Dette

Actualité : Dette

Congo-Brazzaville: Finances - Le gouvernement prépare un plan de paiement de la dette publique intérieure

[Les Dépêches de Brazzaville] La titrisation est l'option choisie par l'exécutif pour tenter d'apurer le passif de l'Etat. Cette opération financière consiste à transformer une créance en titre qui sera proposé aux investisseurs institutionnels qui, à leur tour, vont permettre à ces différentes entreprises d'avoir du numéraire puis laisser les banques porter cette dette à leur place moyennant des intérêts. (AllAfrica)


Cameroun: Groupe L'Anecdote-Campost - Amougou Belinga a payé sa dette

[Cameroon Tribune] Hier à Yaoundé, le PDG de l'entreprise de presse a tenu à éclaircir l'opinion publique sur cette affaire. (AllAfrica)


Congo-Brazzaville: Coopération sino-congolaise - Ouverture bientôt des négociations autour de la dette extérieure

[Les Dépêches de Brazzaville] Les deux parties ont promis de se rencontrer à partir du 5 novembre, pour tenter de régler le problème de la dette du Congo vis-à-vis de la Chine. (AllAfrica)


Angola:Le marché des capitaux de la dette en monnaie nationale protège l'économie - Olivier Lambert

[ANGOP] Luanda -L'existence d'un marché de capitaux de la dette en monnaie nationale aide à protéger l'économie réelle des caprices des taux de change, parce qu'il exige un système financier diversifié, stable et robuste, a affirmé jeudi le représentant de la Banque Mondiale en Angola, Olivier Lambert. (AllAfrica)


Afrique du Sud:Le nouveau ministre des Finances veut s'attaquer à la dette

[RFI] Devant les députés, le nouveau ministre sud-africain des Finances a promis mercredi 24 octobre de s'attaquer à la dette, de rétablir la confiance dans les institutions publiques entachées par les affaires de corruption de l'ère Jacob Zuma. Tito Mboweni a aussi revu à la baisse les prévisions de croissance. (AllAfrica)


Afrique:Le « non » de la Sierra Leone à la Chine : Le debut d'une revolte contre la «diplomatie chinoise de la dette» ?

[L'Intelligent d'Abidjan] La Sierra Leone vient d'annuler la construction par la Chine d'un nouvel aéroport, ouvrant ainsi la voie à une dénonciation de la « diplomatie chinoise de la dette » en Afrique, dénonciation qui risque de se propager rapidement à d'autres Etats africains enfermés dans le cardan des prêts chinois. (AllAfrica)


Afrique:La dette chinoise, une aubaine ou un fardeau pour l'Afrique ?

[Confidentiel Afrique] Les économies de la région orientale de l'Afrique, inquiètent. Selon les analystes, ces encours d'endettement deviennent un lourd fardeau, d'autant plus que leurs impacts ne sont pas encore visible sur la croissance. (AllAfrica)


Sénégal:Magal de Touba, campagne agricole 2018-2019, dette due aux universités privées - Les «ordres» de Macky à Dionne

[Sud Quotidien] Les réussites du Grand Magal de Touba, qui sera célébré le 28 octobre prochain, et de la prochaine campagne de commercialisation agricole 2018-2019 ont été au menu de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres d'hier, mercredi 17 octobre 2018. Le président Macky Sall en a également profité pour inviter le gouvernement à accélérer le processus de règlement des factures dues aux établissements priv& (AllAfrica)


Sénégal:Apurement de la dette de l'etat aux établissements privés d'enseignement supérieur

[Sud Quotidien] Nous sommes en contact régulier avec les institutions et surtout les structures qui réunissent les établissements privés d'enseignement supérieur, qu'il s'agisse de la Conférence des établissements privés d'enseignement supérieur du Sénégal (Cepes), de la Conférence des grandes écoles ou de la Fédération des établissements privés d'enseignement supérieur (Fepes). (AllAfrica)


Sénégal:Dette de l'etat aux établissements du supérieur privé - Des milliers d'étudiants, renvoyés à partir du 15 octobre

[Sud Quotidien] Après la Fédération des établissements privés d'enseignement supérieur, la Conférence des établissements privés d'enseignement supérieur (Cepes) et la Conférence des grandes écoles (Cge) ont décidé de procéder à l'arrêt des cours des étudiants (Bts, Licence, Master) orientés par l'Etat, à compter du lundi 15 octobre 2018. (AllAfrica)


Afrique:Réunion de la zone Franc CFA - Bruno Le Maire appelle à mobiliser plus de recettes fiscales pour réduire l'endettement

[Fratmat.info] « Une meilleure mobilisation des recettes fiscales, c'est plus de croissance et moins d'endettement », a affirmé le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, ce lundi 8 octobre, à Paris (France), lors d'une réunion avec les gouverneurs des Banques centrales de la zone Franc Cfa, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, ainsi que les ministres des Finances des 14 États d'Afrique de l'ouest et centrale ayan (AllAfrica)


Angola:Luanda - Le gouverneur promet la certification des dettes des entreprises portugaises

[ANGOP] Luanda -Le gouverneur de la province de Luanda, Adriano Mendes de Carvalho, a déclaré mardi, dans la capitale angolaise, que le 22 novembre 2018 était la date limite pour la certification de la dette d'entreprises portugaises qui fournissent des services au gouvernement provincial de Luanda (GPL). (AllAfrica)


Ile Maurice:Ardoise de Rs 1,4 milliard - Rakesh Gooljaury disposé à régler ses dettes

[L'Express] «Je suis prêt à rembourser toutes mes dettes (NdlR, qui s'élèvent à Rs 1,4 milliard) envers Caudan Development Ltée et d'autres créanciers.» C'est ce que soutient Rakesh Gooljaury, ex-partenaire de la femme d'affaires Nandanee Soornack, dans un contreaffidavit juré le 1er octobre. (AllAfrica)


Mali:Le Marché régional de la dette publique marqué par un recul de 32,7% en Septembre 2018

[] Le montant global des émissions brutes sur le marché régional de la dette publique est ressorti à 1.175,8 milliards au terme du premier semestre 2018, en recul de 555,2 milliards ou 32,7% par rapport au niveau enregistré sur les six premiers mois de l'année 2017. (AllAfrica)


Congo-Brazzaville:Finances - Des pistes à explorer pour alléger le fardeau de la dette publique

[Les Dépêches de Brazzaville] Le comité national en charge de la gestion des passifs de l'Etat a relancé ses activités, le 4 octobre, à Brazzaville. Les cadres des régies financières et des ministères sectoriels qui composent ce comité essayeront de trouver la meilleure option pour juguler les dettes intérieure et extérieure. (AllAfrica)


Seychelles:La dette ramenée à 60 % du PIB, selon le FMI

[Seychelles News Agency] La dette publique des Seychelles a été ramenée à 60 % de son produit intérieur brut (PIB), en raison de l'adoption et du maintien par le gouvernement de programmes et de politiques macroéconomiques solides, a déclaré mardi un représentant du Fonds monétaire international (FMI). (AllAfrica)


Ile Maurice:Arab Town - «Nous ne faisons plus de chiffre d'affaires suffisant pour payer nos dettes»

[L'Express] Le torchon brûle encore entre la mairie de Beau-Bassin-RoseHill et les marchands d'Arab Town. Ces derniers élèvent de nouveau la voix. Cette fois, ce sont des craintes, dont ils ont fait part dès qu'ils avaient appris leur déménagement en 2017, qui refont surface, laissent-ils entendre. (AllAfrica)


Ile Maurice:Compagnies en liquidation - Les dettes de Rakesh Gooljaury s'élèvent à Rs 1,4 milliard

[L'Express] Rakesh Gooljaury, ex-partenaire d'affaires de Nandanee Soornack, n'est pas au bout de ses peines. Trois de ses compagnies sont actuellement en liquidation. Et ses dettes s'élèvent à Rs 1,4 milliard. (AllAfrica)


Angola:Le pays cherche à confirmer la dette portugaise de 100 milliards de Kwanzas

[ANGOP] Luanda -Le ministre angolais des Finances, Archer Mangueira, a informé lundi qu?il confirmait une dette équivalant à 100 milliards de kwanzas était due à des entreprises portugaises. (AllAfrica)


Ile Maurice:Dettes impayées - Fashion Style réclame Rs 700 millions à Rakesh Gooljaury

[L'Express] Depuis la mise en liquidation de Fashion Syle, le 20 mai 2016, le propriétaire Rakesh Gooljaury n'a pu honorer ses dettes, d'un montant de Rs 697 799 873. Idem pour Shiblall Oodhaye qui doit, lui, 2 129 341 euros. (AllAfrica)


Algérie:Le pays n'a pas besoin d'emprunter à l'extérieur

[Algerie Presse Service] Alger -L'Algérie a "suffisamment de financements" et n'a besoin d'emprunter ni auprès de la Banque mondiale ni auprès d'autres institutions financières, a affirmé le vice-président de la Banque mondiale chargé de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), Ferid Belhadj, dans un entretien accordé à l'APS. (AllAfrica)


Afrique:Ce que cache le prêt chinois au continent

[Deutsche Welle] Lors du septième Forum sino-africain, le président chinois a promis de nouveaux prêts estimés à 60 milliards de dollars, dont 15 milliards de dollars "d'aide gratuite et de prêts sans intérêts", aux États africains. (AllAfrica)


Afrique:Chinafrique - Macky Sall opposé aux critiques liées à la dette africaine

[Les Dépêches de Brazzaville] Pour le président sénégalais, l'Afrique ne doit pas avoir "la conscience perturbée" par les allégations des pays occidentaux concernant sa créance vis-à-vis de la Chine. (AllAfrica)


Afrique:Sommet Afrique-Chine - Pékin répond aux critiques sur le risque d'endettement

[RFI] Deuxième et dernier jour du 7e Forum de la coopération sino-africaine (FOCAC). Lundi, à l'ouverture de ce rendez-vous diplomatique, le président Xi Jinping a promis une aide de 60 milliards de dollars supplémentaires pour le développement des pays africains. La Chine s'est défendue face à ceux qui l'accusent d'alourdir la dette des pays africains. (AllAfrica)


Sénégal:Apurement de la dette due des établissements privés - La CEPES reclame 13 milliards par decret d'avance

[Sud Quotidien] Alors qu'ils avaient décidé de ne pas admettre les étudiants pris en charge par l'Etat, au titre de la rentrée prochaine en novembre, si l'Etat ne procède pas à l'apurement de sa dette des années académiques 2016/2017 et 2017/2018, les établissements supérieurs réunis autour de la Conférence des établissements privés d'enseignement supérieur (Cepes) invite Macky Sall à prendre un décret d' (AllAfrica)


Congo-Brazzaville:Bonne gouvernance - Guy Roland Taholien suggère quelques pistes pour éviter le surendettement

[Les Dépêches de Brazzaville] L'auteur de l'ouvrage "Les enjeux de l'édification d'un Etat développementiste au Congo ", paru aux éditions Edilivre à Paris, en France, a animé récemment une conférence de presse à Brazzaville au cours de laquelle il a proposé de solutions concernant la dette congolaise. (AllAfrica)


Togo:'C'est insensé de mettre la dette africaine sur notre dos'

[Togonews] Lors de la conférence de presse de clôture, le président du Sénégal Macky Sall, qui assure la coprésidence tournante du Focac (Forum sur la coopération Chine-afrique) a appelé l'Afrique à ne 'pas avoir la conscience perturbée' par les critiques occidentales contre la dette des pays africains vis-à-vis de Pékin. (AllAfrica)


Tunisie:Le Tunisien vit-il au-dessus de ses moyens ?

[La Presse] Ce phénomène ne cesse de s'aggraver en Tunisie. L'année dernière, les familles tunisiennes étaient endettées d'une somme s'élevant à 20,8 milliards alors que ce montant ne dépassait pas les 10,7 milliards en 2010. (AllAfrica)


Ile Maurice:Anthony Leung Shing - «Il y a opacité au niveau des emprunts des institutions gouvernementales»

[L'Express] Si la Chambre de commerce et d'industrie se frotte les mains suivant les mesures budgétaires qui dopent la consommation - et la croissance par ricochet -, Anthony Leung Shing, Country Senior Partner de PwC, met en garde. Le vrai progrès économique ne viendra pas de la consommation, dit-il, mais de l'innovation, l'investissement et l'efficience du secteur public. (AllAfrica)


Angola:Les entreprises privées doivent cinq milliards de kwanzas à l'INSS

[ANGOP] Huambo -Les entreprises privées doivent à l'Institut national de sécurité sociale (INSS) cinq milliards de kwanzas de paiements de la sécurité sociale, d'après l'inspection effectuée au cours du premier semestre de cette année. (AllAfrica)


Angola:Des recettes fiscales toujours insuffisantes pour rembourser la dette

[ANGOP] Luanda -Le ministre de l'Economie et de la Planification, Pedro da Fonseca, a déclaré samedi à Luanda, que les recettes fiscales à collecter tout au long de 2018, seules, ne suffisent pas à payer la dette qui se produit au cours de cette période. (AllAfrica)