Tchad : Actualité

Actualité : Tchad : Actualité

Répression de manifs et limogeage de ministres - Déby se trompe de combat

[Le Pays] Depuis l'annonce des mesures d'austérité imposées par le gouvernement, la tension est montée de plusieurs crans au Tchad. En effet, les manifestations de rue se succèdent chaque jour que Dieu fait, tant et si bien que le pays, en proie à une récession économique sans précédent, court le risque d'une apoplexie sociale. A preuve, en plus des syndicats qui ont appelé à une grève illimitée, l'opposition et la soci (AllAfrica)


Climat social tendu

[Cameroon Tribune] Le pays est secoué par une vague de manifestations suite aux mesures d'austérité prises par le gouvernement pour faire face à la crise économique. (AllAfrica)


Le ministre de la Culture, le cinéaste Mahamat Saleh Haroun, remplacé

[RFI] Au Tchad, un décret du chef de l'Etat a annoncé jeudi 8 février le remplacement du ministre de la Culture, le cinéaste Mahamat Saleh Haroun. Une décision qui a surpris de nombreux observateurs. Mais jeudi soir, le désormais ex-ministre a indiqué qu'il avait démissionné pour des raisons personnelles. (AllAfrica)


Petite mobilisation pour le «Jeudi de la colère» de la société civile

[RFI] Au Tchad, ce devait être « le Jeudi de la colère ». Le Collectif tchadien des organisations de la société civile (CTOSC) avait appelé à des marches pacifiques contre la mauvaise gouvernance et les mesures d'austérité. Une mobilisation interdite à Ndjamena, où seuls quelques petits groupes s'étaient effectivement rassemblés avant d'être dispersés. (AllAfrica)


La société civile organise le «Jeudi de la colère» contre la mal gouvernance

[RFI] Le Collectif tchadien des organisations de la société civile (CTOSC) a appelé à mener des marches pacifiques dans plusieurs villes du pays pour dénoncer la mauvaise gouvernance. Cette initiative est baptisée le « Jeudi de la colère ». Mardi déjà, les forces de l'ordre ont dispersé des rassemblements à Ndjamena. Dix partis politiques ayant soutenu cette initiative ont été suspendus mercredi. La tension soc (AllAfrica)


Partis d'opposition suspendus et durcissement du mouvement social

[Deutsche Welle] Le gouvernement vient de suspendre dix partis d'opposition. Dans le même temps une nouvelle manifestation, interdite, est prévue ce jeudi. La grève a déjà été durcit ce mercredi. (AllAfrica)


Repression de manifs - Déby casse le thermomètre mais ne fait pas tomber la fièvre

[Le Pays] Depuis que le gouvernement a décidé de baisser les salaires des fonctionnaires, le mercure sociopolitique ne fait que monter au Tchad. En effet, après les manifs de rue organisées par des scolaires et la société civile, la semaine dernière, quatre partis politiques de l'opposition avaient appelé à une marche pacifique, le 6 février 2018, pour protester contre les mesures d'austérité imposées par le gouvernement. (AllAfrica)


Affaire Hissène Habré - Création du fonds au profit des victimes

[HRW] (Addis Ababa, Éthiopie) - L'adoption par l'Union africaine d'un Statut pour le Fonds fiduciaire au profit des victimes des crimes d'Hissène Habré marque un développement important en faveur de la justice. Le Fonds sera désormais en mesure de commencer à collecter et débourser les réparations dues aux victimes du régime Habré. (AllAfrica)


Création du fonds pour les victimes d'Hissène Habré

[RFI] C'est un premier pas vers l'indemnisation des victimes du régime d'Hissène Habré, au pouvoir au Tchad de 1982 à 1990, avec la création d'un fonds pour les victimes. Le principe avait été validé, il y a un an et demi, par l'Union africaine, mais il aura fallu attendre jusqu'au dernier sommet de l'UA pour passer à la prochaine étape. Plusieurs organisations de défense des droits de l'homme s'en félicitent, mais rappellent qu' (AllAfrica)


Le gouvernement durcit le ton après de nouvelles manifestations

[RFI] Au Tchad, une marche pacifique initiée par quatre regroupements de partis politiques a été dispersée ce mardi 6 février dans le 9e arrondissement de la capitale. Les manifestants qui ont décidé de braver l'interdiction ont subit les représailles des forces de l'ordre, comme à Sarh dans le sud du pays, où il y'a eu plusieurs arrestations. Le gouvernement a lui décidé de mettre la barre haute. Toute association ou parti polit (AllAfrica)


Le pouvoir tchadien menace de dissoudre les organisations qui manifestent

[Deutsche Welle] Le ministre de la Sécurité publique a annoncé que les partis politiques et organisations de la société civile qui prendraient part à des manifestations interdites seraient suspendus. (AllAfrica)


Deuxième jour de grève du secteur privé et manifestation au pays

[Deutsche Welle] La tension sociale s'accentue de jour en jour dans le pays. Ce lundi l'appel à la grève du secteur privé a notamment été très suivi dans les banques. Des manifestations sont prévues ce mardi. (AllAfrica)


Deuxième jour de grève du secteur privé et manifestation dans le pays

[Deutsche Welle] La tension sociale s'accentue de jour en jour dans le pays. Lundi, l'appel à la grève du secteur privé a notamment été très suivi dans les banques. (AllAfrica)


Repression de manif au pays - Deby casse le thermomètre mais ne fait pas tomber la fièvre

[Le Pays] Depuis que le gouvernement a décidé de baisser les salaires des fonctionnaires, le mercure sociopolitique ne fait que monter au Tchad. (AllAfrica)


Au pays, les salariés du secteur privé rejoignent la contestation sociale

[RFI] Au Tchad, depuis plus d'une semaine, les administrations, les écoles et divers établissements du service public sont paralysés par une grève générale pour dénoncer une baisse des primes et indemnités des salaires des fonctionnaires depuis ce mois de janvier, conséquence de la loi de finances 2018. Les employés du secteur privé ont également rejoint le mouvement ce lundi pour deux jours. Le collectif des syndicats du secteur (AllAfrica)


Disparition de Ibni Oumar Mahamat Saleh - La famille demande toujours justice

[RFI] Au Tchad, on commémorait hier, samedi 3 février, la disparition il y a dix ans du leader de l'opposition, Ibni Oumar Mahamat Saleh. (AllAfrica)


L'archevêque Edmond Djitangar dénonce une «crise sociale interminable»

[RFI] Chose rare, l'archevêque de Ndjamena Monseigneur Edmond Djitangar est sorti de sa réserve pour dénoncer l'absence de dialogue dans la crise que traverse que pays. (AllAfrica)


La fin de l'âge d'or pour les fonctionnaires

[Deutsche Welle] Ces dernières années, les salaires des agents de l'État du Tchad ont augmenté grâce à la manne pétrolière. Les mesures d'austérité ont inversé la tendance, au risque d'affecter l'économie nationale déjà en crise. (AllAfrica)


L'opposant Ibni Oumar Mahamat Saleh a disparu il y a dix ans

[RFI] C'était le 3 février 2008, l'opposant Ibni Oumar Mahamat Saleh est enlevé chez lui, après un raid rebelle sur N'Djaména. Depuis, famille et amis ont tout tenté pour connaître la vérité sur son sort, en vain. Retour sur les principaux événements qui ont marqué cette affaire. (AllAfrica)


La situation économique difficile du pays s'invite dans les familles

[RFI] Au Tchad, c'est le quatrième jour de grève générale dans la fonction publique après que les fonctionnaires aient découvert les coupes dans leurs salaires suite aux mesures d'austérités décidées par le gouvernement pour faire face à la crise économique. Dans les ménages, l'heure est aux ajustements des dépenses. (AllAfrica)


Grève - Le gouvernement se dit «ouvert au dialogue»

[RFI] Au Tchad la colère ne faiblit pas. La décision du gouvernement de ne pas payer les primes et les indemnités des fonctionnaires a eu comme conséquence l'amputation d'une partie des salaires des travailleurs. Une grève illimitée à été lancée à l'initiative des trois syndicats qui composent la Plateforme syndicale revendicative. (AllAfrica)


Lutte contre le jihadisme - Le pays se dote d'un centre de déradicalisation

[Les Dépêches de Brazzaville] Le Centre d'étude pour le développement et la prévention de l'extrémisme violent (CEDPE) a été inauguré à N'Djamena pour prévenir l'extrémisme violent, ainsi que la déradicalisation des jihadistes. (AllAfrica)


Bassin du lac Tchad - l'ONU a besoin de 157 millions de dollars pour aider les personnes déracinées par Boko Haram

[UN News] L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et ses partenaires humanitaires ont lancé mercredi un appel de fonds inter-agence de 157 millions de dollars pour venir en aide à plus de 250.000 personnes affectées par l'insurrection de Boko Haram dans le bassin du lac Tchad. (AllAfrica)


Les fonctionnaires protestent contre la suppression des primes

[RFI] Au Tchad, grosse colère des fonctionnaires depuis le week-end du 27 et 28 janvier après le paiement des premiers salaires de l'année 2018. (AllAfrica)


Repression de manif - Deby doit savoir raison garder

[Le Pays] Depuis que le gouvernement a décidé de baisser les salaires des fonctionnaires, le mercure sociopolitique ne fait que monter au Tchad. En effet, après la marche empêchée du Collectif tchadien contre la vie chère, ce sont les scolaires qui sont entrés dans la danse. (AllAfrica)


Les Tchadiens défient la répression policière

[Deutsche Welle] Plusieurs dizaines d'élèves en majorité du secondaire ont été arrêtés ce lundi alors qu'ils protestaient contre la fermeture des établissements. Leurs enseignants sont en effet en grève contre des coupes salariales. (AllAfrica)


Remaniement technique du gouvernement sur fond de grogne sociale

[RFI] Au Tchad, léger remaniement du gouvernement vendredi soir. Les portefeuilles de la Sécurité et de la Fonction publique changent de titulaires. Alors que les fonctionnaires découvrent sur leurs fiches de paye que les salaires ont été amputés par mesure d'économies en raison de la crise qui frappe le pays, ce léger mouvement est sans doute motivé par les contestations sociales à venir. (AllAfrica)


La marche pacifique dispersée dans la violence à N'Djamena

[Deutsche Welle] Les forces de l'ordre tchadiennes tabassent des manifestants contre la vie chère. (AllAfrica)


La marche contre l'austérité empêchée à Ndjamena

[RFI] Pas de marche contre l'austérité à Ndjamena, ce jeudi. La capitale tchadienne a été quadrillée par les services de sécurité et internet coupé pour empêcher tout défilé des manifestants contre la vie chère et l'austérité. (AllAfrica)


Trois activistes arrêtés au cours d'une manifestation violemment réprimée par les forces de sécurité

[AI] En réaction à la dispersion violente ce matin d'une manifestation pacifique de la société civile dont au moins trois membres sont arrêtés dans la capitale tchadienne N'djamena, Alioune Tine, directeur régional pour l'Afrique occidentale et centrale à Amnesty International a déclaré : (AllAfrica)


Les Casques bleus tchadiens en mission pour la paix au Mali

[UN News] Quand Tahir et ses compagnons de maintien de la paix tchadiens partent en patrouille quotidienne dans les rues poussiéreuses de Kidal, dans le nord du Mali, la question est toujours la même : son équipe et lui-même reviendront-ils sains et sauf dans la base des Nations Unies ? (AllAfrica)