Djibouti : Actualité

Actualité : Djibouti : Actualité

Le pays perd une manche dans son bras de fer avec DP World

[RFI] Djibouti refuse la décision de justice dans son conflit portuaire avec Dubaï. Le 22 février, Djibouti avait cassé son contrat avec DP World qui gérait une partie du port de Doraleh, une infrastructure cruciale dans la région. L'affaire était allée en justice. Or mardi 31 juillet, la Cour internationale d'arbitrage de Londres a donné raison au géant émirati. La LCIA a déclaré que le contrat restait valide et contraignan (AllAfrica)


Le pays ne reconnait pas la sentence rendue par la Cour internationale d'arbitrage de Londres

[35°N] Djibouti, le 3 août 2018 -- Le 22 février 2018, l'État djiboutien a mis fin de manière anticipée à la concession du terminal à conteneurs de Doraleh, attribuée en 2006 à la société Doraleh Container Terminal (DCT), entreprise contrôlée de facto par l'actionnaire minoritaire DP World. (AllAfrica)


Djibouti s'inquiète de la détente entre l'Erythrée et ses voisins

[RFI] Depuis la paix entre l'Erythrée et l'Ethiopie et après la visite historique du président somalien à Asmara, l'heure est à la détente dans la Corne de l'Afrique. Mogadiscio a même demandé à l'ONU de lever les sanctions internationales imposées contre l'Erythrée. (AllAfrica)


« Djibouti et son Président à l’origine de l’important rapprochement entre les différentes factions protagonistes du Soudan du Sud », déclare l’émissaire spécial de l’IGAD pour le règlement de la crise sud-soudanaise

« Sous la houlette du Président de la République, Ismaïl Omar Guelleh, la diplomatie djiboutienne  est indéniablement à l’origine du rapprochement de vue constaté ces temps-ci entre les différentes factions protagonistes du Soudan du Sud »,  a indiqué le Dr Ismail Waiss, haut cadre de l’Etat djiboutien, devenu depuis juin dernier l’Emissaire spécial de l’IGAD pour la problématique du Soudan du Sud. Le responsable djiboutien a fait samedi cette déclaration à Khartoum, capitale du Soudan où il dirige les travaux préparatoires de l’IGAD en prélude à la réunion que les chefs d’Etat et de Gouvernements de l’Organisation auront ce  dimanche 05 août 2018 dans ce pays en vue de prendre officiellement acte du développement positif intervenu dans la crise sud soudanaise. Le Président de la République de Djibouti prendra part, au même titre que tous ses homologues de la sous-région, aux travaux de la réunion extraordinaire que les leaders de l’IGAD auront ce dimanche sur la problématique sud soudanaise. « Je me réjouis que les différentes factions sud soudanises aient adhérées à l’approche récente de paix et de détente de l’IGAD, sous gouverne djiboutienne », a dit en substance Dr Ismail Waiss. « Même si je suis à la tête […] (lanationdj.com)


Faits Divers

Le commis était un voleur Il  y a quelques jours, un commis d’un restaurant, situé le long de la Corniche, escalade les murs d’un restaurant et s’endort tranquillement sur le sol. Les faits se passent à 5 heures du matin. Le propriétaire des lieux, qui a pour habitude de fermer son lieu de commerce vers 3 heures du matin, arrive dans son restaurant vers 10 h. A sa grande surprise, il voit le commis endormi à même le sol. Ce dernier avait pour habitude de venir rendre quelques services au propriétaire dans la matinée. Plus tard dans la journée, le propriétaire constate qu’une somme de 100 000 FDJ et 35000 FDJ de carte de crédit ont été dérobés de la caisse. Interpellé par les policiers du commissariat du Héron, le commis a nié les faits qui lui étaient reprochés. Il sera finalement arrêté et déféré devant le parquet de justice  et placé sous mandat de dépôt derrière les barreaux de la prison civile de Gabode. Vente illicite des produits pharmaceutiques prohibés Dans la journée du 22 juillet, les policiers du 4ème arrondissement font une patrouille de routine aux environs de la place de Holl-Holl. Ils y sont interpellés par l’attitude […] (lanationdj.com)


ADDS/TIKA : Actions de bienfaisance à la communauté d’Abaytou

L’Agence turque de la coopération internationale (TIKA) en collaboration avec l’Agence djiboutienne de développement social (ADDS) a octroyé mercredi 1er août dernier un don, composé des kits de premiers secours et  matériels d’hygiène, aux ménages de la localité d’Abaytou, située à la  périphérie du chef-lieu de la région de Dikhil. L’initiative rentrait dans le cadre des actions de bienfaisance de la TIKA et de l’ADDS. Les lots offerts ont été distribués aux familles d’Abaytou. La cérémonie de remise s’est déroulée en présence du représentant de la TIKA à Djibouti, Mehmet Dogan, du directeur du département social de l’ADDS, Dirieh Farah Souldan, et sous la supervision du président du Conseil régional de Dikhil, Abdourahman Yonis Arreh, entouré de plusieurs autres élus locaux, et du deuxième adjoint du préfet, Fouad Abokar. A cette occasion, les représentants de la communauté d’Abaytou, qui ont pris la parole à tour de rôle, ont souligné l’importance que revêt cette action de bienfaisance avant d’adresser leurs vifs remerciements à l’endroit de tous les donateurs. HA (lanationdj.com)


SEAS/PNUD : Priorité au renforcement de la protection sociale

Le Secrétariat d’Etat aux Affaires Sociales (SEAS) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ont entériné mercredi 1er août dernier la signature d’un accord de partenariat. La conclusion de ce protocole est intervenue au cabinet du SEAS. Les signataires en étaient la secrétaire générale de ce département ministériel et la représentante adjointe de l’agence onusienne. L’initiative s’inscrit dans le cadre du renforcement  de la stratégie nationale de la protection sociale. Elle est porteuse d’un appui du système onusien au processus de mise en œuvre de la stratégie nationale de la protection sociale. Tant mieux dans la mesure où la protection sociale est au cœur de la feuille de route du gouvernement. En effet, l’Exécutif, à travers le département chargé des affaires sociales entend consolider davantage les acquis de la protection sociale. Et ce notamment par le biais de l’élaboration  d’une stratégie ambitieuse, destinée à améliorer considérablement les conditions de vies des populations vulnérables. Appelée communément socle national de la protection sociale, cette stratégie s’étale sur quatre ans (2018-2022), et a pour but d’atténuer les risques les plus importants. Elle s’articule autour de plusieurs axes directeurs. Citons  la mise en place de filets de sécurité qui garantissent contre […] (lanationdj.com)


Journée nationale du palmier-dattier : La 4ème édition célébrée à Doudoubalaleh

La localité assajog de Doudoubalaleh,  sise aux alentours du Grand-Barra, a abrité jeudi dernier la cérémonie de célébration de la journée nationale du palmier-dattier.  Quatrième du genre au pays, l’événement était placé sous le haut patronage du Premier ministre et chef du gouvernement par intérim, Abdoulkader Kamil Mohamed, et a réuni des personnalités publiques, d’officiels onusiens, et un bon nombre d’exploitants agricoles. Notons la présence sur les lieux de quatre membres du gouvernement. Citons en l’occurrence le ministre de l’Agriculture, l’Eau, la Pêche, et l’Elevage, chargé des Ressources Halieutiques, Mohamed Ahmed Awaleh, le ministre de la Communication, chargé des Postes et Télécommunications, Abdi Youssouf Sougueh, la ministre de la Femme et la Famille, Moumina Houmed Hassan, et le ministre délégué à la Décentralisation, Mohamed Houmed Aramis. La 4ème édition de la journée nationale du palmier-dattier  organisée par le ministère de l’Agriculture, l’Eau, la Pêche, et l’Elevage, chargé des Ressources Halieutiques en étroite collaboration avec la FAO, l’organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture. Le choix de Doudoubalaleh n’est pas anodin. Cette localité de la région d’Ali-Sabieh compte des champs vastes qui produisent la plus grande quantité de dattes de plusieurs variétés, destinées au marché local. De nombreux agriculteurs, venus […] (lanationdj.com)


Djibouti/Turquie : L’ambassadeur Aden Houssein Abdillahi reçu en audience à Ankara par le nouveau ministre turc de l’Agriculture et des Forêts

L’ambassadeur de Djibouti en Turquie, Aden Houssein Abdillahi, a été reçu jeudi 2 août dernier par le nouveau ministre turc de l’Agriculture et des Forêts, Bekir Pakdemirli, en présence du premier conseiller de notre chancellerie, M. Moktar Mohamed Mohamoud. Cette rencontre, qui s’est déroulée à Ankara, s’inscrit dans le cadre de l’élargissement et du renforcement des liens privilégiés de coopération, empreints de fraternité et de solidarité, qui lient les deux pays et leurs peuples. Le diplomate djiboutien a exposé à cette occasion l’état de la coopération bilatérale entre les deux pays ainsi que la stratégie gouvernementale en matière de développement et d’investissements afin de renforcer les infrastructures permettant à Djibouti de remplir son rôle de hub régional. En réponse, le ministre turc de l’Agriculture et des Forêts s’est dit réjoui de la qualité de la coopération multiforme entre Djibouti et Ankara. Le responsable turc s’est également engagé à ne ménager aucun effort afin de rehausser les relations bilatérales entre les deux nations amies et sœurs, avec notamment la finalisation du barrage de Weah à Djibouti. İl est important de souligner que la construction de cet ouvrage hydraulique s’inscrit dans le cadre de la coopération djibouto-turque dans le domaine de l’eau. […] (lanationdj.com)


« La Somalie ne peut minimiser ou passer sous silence le fait que l’Érythrée occupe illégalement une partie du territoire djiboutien », déclare l’ancien chef de l’Etat somalien,Hassan Cheick Mahamoud

Dans un message posté  jeudi dernier sur son compte Facebook, l’ancien président somalien, Hassan Cheick Mahamoud, a appelé les autorités somaliennes à revoir leur position sur la levée de sanctions onusiennes qui frappent l’Érythrée. Saluant les efforts de l’Etat somalien visant à restaurer les relations d’amitié et de coopération avec les pays de la région, l’ex-président Hassan Cheick Mahamoud a néanmoins estimé que la Somalie ne peut minimiser ou passer sous silence le fait que l’Erythrée occupe illégalement une partie du territoire djiboutien. « Le gouvernement et le peuple djiboutiens ont été à nos côtés dans les moments les plus sombres de notre histoire. Ils ne nous ont jamais tourné le dos et ont continué, jusqu’à ce jour, à manifester leur soutien à travers des actes de bravoure. Aujourd’hui, le gouvernement somalien se doit de soutenir à son tour nos frères et sœurs djiboutiens. C’est un devoir de conscience et d’honneur », a souligné l’ancien chef de l’Etat de la Somalie. Hassan Cheick Mahamoud a par ailleurs souligné que la République de Djibouti, en plus de son appui technique et financier, a sacrifié des vies pour la stabilité et la paix en Somalie. « Les autorités somaliennes se sont-elles demandées le nombre d’enfants […] (lanationdj.com)


Djibouti : Un forum de haut niveau sur la coopération économique trilatérale entre l’Afrique, les États-Unis et la Chine

Le ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie, Ilyas Moussa Dawaleh, a pris part  vendredi dernier, au Sheraton, à un forum de haut niveau sur la coopération économique trilatérale entre l’Afrique, les États-Unis d’Amérique et la Chine. Ce forum de deux jours, intitulé « Africa-China-USA Trilateral Cooperation », est organisé en collaboration avec la Fondation américaine Carter (Carter Center), l’Institut Chinois des Relations Internationales Contemporaines (CICIR) et la Fondation américaine «One Earth Future». Les participants de cette rencontre de haut niveau discutent des voies et moyens de parvenir à une entente harmonieuse entre la Chine et les Etats-Unis, partenaires et concurrents, dans le développement de l’Afrique. Le choix de Djibouti pour un tel forum n’est pas anodin. En effet, notre pays constitue ces dernières années le terrain idéal où les deux puissances se font face dans une concurrence acharnée et une lutte d’influence. Les Etats-Unis d’Amérique comme la Chine possèdent tous deux à Djibouti leurs principales bases militaires dans le monde. Nous reviendrons plus en détails sur ce sujet d’actualité dans nos prochaines éditions. (lanationdj.com)


EDITIONS DU DIMANCHE 05 AOUT 2018

   (lanationdj.com)


Résiliation du contrat de concession de DCT : Djibouti ne reconnait pas la sentence rendue par la cour internationale d’arbitrage de Londres

L’exécution du contrat de concession du terminal à conteneurs de Doraleh s’était révélée contraire aux intérêts fondamentaux de la République de Djibouti. La poursuite de ce contrat portait un préjudice grave aux impératifs de développement du pays et au contrôle de son infrastructure la plus stratégique. Plusieurs tentatives de renégociation de la concession avec DP World, initiées par le gouvernement, n’ont pas abouti en raison du refus répété de DP World d’entendre les demandes légitimes de l’État djiboutien. Cette résiliation, rendue dès lors nécessaire et inévitable, est conforme au droit international. Celui-ci reconnaît la capacité d’un État souverain à résilier unilatéralement un contrat pour motif d’intérêt général, à charge pour ce dernier de verser à son cocontractant une juste indemnisation. Cette résiliation s’inscrit également dans le cadre d’une procédure transparente. Elle trouve sa base légale dans une loi visant à protéger les intérêts fondamentaux de la Nation, votée par le Parlement djiboutien le 8 novembre 2017 et complétée par un décret daté du 22 février 2018. Le 22 février 2018, l’État djiboutien a mis fin de manière anticipée à la concession du terminal à conteneurs de Doraleh, attribuée en 2006 à la société Doraleh Container Terminal (DCT), entreprise contrôlée de […] (lanationdj.com)


Ce 30 avril, téléphoner avec son portable depuis l’étranger coûtera moins cher en Europe

Le 1er mai, les tarifs du roaming diminuent. Utiliser son gsm à l’étranger, tant qu’on reste en Europe, sera nettement moins cher. (djibnet.com)


WeChat : « Notre stratégie pour nous développer en Europe »

WeChat est un service mobile chinois qui combine messagerie, réseau social, plateforme de paiements, d’achats et de réservations en direct : on peut y passer sa vie en ligne sans avoir à s’aventurer sur d’autres sites. (djibnet.com)


Bac 2018 : Aska récompense ses brillants bacheliers

A l’instar de la capitale et des chefs-lieux des autres régions de l’intérieur du pays, le conseil régional de la ville d’Aska a abrité jeudi dernier la cérémonie de remise des diplômes du baccalauréat aux heureux lauréats de la session 2018. Placé sous l’égide du ministre de la Communication, chargé des Postes et Télécommunications, Abdi Youssouf Sougueh, l’événement a regroupé sur place l’ensemble de nouveaux bacheliers assajogs, un bon nombre de parents et tuteurs d’élèves,  le proviseur et les professeurs du lycée d’Ali-Sabieh. Notons aussi la présence sur les lieux du préfet de la région, Mohamed Waberi Assoweh, du président du conseil régional, Omar Ahmed Waïs, du chef de service régional du MENFOP, Houssein Barreh Awaleh, du conseiller technique auprès du ministre de l’Education nationale, Abdi Sikieh, de deux députés de la région, et des notables coutumiers. Cette cérémonie, empreinte de solennité et de joie,  a débuté par la lecture d’un verset du Saint Coran. Plusieurs groupes de lycéens ont ensuite interprété des sketchs en français et en  somali sur leur  vie d’étudiant. Des présentations qui ont enthousiasmé le public. A travers leurs jeux de rôles, les jeunes n’ont pas manqué de rendre hommage  au soutien parental et surtout au […] (lanationdj.com)


12ème réunion annuelle du conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine et du conseil de sécurité des Nations Unies

Djibouti représenté par l’ambassadeur Mohamed Idriss Farah Le siège des Nations Unies a abrité jeudi dernier la 12e réunion annuelle conjointe du conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine et du conseil de sécurité des Nations Unies. La 12ème  réunion annuelle conjointe du conseil de paix et de  sécurité de l’Union Africaine(UA) et du conseil de sécurité des Nations Unies s’est tenue jeudi dernier au siège des Nations Unies à New-York, aux Etats-Unis d’Amérique. Cette importante rencontre a vu la participation  du secrétaire général  de l’ONU, Antonio Guterrres. Membre du conseil de paix et de sécurité de l’UA, Djibouti a pris part à cette réunion  par l’entremise de son ambassadeur accrédité en Ethiopie  et représentant permanent auprès de l’Union  Africaine (UA) et du conseil économique pour l’Afrique (CUA), Mohamed Idriss Farha. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour de cette séance de travail, co-présidée par la Suède et le Togo. Il a ainsi été question des derniers développements des contextes politiques et sécuritaires  prévalant respectivement  au Soudan du Sud et en  République du Congo. L’autre thématique abordée était relative au financement des opérations de maintien de la paix sur le continent, légitimées par un mandat du conseil de […] (lanationdj.com)


L’ONU appelle la communauté internationale à soutenir la Somalie

Lors de la conférence de Bruxelles sur la Somalie, deux hauts responsables des Nations Unies ont félicité le gouvernement somalien pour ses efforts en matière de réformes politiques, sécuritaires et économiques mais ont souligné la nécessité de progrès supplémentaires et de la poursuite du soutien international. Au premier jour de ce forum qui s’est déroulé du lundi 16 au mardi 17 juillet 2018, la secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires politiques, Rosemary DiCarlo, a félicité les autorités somaliennes pour les mesures prises dans l’élaboration d’une feuille de route politique inclusive, notamment les élections ‘une personne, un vote’ en 2020-2021, et les avancées dans le processus de révision constitutionnelle. « Le gouvernement fédéral somalien devrait poursuivre ses efforts pour établir des relations constructives avec tous ceux qui bénéficient de son leadership : le Parlement fédéral, les États membres de la Fédération, les groupes politiques et la société civile », a déclaré en substance Mme DiCarlo. « Cela permettra de stabiliser l’environnement politique, de réaliser de nouveaux progrès et de renforcer la résilience de la Somalie face à des pressions qui risquent de compromettre son unité », a-t-elle ajouté. La Somalie est confrontée à une série de défis politiques, développementaux, […] (lanationdj.com)


RPP : Un tournoi de football dédié à la mémoire de Barkhat Gourad Hamadou

C’est dans une ambiance festive qu’a débuté vendredi dernier le tournoi dédié à la mémoire de Barkhat Gourad Hamadou au stade du roi Fahad Bin Abdoulaziz à Balbala. Organisée sous l’égide du Rassemblement Populaire pour le Progrès (RPP, parti au pouvoir), cette compétition rassemble des équipes issues de différentes annexes du RPP disséminées dans la capitale. La cérémonie de lancement du tournoi Barkhat Gourad Hamadou a vu la participation de plusieurs personnalités de ce parti. Parmi lesquelles  figurait le secrétaire national à la Jeunesse, à l’Emploi et aux Sports au sein du comité exécutif du RPP, Dirieh Hachi Youfis. Notons la présence parmi les invités de marque du parlementaire Abdo Barkhat Gourad, fils de l’ancien Premier ministre Barkhat Gourad Hamadou décédé en mars dernier à Djibouti. Pour le RPP, il s’agit de rendre « un vibrant hommage à la mémoire de cette grande personnalité politique au parcours exemplaire que fut l’ancien Premier ministre Barkhat Gourad Hamadou », a indiqué M. Dirieh Hachi Youfis. Un des objectifs recherchés à travers l’organisation de ce tournoi est de permettre la création à terme d’une équipe de football aux couleurs du parti et pouvant disputer le championnat national de première division. Source : ADI (lanationdj.com)


Le point avec…Abdoulatif Mohamed Abdillahi Chef du PROPEJA par intérim

«97% des AGR sont toujours opérationnelles après 6 mois d’exploitation» L’analyse des résultats de l’enquête EDAM3 en 2012, financée par la Banque Africaine de Développement montre que  le taux de pauvreté relative a augmenté (79,4% en 2012 contre 74% en 2000) tandis que la pauvreté extrême est restée stable (41,9% en 2012 contre 42,2% en 2002), le taux de chômage est estimé à 48,4% et affecte en grande partie les jeunes (70% pour les moins de 30 ans). Face à ce constat le projet de promotion de l’emploi des jeunes et de l’artisanat (PROPEJA) a pour objectif essentiel l’amélioration de l’accessibilité des jeunes de moins de 30 ans et des femmes aux opportunités de création de revenus et d’emplois et ceci, à travers des formations, de l’accompagnement, ainsi que des soutiens financiers pour la mise en Å“uvre de leurs activités génératrices de revenues. Le projet se décline sur deux composantes. La première consiste en l’organisation d’une formation de base et d’un concours de microprojets pour les jeunes de moins de 30 ans. Le second volet porte sur l’intégration des femmes artisanes à la chaine de valeur. Ainsi 2200 jeunes seront formés dans le domaine de l’entrepreneuriat à travers un guide […] (lanationdj.com)


ADDS : Un soutien constant aux jeunes des milieux défavorisés

La salle de conférence du complexe Al-Rahma a abrité  jeudi dernier une cérémonie d’octroi de fonds de démarrage d’activités au profit de huit jeunes promoteurs de projets d’entreprise, issus des différents quartiers de la commune de Balbala. L’initiative rentre dans  le cadre du projet de promotion de l’emploi des jeunes et de l’artisanat (PROPEJA), mis en place par l’Agence djiboutienne de développement social (ADDS) pour améliorer l’accessibilité des jeunes et des femmes aux opportunités de création de revenus et d’emplois. Le  dit-programme a bénéficié du financement  du fonds japonais de développement social (FJDS) qui est administré par la Banque mondiale. Contribuer à l’éradication de la pauvreté chez les groupes vulnérables est la mission principale de l’Agence djiboutienne de développement social (ADDS) qui, depuis sa création le 26 novembre 2007, multiplie les actions avec l’appui de ses partenaires officiels, pour offrir des opportunités adéquates aux jeunes issus de familles économiquement précaires du milieu urbain et rural du pays. La cérémonie, organisée jeudi dernier au complexe Al-Rahma, consistait justement à octroyer des fonds de démarrage à huit jeunes promoteurs de projets d’entreprises de la commune de Balbala. Les principaux concernés sont des lauréats du concours de plan d’affaire du cycle trois du […] (lanationdj.com)


La parole à…Moustapha Mohamed Mahamoud Ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle

« Une école instructrice, éducatrice, inclusive, fédératrice autour de nos valeurs et de nos idéaux, élévatrice et Djiboutienne avant tout » Cette cérémonie du baccalauréat 2018 est dédiée aux lauréats. Elle leur est consacrée pour célébrer leur réussite, votre mention. Cette année aussi, nous la célébrons sous le signe de la décentralisation dans les 5 régions du pays, avec le même enthousiasme et le même engouement, résultat d’une collaboration fructueuse entre le MENFOP et le ministère délégué à la décentralisation et les régions. Et je tiens à remercier et à féliciter, pour cela mon collègue de la décentralisation et les responsables des cinq régions pour leur engagement et celui de leurs équipes. (…) Par la cérémonie du baccalauréat, nous avons voulu récompenser, faire plaisir et honneur aux meilleurs. Et il se trouve qu’elle est devenue source de motivation et d’émulation pour certains d’entre vous et nous ne pouvons que nous en réjouir. (…) Cette année a donc vu le nombre de titulaires de mentions issus de tous bords, capitale et régions, dépasser la barre des 800. Pour la première fois, nous avons une mention très bien dans la série ES, une mention très bien GFM et deux mentions très bien […] (lanationdj.com)


Cérémonie de remise des diplômes du Bac 2018 : Sous les signes de l’innovation et de l’excellence

Sous la houlette du Premier ministre,  Abdoulkader Kamil Mohamed, le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle(MENFOP) a organisé jeudi dernier la traditionnelle cérémonie de remise des diplômes du baccalauréat aux meilleurs lauréats des différentes filières générales et techniques. La méritocratie djiboutienne était à l’honneur, jeudi dernier au Kempinski. le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFOP) y a organisé  la traditionnelle cérémonie de remise des diplômes du baccalauréat aux meilleurs lauréats des différentes filières générales et techniques. L’événement s’est déroulé en présence de membres du gouvernement et de nombreuses personnalités publiques. Des bacheliers appelés à aller au bout de leurs rêves. Cette année, la cérémonie était placée sous le signe de l’innovation et de l’excellence. Après un brunch de grand standing, c’est le major de la promotion, le jeune Mohamed Mahamoud, qui a longuement rendu hommage au ministre de l’Education nationale, mais aussi à ses enseignants et à ses parents pour l’avoir accompagné durant toute sa vie scolaire. Le petit prodige a eu les mots justes pour exhorter ses camarades bacheliers à aller au bout de leurs rêves et accomplir leurs projets d’études universitaires et de vie professionnelle. Des propos qui ont soulevé les […] (lanationdj.com)


Djibouti Etat-civil, permis de conduire, et immatriculations de voitures

À l’ère biométrique Le ministre de l’Intérieur, Hassan Omar Mohamed,  a reçu mardi dernier, dans son cabinet ministériel, le représentant officiel d’une société allemande Dermalog, spécialisée dans la mise en place de système biométrique. L’entrevue s’est déroulée en présence du directeur de la population et de la famille, Ahmed Omar Djama, et du directeur général de la police nationale, le colonel  Abdillahi Abdi Farah. A l’issue de la rencontre, un accord de principe a été signé entre le ministère de l’Intérieur et la société allemande représentée par Charif  Taha. Cet accord prévoit la mise en place d’une base centrale de données civiles biométriques qui accueillera les cartes nationales d’identités  biométriques et le registre national pour les étrangers. Le système national  d’enregistrement civil biométrique  permettra d’enregistrer et de conserver  les dossiers de naissances, de décès, de mariages, de permis de conduire. Il sera muni aussi  d’un outil dit « ABIS»  de police criminelle  biométrique, d’un logiciel d’enregistrement électronique de permis de conduire et d’immatriculations de voitures. Bref, ce système biométrique fournira une masse de données propices au  renforcement de la sécurité nationale. On reviendra plus en détail sur le processus de mise en Å“uvre de ce programme d’envergure dans nos prochaines […] (lanationdj.com)


Djibouti/Koweït : Des négociations autour du commerce du bétail

L’ambassadeur de la République de Djibouti accrédité au Koweït, Mohamed Ali Moumin, a été reçu mercredi 18 juillet dernier  à Koweït City par le président du Conseil d’Administration et directeur exécutif de l’Autorité générale de l’Agriculture du Koweït, Cheick Mohamed Al-Youssouf Al-Sabah. Au cours de cette rencontre, le diplomate djiboutien et le haut responsable koweïtien ont discuté des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage. L’ambassadeur Mohamed Ali Moumin a saisi l’occasion pour exprimer auprès de son interlocuteur le souhait du gouvernement djiboutien d’exporter du bétail vers le Koweït, notamment à travers le centre régional d’exportation de bétail de Damerjog.  Il a mis en exergue aussi les atouts de ce centre dont la raison sociale est l’exploitation et l’exportation des produits de bonne qualité à des prix compétitifs qui sont conformes aux exigences sanitaires et vétérinaires des pays importateurs. Notons au passage que des négociations sont actuellement en cours entre le Ministère djiboutien de l’Agriculture et de l’Elevage et la société koweïtienne en charge de l’importation et la commercialisation du bétail. Le président du Conseil d’administration et directeur exécutif de l’Autorité générale de l’Agriculture du Koweït, Cheick Mohamed Al-Youssouf Al-Sabah, […] (lanationdj.com)


Commerce africain - Djibouti inaugure sa future zone géante de libre-échange

[RFI] Le président Ismail Omar Guelleh a inaugure ce jeudi 5 juillet la Djibouti International Free Trade Zone, sur les rives de la mer Rouge. Ce projet est présentée comme la future plus importante zone de libre-échange du continent. Mais on en sait finalement très peu sur les activités qu'elle doit accueillir. (AllAfrica)


Coopération - Formation axée sur les enquêtes criminelles pour des officiers de police de Maurice et de Djibouti

[Government of Mauritius] Dans le cadre de la coopération bilatérale entre Maurice et le Djibouti, la Force policière organise une séance de formation de trois semaines axée sur les enquêtes criminelles et la cybercriminalité du 2 au 27 juillet 2018 à l'intention de 20 officiers de police de la Police nationale de Djibouti et une dizaine d'officiers de la police mauricienne. Le lancement du programme de formation a eu lieu hier à la salle des conférences de la Pol (AllAfrica)


Documentation - Bob Bobutaka participe à l'organisation des archives et bibliothèque nationale de Djibouti

[Les Dépêches de Brazzaville] Professeur à l'Institut supérieur des statistiques (ISS)/Kinshasa et expert bibliothéconomie et en bibliologie, Bob Bobutaka Bateko a été invité par le ministère des Affaires musulmanes, de la culture et des Biens Waqfs gouvernement de Djibouti pour faire partie d'un groupe de quatre experts internationaux de l'Association « Mémoire et Développement » en vue de la mise en place des archives et de la bibliothèque nationale de (AllAfrica)


Relations bilatérales - 20 policiers de Djibouti en formation à Maurice

[L'Express] Ils seront au pays pour une durée de trois semaines. 20 officiers de police djiboutiens sont actuellement à Maurice pour suivre des formations dispensées par la force policière mauricienne. (AllAfrica)


Tabac : Chicha mania !

Effet de mode ou pas : la Chicha ou le narguilé a conquis de larges franges parmi la gent féminine djiboutienne. Nombreuses sont les consommatrices locales qui lui prêtent quelques vertus en comparaison avec le tabac traditionnel. La Chicha serait, croient-elles, moins nocive que la cigarette pour la santé. A tort puisque les fumeuses de plus en plus jeunes inhaleraient environ 750 ml de narguilé, soit l’équivalent de la dose de nicotine d’une cigarette entière, après chaque bouffée tirée de cette pipe à eau d’origine orientale. Imaginez les risques d’accoutumance quand les conclusions d’études sérieuses d’éminents pneumologues font le parallèle entre une partie de Chicha et la consommation de deux paquets de vingt cigarettes chacun. La comparaison est le cadet des soucis des fumeuses locales à l’instar de cent millions de personnes accros à la Chicha sur les cinq continents. Les unes et les autres sont loin de se douter que l’eau de cette pipe ne filtre guère les particules de goudron. Pis, l’eau de la Chicha refroidit la fumée issue de la combustion au charbon. Il s’agit là d’un détail en trompe l’œil. Puisque les inhalations prolongées de cette fumée favorisent l’introduction d’un taux élevé de  monoxyde de carbone […] (lanationdj.com)


Ministère de la Santé / TIKA : Projet de construction d’hôpital pédiatrique Signature des documents techniques

Le ministre de la Santé, Djama Elmi Okieh, a reçu jeudi dernier dans son cabinet une délégation turque. Conduite par l’ambassadeur de la Turquie accrédité à Djibouti, Sadi Altinok, celle-ci  était composée du représentant de la TIKA au pays, Mehmet Dogan,  et de deux ingénieurs turcs. L’entrevue s’est déroulée en présence de plusieurs hauts fonctionnaires du département ministériel de la santé. La rencontre a essentiellement porté sur le projet de construction du futur hôpital pédiatrique sous les cieux djiboutiens. L’ordre du jour de cette réunion reflète  la solidité des liens séculiers d’amitié et de coopération unissant les peuples djiboutien et turc. Les deux parties ont abordé les différents mécanismes de suivi qui seront mis en Å“uvre par le ministère de la Santé et l’organisme turque de la TIKA pour veiller au bon déroulement de l’exécution des travaux du chantier. A l’issue des discussions, le directeur de l’unité de gestion des projets du département ministériel de la santé, Aden Houssein, et le représentant de la TIKA à Djibouti, Mehmet Dogan, ont entériné la signature des documents techniques, relatifs au projet de construction du futur hôpital pédiatrique. Bref, les autorités sanitaires djiboutiennes et les partenaires ont respectivement émis le souhait de voir […] (lanationdj.com)