Djibouti : Actualité

Actualité : Djibouti : Actualité

Forum de l’investissement en Afrique : Mahdi Darar Obsieh aux assises de Johannesburg

Un forum sur l’investissement africain s’est tenu du 07 au 09 novembre 2018 à Johannesburg, en Afrique du Sud. La République de Djibouti y était représentée par le directeur général de l’Agence nationale pour la promotion des investissements(ANPI), Mahdi Darar Obsieh. Organisé par la Banque africaine de développement, l’événement a vu la participation de panélistes de haut niveau. En marge du forum, le haut responsable djiboutien a présidé une session consacrée aux opportunités des investissements en Afrique de l’Est. M. Mahdi Darar Obsieh et ses interlocuteurs ont également pris part au déroulement d’une autre session sur la problématique de la promotion des investissements dans les petites et moyennes entreprises. Le sujet a alimenté des discussions constructives autour des PME qui sont créatrices de richesses et constituent un bassin d’emplois pour les jeunes africains et surtout ceux qui sont diplômés. (lanationdj.com)


Hôpital Peltier : Une mission de neurochirurgiens à pied d’œuvre

Bonne nouvelle : l’hôpital général Peltier va bénéficier du concours d’une équipe de neurochirurgiens français. Cette mission médicale est conduite par le Professeur Ahmad Ashraf, âgé de 57 ans, qui est un neurochirurgien français en activité au centre hospitalier universitaire de Grenoble, en France. Le Pr Ashraf a été médecin militaire en Afghanistan durant les années de guerre. Il a ensuite intégré les rangs de l’équipe de neurochirurgiens de Grenoble dans les années 80. Il a gravi les échelons en devenant chef de l’unité de neurochirurgie vasculaire, du rachis et tumorale. Il est actuellement l’un des meilleurs neurochirurgiens en matière vasculaire et du rachis en France. Le praticien mène des actions humanitaires en neurochirurgie en Afghanistan. Il vient de séjourner au Togo dans le cadre du renforcement de la neurochirurgie en Afrique. C’est au tour de Djibouti de recevoir cet éminent neurochirurgien.  Le Professeur Ahmad Ashraf est arrivé le samedi 10 novembre 2018 dans notre capitale. Il devrait entamer les consultations d’une dizaine de patients atteints essentiellement de pathologie du rachis comme l’hernie discale et des malformations cérébrales. Lesquels seront opérés par le neurochirurgien français auquel va prêter main forte Dr Dianka, le médecin-chef du service de neurochirurgie au centre […] (lanationdj.com)


EASF : Atelier sur le mécanisme de réponses aux crises à Naivasha

La Force en Attente de l’Afrique de l’Est a procédé au lancement  d’un atelier de deux jours sur le mécanisme de réponses aux crises et le processus de mandat, le 1er novembre 2018 à Naivasha, au Kenya. La rencontre a permis aux participants d’examiner et d’enrichir le projet de manuel existant sur le mécanisme de réaction aux crises et le processus de mandat qui sera présenté pour adoption aux prochaines réunions des organes directeurs prévues dans le courant de décembre 2018 en République du Soudan. Les organes politiques de l’EASF sont responsables des délibérations et de la prise des décisions, qui sont ensuite transmises au Secrétariat pour leur mise en œuvre. En ouvrant les assises de Naivasha,  le directeur de l’EASF, Dr. Abdillahi Omar Bouh, a souligné l’importance du manuel pour identifier les responsabilités et les rôles des organes directeurs et des structures de l’EASF en matière de réponse aux crises et de mandat. Et ce dans le but ultime qui est de fournir des orientations sur les responsabilités institutionnelles du Secrétariat et des Structures de l’EASF. L’atelier, qui s’est achevé le 2 novembre 2018, a réuni vingt-quatre participants issus des pays de la région,  des conseillers techniques du Royaume-Uni, […] (lanationdj.com)


SEAS/MDD : Au service du développement local et de la résilience des communautés rurales

Le secrétariat d’Etat chargé des Affaires sociales (SEAS) et le ministère délégué à la Décentralisation (MDD) s’emploient à honorer les engagements pris de concert dans le développement local et la résilience des communautés rurales. C’était tout le sens de la visite que le ministre délégué à la Décentralisation, Hamadou Mohamed Aramis, la secrétaire d’Etat aux affaires sociales, Mouna Osman Aden, et le commandant des forces japonaises d’auto-défense à Djibouti, le colonel Takuro Sekia, ont effectuée ensemble jeudi 08 novembre dernier au village d’Amailou de la sous-préfecture de Randa dans la région de Tadjourah. Le secrétariat d’Etat chargé des Affaires sociales (SEAS) et le ministère délégué à la Décentralisation (MDD) s’emploient à honorer les engagements pris de concert dans le développement local et la résilience des communautés rurales. C’était tout le sens de la visite que le ministre délégué à la Décentralisation, Hamadou Mohamed Aramis, la secrétaire d’Etat aux affaires sociales, Mouna Osman Aden, et le commandant des forces japonaises d’auto-défense à Djibouti, le colonel Takuro Sekia, ont effectuée ensemble jeudi 08 novembre dernier au village d’Amailou de la sous-préfecture de Randa dans la région de Tadjourah. Et ce, faut-il préciser, en compagnie du préfet de Tadjourah, Abdoulmalik Mohamed Banoïta, du […] (lanationdj.com)


Le secrétaire général de l’OCVI à Djibouti

Le secrétaire général de l’Organisation des capitales et des villes islamiques (OCVI) est arrivé vendredi dernier à Djibouti.  Il y a été accueilli par la maire de Djibouti-ville, Fatouma Awaleh Osman, le chef de notre représentation diplomatique en Arabie Saoudite, Dya-eddine Saïd Bamakhrama, et d’autres hauts responsables djiboutiens. La venue de l’hôte de marque rentre dans le cadre de sa participation aux travaux de la 32ème session du conseil d’administration de l’OCVI que notre capitale va abriter du 11 au 12 novembre 2018. Premier du genre au pays, l’événement est organisé en étroite collaboration avec la mairie de Djibouti-ville. Plusieurs sujets sont à l’ordre du jour de cette session. Citons notamment la promotion des programmes de renforcement des capacités, et l’amélioration des niveaux de développement des services et d’installations municipales dans les pays membres de l’OCVI. Le choix de Djibouti comme pays d’accueil de cet événement majeur témoigne du succès des efforts déployés par les autorités djiboutiennes, sous l’impulsion du Président de la République, pour renforcer la présence de Djibouti dans les instances internationales. (lanationdj.com)


Primature : Une réunion interministérielle sur l’énergie

La Primature, par l’entremise de sa direction de la communication, a publié jeudi 8 novembre dernier un communiqué de presse sur la réunion interministérielle, consacrée au secteur de l’énergie. Présidée par le Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed, la séance de travail s’est tenue dans la salle de conférence de la Primature. La rencontre y a regroupé autour d’une table ronde le ministre de l’Énergie, chargé des Ressources naturelles, Yonis Ali Guedi, du ministre de l’Agriculture, Mohamed Ahmed Awaleh, de la ministre déléguée au Logement, Amina Abdi Aden. Notons la présence aux côtés des membres du gouvernement du secrétaire général du gouvernement, Mohamed Hassan Abdillahi, du directeur de cabinet de la Primature, Youssouf Aouled, de plusieurs conseillers techniques auprès du Premier ministre, du directeur général d’Électricité de Djibouti(EDD), Djama Ali Guelleh, du directeur général de la Société immobilière de Djibouti (SID), Abdillahi Ismaël Abdillahi, et du directeur général de l’Agence de réhabilitation urbaine et du logement Social (ARULOS), Abdourahman Ali Ahmed. La réunion s’inscrivait dans le prolongement de la série des réunions thématiques organisées en septembre 2018. En sa qualité de coordinateur de l’action gouvernementale, le Premier ministre entendait par ce biais évaluer les progrès réalisés et les difficultés rencontrées par […] (lanationdj.com)


Tourisme & Voyage : Des professionnels djiboutiens promeuvent la destination Djibouti au salon international de Londres

Des représentants de l’office national du tourisme de Djibouti (ONTD) et des professionnels, issus des rangs respectifs d’opérateurs privés du tourisme local, dont l’agence de voyage Bacha, ont participé pour la première fois au salon international du tourisme et de voyage ou WTM de son acronyme anglais qui s’est tenu du 05 au 07 novembre 2018 à Londres, au Royaume Uni.  L’événement de renommée mondiale y a réuni plus de 60.000 acteurs du secteur touristique. Lesquels étaient en provenance des cinq continents.  Les panélistes ont eu des échanges autour des conditions de mise en œuvre de partenariats, reposant sur le principe gagnant-gagnant, dans leurs domaines de prédilection. La participation de la délégation djiboutienne au WTM 2018 de Londres était opportune. Elle s’inscrivait dans le prolongement de  l’annonce officielle, faite par Djibouti et le  Royaume Uni, sur l’ouverture de leurs ambassades respectives.  Les membres de la mission djiboutienne ont saisi l’occasion pour promouvoir les atouts de la destination Djibouti auprès des tour-opérateurs et voyagistes des pays anglo-saxons. Ils ont aussi informé leurs interlocuteurs des opportunités d’investissements, existantes en matière de tourisme sous les cieux djiboutiens. A noter que la République de Djibouti est classée  4ème pays à visiter en 2018 selon […] (lanationdj.com)


Djibouti Stratégie « Zéro Bidonvilles » : La Banque mondiale octroie un financement de 20 millions de dollars

La Banque mondiale a approuvé vendredi 09 novembre dernier un financement de 20 millions de dollars américains pour soutenir la mise en œuvre de la stratégie « Zéro Bidonvilles » de Djibouti. Ce programme vise à améliorer les conditions de vie des habitants des zones urbaines du pays. Cette enveloppe, constituée d’un crédit et d’un don de l’Association internationale de développement (IDA), le fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres, financera le projet intégré de réhabilitation des bidonvilles. L’objectif de ce projet est d’améliorer l’accès de plus de 120 000 citadins aux services urbains et sociaux et aux possibilités d’emploi, en facilitant leur mobilité. « Le gouvernement de Djibouti a pour ambition d’éliminer les bidonvilles sur son territoire et d’offrir de bonnes conditions de vie à tous les habitants.  Cette aide est une étape importante de notre projet de transformation et c’est le premier financement d’un important programme de restructuration», souligne la ministre déléguée au Logement, Amina Abdi Aden. L’urbanisation galopante de la capitale de Djibouti découle à la fois d’une croissance démographique naturelle et d’un afflux continu de personnes en provenance des zones rurales et des pays voisins. Un nombre grandissant d’habitants s’installent en ville […] (lanationdj.com)


EDITIONS DU DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018

                      (lanationdj.com)


Le Président Guelleh à Paris

Le Président de la République, Ismaïl Omar Guelleh, a quitté dans la matinée de vendredi dernier le pays à destination de  Paris, la capitale de France. Le chef de l’Etat djiboutien y prendra part du 11 au 13 novembre 2018 au cérémonial du 100ème anniversaire de l’Armistice, et au forum sur la paix et la sécurité dans le monde. La participation du Président Guelleh au double événement tient au lien fort unissant Djibouti et la France dans la commémoration du souvenir de l’Armistice. Ce lien fort s’enracine dans le sacrifice consenti et le sang versé par les soldats des contingents militaires originaires de notre pays aux côtés de leurs frères d’armes français tout au long de la première guerre mondiale de 1914 à 1918. Aussi, la promotion de la paix et sécurité est l’un des socles sur lequel repose la coopération franco-djiboutienne depuis longtemps. Un paradigme d’autant plus révélateur que Djibouti demeure aux yeux de la communauté internationale un acteur résolument engagé en faveur de la préservation et du renforcement de la sécurité et la  stabilité dans la région de la Corne d’Afrique et de l’Océan indien. Initiative du Président de la France, Emmanuel Macron, le forum sur la paix […] (lanationdj.com)


Le Chief de Justice rencontre la délégation de Djibouti

[SNA] Khartoum -Le Chef de la Justice SE Haidar Ahmed Dafallah a rencontré dimanche une délégation de juges de l'État de Djibouti. (AllAfrica)


Le ministre de la Justice rencontre une délégation du Djibouti

[SNA] Khartoum -Le ministre de la Justice, Dr Mohamad Ahmad Salem a reçu ce samedi une délégation du Djibouti comprenant des conseillers et des juges de la Cour suprême djiboutienne. (AllAfrica)


Telegram, la messagerie gratuite qui se démarque du lot

Envoi rapide de fichiers sans limite de taille, groupes de discussion géantes, tchats secrets, Telegram Messenger a tout pour plaire aux aficionados de la messagerie gratuite ! (djibnet.com)


 » Djibouti protégera résolument les intérêts des investisseurs étrangers et ils sont les bienvenus », déclare le président de l’APZFD

Dans le cadre de sa visite de travail à Shanghai et en marge de sa participation à la première édition de la China International Import Expo, le président de l’Autorité des ports et zones franches de Djibouti (APZFD), Aboubaker Omar Hadi, a accordé une interview au magazine Global Times. Au cours de cet entretien, M. Hadi a abordé le sujet des différends avec DP World. Il a indiqué que « Le terminal appartenait conjointement à DP World (33,34%) et à PDSA (66,66%), une entité appartenant à l’État djiboutien. En 2013, China Merchants Port Holdings Co a racheté 23,5% de PDSA et en est ainsi devenue actionnaire jusqu’à ce que Djibouti annonce la nationalisation des parts de PDSA en septembre ». Rappelons qu’en février, le gouvernement de Djibouti a mis fin au contrat de concession de 50 ans qui permettait à DP World de contrôler le terminal de Doraleh. M. Hadi a expliqué que cette décision était légitime et légale, car allant dans le sens de la protection de l’intérêt supérieur de la nation. il a ainsi indiqué « que le port avait été sous exploité, parfois de moitié. En revanche, le trafic du terminal a augmenté de 32% depuis la […] (lanationdj.com)


En aparté avec…Elmi Nour Djama Directeur général du Diwan des Biens Waqfs

Il fut, durant 3 années, à la tête du Diwan de la Zakat, une organisation qui doit son existence et son succès au Président de la République, Ismaïl Omar Guelleh. Aujourd’hui, il est à la tête d’un autre Diwan, celui des Biens Waqfs. Nommé en avril 2017 directeur général de cet établissement public tout aussi important, Elmi Nour Djama est décidemment un homme modeste et surtout mesuré. Tout au long de cette interview exclusive qu’il a bien voulu nous accorder, vous découvrirez sa vision et les projets qu’il compte réaliser pour faire du Diwan des Biens Waqfs, une institution clé qui joue son rôle dans le développement socio-économique de notre pays. « Pour y arriver, dit-il, il nous faut prendre des choix tactiques ». Entretien… « Nous voulons faire du Diwan des Biens Waqfs, le levier de la solidarité Monsieur le Directeur général, vous êtes depuis maintenant un an et demi à la tête du Diwan des Biens Waqfs. Pourriez-vous avant toute chose nous expliquer brièvement ce que le Waqf… Bien sûr. Mais permettez-moi d’abord de remercier le journal La Nation pour m’avoir offert cette opportunité. Si je reviens à votre question, le Waqf est loin d’être méconnu sous nos cieux. C’est une […] (lanationdj.com)


Faits Divers

Vol à l’arrachée au Héron Après une baignade à la plage du Héron, 9 jeunes garçons marchent le long de la route pour prendre le bus et rentrer chez eux. Sur leur chemin, ils croisent une dame d’un certain âge avec un téléphone en main. Ils lui arrachent le téléphone des mains et s’enfuient. Mal leur en a pris. Ils croisent sur leur route, l’une des nombreuses patrouilles mobiles des policiers du commissariat du Héron. Interpellés par la course folle des jeunes garçons, les policiers s’arrêtent et croisent la vielle dame. Sous le choc, elle leur explique qu’ils lui ont arraché le téléphone des mains avant de prendre la fuite. Les policiers sortent de leur véhicule et rattrapent quatre des jeunes voleurs. Lors de leurs auditions, ils donnent sans hésiter les adresses de leurs complices qui seront aussitôt arrêtés à Balbala. Ils écoperont finalement d’un avertissement devant le parquet de la justice avec l’obligation de payer un dédommagement financier pour le préjudice causé envers la dame.   Dispute entre vendeurs d’« adaî » A la place Mahamoud Harbi, une jeune femme désire acheter des brosses à dents traditionnelles. Elle s’arrête un instant devant un jeune vendeur assis par terre. Mais […] (lanationdj.com)


Ali-Sabieh : Signature d’une convention de partenariat entre l’ETFP et l’ADSS

Le chef-lieu de la région d’Ali-Sabieh a abrité dimanche dernier un double événement. Le premier portait sur la remise de matériels didactiques destinés au lycée technique de la ville d’Aska. L’objet même du second événement était la signature d’une convention de partenariat entre l’agence djiboutienne de développement social (ADDS) et la direction générale de l’enseignement technique et la formation professionnelle (ETFP) du ministère de l’Education nationale et la Formation professionnelle (MENFOP). Les parties prenantes de cette convention de partenariat entendent mettre en place des offres de formations professionnelles au profit des jeunes assajogs, déscolarisés. Il s’agit pour leurs autorités politiques de tutelle de sortir par ce biais les jeunes bénéficiaires sans qualifications de la précarité. Ces derniers sont appelés à suivre des formations techniques de courte durée. Avec au programme des modules théoriques et pratiques au cours desquels les apprenants devront acquérir les ficelles de divers métiers techniques. Ce qui leur permettra de gagner leur vie, et donc de subvenir aux besoins de leurs familles respectives. C’était du moins la conviction affichée du ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud, et de la secrétaire d’Etat chargée des Affaires sociales, Mouna Osman Aden, qui ont conjointement […] (lanationdj.com)


Portrait Ahmed Ali Mohamed : Un acteur social incontournable à Adaïlou

D’un naturel calme, Ahmed Kébir est un rassembleur et un sensibilisateur né. L’homme est connu pour ses activités de développement social et communautaire qu’il organise souvent sur les hauteurs de la localité d’Adaïlou, distante d’une soixantaine de kilomètres de la ville blanche de Tadjourah au nord du pays. Il est le président de l’organisation non gouvernementale EVA. Originaire de la région de Weima, connue pour son hospitalité, Ahmed Kébir, de son vrai nom Ahmed Ali Mohamed, est né le 14 janvier 1979 à Tadjourah. Il est le 4ième enfant d’une fratrie forte de 7 garçons et d’une fille. Comme tout gamin de la ville blanche, il passe le plus clair de son temps à nager au ‘‘Badaf’’ (plage de la ville de Tadjourah). Atteint l’âge d’aller à l’école, il use d’abord ses fonds de culotte dans la classe du défunt enseignant Alwan Daoud avant de rejoindre les bancs du collège de cette ville. C’est donc durant cette période que son leadership s’est affirmé. Il organisait les jeux dans l’eau avec ses petits amis du quartier et de l’école. Il avait toujours autour de lui ses camarades de classe qui l’écoutait et l’estimait beaucoup. Son BEPC en poche en 1997, Ahmed […] (lanationdj.com)


IGAD : Lutte contre l’extrémisme violent

Des plaidoyers en faveur de l’engagement préventif des forces de l’ordre et des communautés locales Un atelier sur la lutte contre l’extrémisme violent et sa prévention s’est ouvert lundi dernier au Kempinski. L’initiative découlait du secrétariat exécutif de l’Autorité intergouvernementale pour le développement ou IGAD de son acronyme anglais. Elle a regroupé un public hétéroclite. Lequel comprenait différents acteurs concernés par la lutte contre toutes formes d’extrémisme à Djibouti et dans les autres pays membres de l’IGAD. D’une durée de trois jours, ces assises ont permis aux participants de discuter et d’élaborer des stratégies sur les conditions d’implication des forces de l’ordre et  communautés dans la prévention et la riposte contre l’extrémisme à l’échelle régionale. Les intervenants ont convenu d’une approche intégrée à cet effet. Laquelle s’articule autour de divers axes directeurs. Leurs objectifs sont  d’encourager et de renforcer les partenariats entre les communautés locales et les professionnels des forces de l’ordre, de promouvoir les droits de l’homme et la primauté du droit. D’autres de leurs priorités et non des moindres sont d’élaborer et de diffuser de manière intelligente  des contre-messages ou  des messages alternatifs, destinés aux couches les plus vulnérables de la société, et d’identifier les véritables facteurs locaux […] (lanationdj.com)


Forum mondial de la jeunesse : Hassan Mohamed Kamil aux assises de Charm el-Cheikh

L’édition 2018 du forum mondial de la jeunesse s’est tenue samedi 3 novembre dernier à Charm el-Cheikh, en Egypte. La cérémonie inaugurale de l’événement était placée sous le patronage du président du pays hôte, Abdel Fattah El-Sissi. La République de Djibouti y était représentée par son secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports, Hassan Mohamed Kamil. Le forum a vu la participation de soixante délégations issues des quatre coins du monde. Dans son discours  d’ouverture des assises de Charm el-Cheikh, le président égyptien  a plaidé pour un meilleur  monde où les tensions conflictuelles récurrentes, les brasiers de la terreur  et les précarités révoltantes disparaissent. Un monde où la promotion de l’épanouissement de la jeunesse soit une priorité absolue à l’échelle planétaire. Au menu du forum mondial de la jeunesse,  des discussions autour de  la paix et du développement. Quelque 5000 jeunes  filles et garçons étaient les panélistes de cette deuxième édition. Les unes et les autres ont soulevé les principaux problèmes auxquels est confrontée leur génération. Les rôles aussi qu’ils peuvent jouer dans la réalisation des objectifs de développement mondiaux et la lutte contre le terrorisme. Les panélistes au visage juvénile ont ensuite eu des échanges interactifs autour de […] (lanationdj.com)


MET/AACD/OACI : Des consultations constructives

Le ministre de l’Equipement et des Transports, Mohamed Abdoulkader Moussa Helem, a reçu mardi dernier une délégation de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) conduite par le directeur adjoint du bureau du surveillant aérien à Montréal (canada). Cette réunion a vu la participation, outre du secrétaire général du ministère, de deux experts de l’OACI ainsi que des cadres de l’Autorité de l’aviation civile djiboutienne. Cette mission avait pour but non seulement de constater le progrès accompli depuis le dernier audit par l’Autorité de l’aviation civile de Djibouti mais en plus d’identifier les renforcements des capacités en matière de sécurité nécessaire pour améliorer le taux de mise en Å“uvre de normes internationales en matière d’aviation civile. Les deux parties se sont entendues pour que la république de Djibouti bénéficie de tout le soutien de l’OACI. Et ce afin que les pratiques de l’Autorité de l’aviation civile de Djibouti puissent être conformes au standard international. (lanationdj.com)


Diwan Al Zakat : Distribution de la zakat pour quelque 1163 orphelins au palais du peuple

Le ministre des Affaires musulmanes, de la Culture, et des Biens Waqfs, Moumin Hassan Barreh, a parrainé la cérémonie de distribution de la zakat 2018 de la fondation Diwan Al Zakat, hier au palais du peuple. L’événement s’y est déroulé en présence du directeur de la Diwan Al zakat,  Souleiman Houssein Moussa, du président du comité exécutif de la fondation, Abdoulbasset Ahmed, et des  hommes d’affaires djiboutiens. Ils étaient quelque 1163 orphelins, issus  des différents quartiers de la capitale, à bénéficier de ce programme de solidarité. Chacun de ces orphelins a reçu  une enveloppe de 15.000 FDJ des mains respectives des personnalités réunies sur les lieux. Dans une intervention faite sur place, le directeur général de la Diwan Al zakat a rappelé que cette fondation charitable a connu d’année en année une nette évolution de ses activités. « Elle a acquis la confiance des zakataires, des familles démunies et des organismes qui Å“uvrent dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale », a-t-il souligné. C’était ensuite au tour du ministre des Affaires musulmanes, de la Culture, et des Biens Waqfs de prendre la parole au micro. M. Moumin Hassan Barreh a mis en exergue que la tenue de cette […] (lanationdj.com)


MENFOP : Le directeur général de l’ALESCO reçu en audience par M. Moustapha Mohamed Mahamoud

Le ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud, a reçu dimanche dernier  la visite du directeur général de l’ALESCO, Dr Saoud Hilal Al-Harbi.  La rencontre s’est déroulée au cabinet du ministre en présence du secrétaire général, Mohamed Abdallah Mahyoub, et d’autres hauts responsables du MENFOP. Au cours de leurs échanges, le ministre et son hôte de marque ont évoqué le projet de transformation de l’école djiboutienne. L’occasion pour le ministre de brosser à grands traits ses ambitions pour relever les défis de la qualité de l’enseignement et de la formation ainsi que les stratégies qu’il entend mettre en Å“uvre pour y parvenir. Il a aussi été question des objectifs de renforcement de l’enseignement bilingue au sein des établissements scolaires et la valorisation  des ressources humaines en charge de  l’encadrement pédagogique dans l’enseignement de la langue arabe.  Pour sa part, le directeur général de l’ALESCO a réitéré la disponibilité de son institution à accompagner les efforts du MENFOP pour mener à bien son projet de transformation de l’école djiboutienne afin qu’elle puisse répondre aux attentes de l’économie et de la société djiboutiennes. A l’issue de cet entretien, Dr Al-Harbi a effectué une tournée dans plusieurs institutions […] (lanationdj.com)


Les partis MODEL et RADDE toujours dans le collimateur de la justice

[RFI] A Djibouti, le pouvoir tente-t-il de museler l'opposition avec la rentrée parlementaire ? Depuis la fin des vacances d'été, plusieurs partis ont lancé diverses actions politiques. Mais les autorités ne semblent pas apprécier. (AllAfrica)


Plusieurs arrestations dans le parti d'opposition Model

[RFI] A Djibouti, 5 membres du parti d'opposition Model ont été incarcérés avant d'être remis en liberté provisoire dimanche soir. Ces interpellations font suite à l'ouverture d'une école au sein du mouvement afin de former les militants. Les autorités accusent le Model d'avoir ouvert un établissement scolaire sans autorisation. (AllAfrica)


Rêve d'oasis - Reverdir le désert de Djibouti

[UNEP] Ali Omar, âgé de 75 ans, se souvient d'une époque où cette région du nord de Djibouti où il a grandi, maintenant quasiment désertique, était une station balnéaire animée dont les eaux étaient remplies de poissons. (AllAfrica)


Les partis illégaux font aussi leur rentrée parlementaire

[RFI] Après les vacances d'été, les parlementaires djiboutiens viennent d'effectuer leur rentrée au sein d'un Parlement toujours largement dominé par la majorité UMP. L'opposition dite légale, reconnue par le pouvoir, ne dispose que de 8 sièges. Hors de l'institution, de nombreux partis fonctionnant dans l'illégalité ont eux aussi fait leur rentrée politique. (AllAfrica)


L'Erythrée et Djibouti doivent aussi régler leur conflit frontalier

[RFI] Il y a un mois, Erythrée et Djibouti réalisaient un pas inédit vers la paix. Les ministres des Affaires étrangères érythréen et djiboutien s'étaient rencontrés face à face. Un réchauffement spectaculaire entre deux nations en conflit frontalier pour la région frontalière de Ras Doumeira. Médiateur de la crise, le Qatar a retiré ses troupes de la zone tampon il y a plus d'un an. L'armée éry (AllAfrica)


Signature de 6 accords de coopération entre la Tunisie et le Djibouti au terme d'un entretien entre Caïd Essebsi et son homologue djiboutien

[Tunis Afrique Presse] Carthage -Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a eu, mercredi, au Palais de Carthage, un entretien avec son homologue djiboutien, Ismaïl Omar Guelleh, qui effectue une visite officielle en Tunisie du 2 au 4 octobre, à l'invitation du chef de l'Etat. (AllAfrica)


Décentralisation Fiscale : Tadjourah et Obock ne sont pas en reste

La décentralisation commence à devenir une réalité suite au transfert de compétences fiscales à Tadjourah et à Obock à l’instar des autres régions de l’intérieur du pays. C’est du moins la forte impression tirée de notre séjour dans les régions du nord au terme du mois de septembre 2018. Après une traversée du Golfe de Tadjourah en bateau, on arrive le samedi 29 septembre 2018 à la ville blanche. Après un petit détour au marché coloré de la ville aux sept mosquées, on se rend au siège de la préfecture. Le maître des lieux, le préfet Abdoulmalik Mohamed Banoïta nous y attend dans le cadre d’un reportage consacré au transfert de compétences en matière de fiscalité locale. D’un naturel courtois, le représentant de l’Etat pour la région se prête au jeu de l’interview à chaud. Il répond sans ambages à nos interrogations sur la décentralisation fiscale en cours dans la région de Tadjourah. M. Banoïta affirme d’emblée que ce processus vient traduire l’existence d’une volonté politique au sommet de l’Etat tendant à donner aux collectivités territoriales les ressources financières nécessaires dans l’accomplissement des missions qui leur sont dévolues. Il a aussi évoqué la signature d’une convention entre le centre des […] (lanationdj.com)


Rotary Club Djibouti/Sheraton : De bonnes volontés qui continuent de se mobiliser contre la polio

Le Rotary Club Djibouti Doyen et le Sheraton ont célébré hier la journée mondiale de la lutte contre la polio. La cérémonie de célébration s’est déroulée mercredi soir sous les lustres de l’hôtel. L’événement y a regroupé les bénévoles de l’organisation de bienfaisance et un bon nombre d’invités de marque. Les uns et les autres se sont mobilisés pour contribuer au processus de collecte de fonds du Rotary International. Et ce afin que plus de 16 millions de personnes ne puissent souffrir de paralysie causée par la polio. Depuis le lancement en 1985 de son programme, intitulé « PolioPlus », le Rotary a alloué plus de 1,6 milliard de dollars et ses bénévoles ont consacré d’innombrables heures de leur temps libre pour vacciner plus de 2,5 milliards d’enfants dans 122 pays. De plus, le Rotary a joué un rôle essentiel quant au ralliement   d’organisations et de gouvernements au bien-fondé de cette noble cause. Ainsi en juin 2018, 1,3 milliards de dollars supplémentaires ont été donnés pour poursuivre les efforts tournés vers  l’éradication totale de la maladie. Passer de près de 350 000 cas par an – soit près de 1000 par jour  en 1988- à 26 cas confirmés au 19 […] (lanationdj.com)