post-électorale en Guinée Bissau : la Cedeao hausse le ton

L'organisation régionale a menacé samedi de sanctionner ceux qui feraient barrage à la "normalisation politique et institutionnelle" du pays, plongé dans une impasse post-électorale depuis près de deux mois. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau - Domingos Simões Pereira : " Entre Umaro Sissoco Embaló et moi il n'y a rien à discuter "

Entretien avec Domingos Simões Pereira, qui a saisi la Cour suprême pour contester l'élection d'Umaro Sissoco Embaló à la présidentielle du 29 décembre, et demande un recomptage des voix. Au passage, il n'épargne pas son adversaire. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau : la Cedeao préconise la vérification des procès-verbaux de la présidentielle contestée

La Cedeao a recommandé à la commission électorale bissau-guinéenne de vérifier les données du second tour de l'élection présidentielle. Objectif : démêler le contentieux électoral et désigner de façon définitive le vainqueur du scrutin. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau : Umaro Sissoco Embaló rend visite à Denis Sassou Nguesso

Umaro Sissoco Embaló, déclaré vainqueur de la présidentielle bissau-guinéenne mais toujours contesté devant la Cour suprême, a rendu visite à Paris à Denis Sassou Nguesso, récemment endeuillé. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau - Umaro Sissoco Embaló : " Alpha Condé, Macky Sall, Compaoré, Sassou Nguesso, Kadhafi et moi "

Donné vainqueur par la commission électorale mais contesté devant la Cour suprême, l'ancien Premier ministre raconte pour JA ses liens avec les puissants du continent. Et il ne mâche pas ses mots. Entretien avec un homme atypique. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau : la Cour suprême demande une " vérification " des résultats de la présidentielle

La commission électorale a publié vendredi les résultats "définitifs" du scrutin et confirmé la victoire d'Umaro Sissoco Embaló. Son rival Domingos Simões Pereira estime que la décision rendue le même jour par la Cour suprême remet pourtant en cause l'issue de l'élection. (JeuneAfrique.com)


Présidentielle en Guinée-Bissau : la commission électorale publie les résultats définitifs, contestés par le PAIGC

La commission électorale en Guinée-Bissau a publié vendredi 17 janvier les résultats qu'elle considère comme " définitifs " de la présidentielle, donnant vainqueur Umaro Sissoco Embaló. Le candidat du parti majoritaire conteste, et attend que la Cour suprême tranche le recours qu'il a déposé. (JeuneAfrique.com)


[Édito] Umaro Sissoco Embaló, l'ovni de Bissau

Il est le premier président élu de l'année 2020 – proclamé comme tel un 1er janvier, difficile de faire mieux – et, déjà, l'un des plus atypiques. Le vibrionnant Umaro Sissoco Embaló, sorti vainqueur des urnes bissau-guinéennes, détonne dans le monde policé des chefs d'État où il vient de faire son entrée. (JeuneAfrique.com)


Umaro Sissoco Embaló élu président de Guinée-Bissau : les leçons d'un scrutin déjà contesté

Umaro Sissoco Embaló, proclamé vainqueur de l'élection présidentielle - dont les résultats sont contestés par son rival, Domingos Simões Pereira - , a réussi à rattraper son retard sur son adversaire. Pour autant, le nouvel homme fort de Bissau n'en a pas fini avec l'ancien parti unique. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau : Umaro Sissoco Embaló élu président avec 53,55% des voix

Le candidat du Madem G15, Umaro Sissoco Embaló, a remporté le second tour de la présidentielle en Guinée-Bissau. Il a obtenu 53,55% des suffrages exprimés, contre 46,45% pour Domingos Simões Pereira, candidat investi par le PAIGC, selon les chiffres officiels délivrés par la par la Commission électorale nationale (CNE). Ce dernier a annoncé son intention de contester ces résultats. (JeuneAfrique.com)


Présidentielle en Guinée-Bissau : José Mario Vaz, en larmes, appelle au retour de la stabilité

José Mario Vaz, président sortant de Guinée-Bissau, a achevé mardi en larmes son discours de Nouvel an, à la veille de l'annonce du vainqueur de la présidentielle. Il a appelé la classe politique à maintenir la paix civile et à restaurer la stabilité dans le pays. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau : les électeurs aux urnes pour une présidentielle à l'issue incertaine

Les Bissau-Guinéens ont commencé dimanche à élire leur président lors d'un second tour entre Domingos Simoes Pereira et Umaro Sissoco Embalo, avec l'espoir de lever un blocage dans lequel s'est empêtrée depuis des années la classe politique. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau : " L'élection ne suffira pas à stabiliser de façon pérenne la situation politique "

Après des années de crise, l'élection présidentielle marquera-t-elle le retour de la stabilité en Guinée Bissau ? Sans réforme majeure, le pays ne sera pas à l'abri d'un nouvelle crise institutionnelle au lendemain du second tour du 29 décembre, selon le politologue Paulin Maurice Toupane. Interview. (JeuneAfrique.com)


Présidentielle en Guinée-Bissau : Umaro Sissoco Embaló tente de rattraper son retard sur Domingos Simões Pereira

À moins de trois semaines du second tour de l'élection présidentielle bissau-guinéenne, prévu le 29 décembre, les deux candidats qualifiés mobilisent leurs troupes. (JeuneAfrique.com)


Rosine Sori-Coulibaly, une ex-ministre burkinabè pour consolider la paix en Guinée-Bissau

Proche de Salif Diallo, le défunt président de l'Assemblée nationale, l'ancienne ministre burkinabè de l'Économie, des Finances et du Développement a la lourde tâche de diriger le Bureau intégré des Nations unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau. (JeuneAfrique.com)


Présidentielle en Guinée-Bissau : un second tour opposera Domingos Simões Pereira à Umaro Sissoco Embaló

Domingos Simões Pereira est arrivé en tête du premier tour de l'élection présidentielle, avec 40,13 % des suffrages exprimés. Il sera opposé à Umaro Sissoco Embaló, qui a reccueilli 27,65 % des voix, selon les résultats provisoires annoncés par la Commission électorale. (JeuneAfrique.com)


Présidentielle en Guinée-Bissau : la Cedeao avalise le premier tour mais met en garde contre un coup de force

Au lendemain du premier tour de la présidentielle en Guinée-Bissau, qui oppose le président José Mário Vaz à onze autres candidats, les observateurs de la Cedeao et de la Commission nationale électorale ont estimé que le scrutin a été régulier. Ils mettent toutefois en garde contre tout débordement à l'annonce des résultats, qui devraient être communiqués mercredi. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau : le camp du président sortant accuse le parti dominant de fraudes électorales

Le camp du président sortant de Guinée-Bissau, José Mário Vaz, a accusé dimanche 24 novembre le parti dominant au Parlement de s'être livré à " des fraudes par bourrage d'urnes " et à " un achat de consciences " lors du premier tour de l'élection présidentielle, avant même la fin des opérations de vote. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau : une présidentielle pour remettre le pays sur les rails de la stabilité

Les Bissau-guinéens ont commencé à voter dimanche 24 novembre pour élire leur nouveau président, avec l'espoir de lever les blocages dans lesquels s'est empêtrée depuis des années la classe politique. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau - Umaro Sissoco Embaló : " Les forces de la Cedeao ne sont pas mieux placées que notre armée pour sécuriser le pays "

Candidat du Madem G-15 à la présidentielle, Umaro Sissoco Embaló, qui fut l'un des huit Premiers ministres qui se sont succédé sous la présidence de José Mário Vaz, affiche une posture de rassembleur à la veille du scrutin. Une nécessité pour lui, puisque son parti, arrivé deuxième aux législatives de mars dernier, n'aurait pas la majorité nécessaire pour former un gouvernement en cas de victoire. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau : la garde rapprochée du président-candidat José Mario Vaz

Le président de la Guinée-Bissau, candidat indépendant à un second mandat, sillonne le pays pour convaincre les électeurs avant le scrutin du 24 novembre. S'il est isolé à l'étranger depuis qu'il a défié la Cedeao - des critiques contre une " ingérence extérieure " qui trouvent un certain écho dans le pays - , il peut compter sur ses alliés. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau - Domingos Simões Pereira : " Il faut rendre la Constitution plus cohérente "

L'ex-Premier ministre Domingos Simões Pereira sera le candidat du PAIGC, parti majoritaire à l'Assemblée bissau-guinéenne, et défiera notamment le président José Mário Vaz lors de l'élection présidentielle du 24 novembre. Dans quel contexte et avec quel programme ? Entretien. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau : l'armée ne pense plus " à fomenter des coups d'État ", rassure son chef

L'armée en Guinée-Bissau ne pense plus "à fomenter des coups d'Etat" et ne se mêle plus de politique, a affirmé samedi son chef, malgré la crise entre le président José Mario Vaz et son Premier ministre Aristides Gomes, à une semaine de la présidentielle. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau : l'ONU appelle les militaires à se tenir à l'écart de la crise politique

Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé lundi les militaires en Guinée-Bissau à rester à l'écart de la crise politique dans le pays, réclamant à nouveau la tenue de la présidentielle le 24 novembre. Une délégation de six chefs d'État de la Cedeao portera le même message au président Vaz, le 16 novembre, à Bissau. (JeuneAfrique.com)


Guinée-Bissau : Jomav, un président seul contre tous

À deux semaines de l'élection présidentielle, José Mário Vaz, imprévisible chef de l'État sortant, a joué son va-tout en révoquant une nouvelle fois son gouvernement. Au grand dam de la communauté internationale. (JeuneAfrique.com)


Comment trouver une issue à la crise ?

[Togonews] Un sommet extraordinaire de la Cédéao sur la crise politique en Guinée Bissau s'est ouvert vendredi à Niamey (Niger). (AllAfrica)