Editoriaux

Actualité : Editoriaux

Congo-Kinshasa:Est-ce le début ?

[La Prospérité] Les contradictions de l'heure sur la scène politique ne résultent pas, dans le fond, sur un désaccord quant à l'organisation effective des élections en décembre prochain comme l'indique le seul chronogramme électoral en vigueur. (AllAfrica)


Sénégal:Idy, piqûre de rappel

[Le Soleil] Il n'y a guère longtemps, j'ai encore entendu Idrissa Seck parler d'un complot d'Etat qu'aurait orchestré Me Wade contre lui avec la complicité de Macky Sall, alors Premier ministre et actuellement Président de la République du Sénégal. (AllAfrica)


Togo:Dialogue intertogolais - Petite recréation avant la lutte finale ?

[L'Observateur Paalga] Combien étaient-ils le samedi 3 février 2018 dans les rues de Lomé ? Plus d'un million, c'est-à-dire les deux tiers des habitants de la capitale, comme l'affirme Jean-Pierre Fabre ? Sans doute beaucoup moins mais qu'ils fussent un million, cinq cent mille ou deux cent cinquante mille, c'est toujours avec la même foi qui peut déplacer les montagnes que les contempteurs du président Faure Essozimna Gnassingbé ont battu le pavé. Une ferveur d'autan (AllAfrica)


Congo-Kinshasa:Leila Zerrougui, nouvelle patronne de la MONUSCO - Bienvenue dans cette galère congolaise

[L'Observateur Paalga] Elle avait déjà été numéro 2 de la Mission des Nations unies au Congo (MONUSCO) entre 2008 et 2012. (AllAfrica)


Burkina Faso:Réajustement des prix des produits du tabac - A qui profite le clair-obscur ?

[L'Observateur Paalga] La guerre du tabac aura-t-elle lieu ? C'est la question qu'on ne peut s'empêcher de se poser, eu égard à la querelle de tranchées qui a cours depuis quelque temps entre les différents acteurs de ce secteur suite au réajustement des prix intervenu récemment. Suite à l'écrit de L. Marie Romuald Ouédraogo qui dénonçait dans notre livraison de lundi dernier « la grave entrave à la loi portant organisation de la conc (AllAfrica)


Bénin:Demande de levée de l'immunité de députés de l'opposition

[Le Pays] Sommeil agité pour trois députés de l'opposition béninoise et trois anciens ministres de l'ancien président Thomas Boni Yayi. Ils sont tous dans le viseur de la Justice béninoise, après que le procureur de la République a réclamé la levée de l'immunité des trois élus et la poursuite des trois ex-ministres devant la Haute Cour de Justice. (AllAfrica)


Congo-Kinshasa:Main tendue?

[La Prospérité] «Tout coule, tout passe, rien ne demeure», disait le philosophe grec Héraclite. Cette citation ne semble plus avoir son pesant d'or en rapport avec les réalités politiques, sociales et économiques de la République Démocratique du Congo où, au cours de ces dernières années, la véracité de cette proposition célèbre, du reste, semble buter à un problème. (AllAfrica)


Mauritanie:L'UPR - Evaluer n'est pas faire table rase !

[ANI] Au risque de paraitre énoncer une tautologie, il convient de rappeler qu'évaluer les textes fondateurs et l'action de l'UPR n'est pas faire table rase des résultats incontestables enregistrés depuis près d'une décennie par notre grand parti. (AllAfrica)


Cameroun:Des champions entre révélation et habitude

[Cameroon Tribune] Carine Tatah, nouvelle reine de la Montagne et Godlove Gabsibuin, 4e couronne, ont dominé les débats samedi à Buea. (AllAfrica)


Cameroun:Point-virgule D'Edouard Kingue - Les trois 'vies' de Paul Biya

[Camer.be] Avec les innombrables accidents mortels de la route, la cascade d'assassinats de personnalités publiques, les ténors de la classe politique, sociale et culturelle qui occupent la scène depuis des décennies et qui tirent leur révérence un a un, et maintenant la guerre à la frontière septentrionale et dans l'outre-Moungo qui se révèlent comme les plus grands pourvoyeurs de morts actuels, les camerounais ont de quoi s'occuper en matiè (AllAfrica)


Cote d'Ivoire:Aux portes du paradis

[Fratmat.info] Depuis quelque temps, le Front populaire ivoirien (Fpi), le parti de Laurent Gbagbo, susurre à l'oreille du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), le parti d'Henri Konan Bédié, une belle mélodie d'amour sur l'air de « ne t'en va pas, je t'aime ». (AllAfrica)


Burkina Faso:Marché de la cigarette - Ces tarifs qui frisent la « concurrence déloyale »

[Le Pays] L'auteur du point de vue ci-dessous dénonce ce qu'il considère comme des « pratiques anticoncurrentielles » dans le marché du tabac au Burkina Faso. Il en appelle au respect des textes, pour éviter que les plus forts n'écrasent les plus faibles. Lisez plutôt ! (AllAfrica)


Burkina Faso:Sortie de certaines OSC - « Nous sommes tous malhonnêtes au Burkina »

[Le Pays] L'auteur du point de vue ci-dessous dit regretter le comportement de certaines organisations de la société civile qui, n'ayant pas eu leur part du gâteau au lendemain de l'insurrection populaire, poussent le peuple à la révolte. Lisez ! (AllAfrica)


Madagascar:Chronique de Mickey - Affectation, où es tu ?

[Midi Madagasikara] Le système social n'est pas comme une horloge que l'on secoue pour que des fois on entende de nouveau le tic-tac. (AllAfrica)


Congo-Kinshasa:Orientation pastorale !

[La Prospérité] Février rend l'âme sous un décor politique singulier devenu, hélas, presque normal sous le ciel congolais. Comme janvier, ce mois va se terminer par une marche du CLC qui pourrait bien être emmaillée d'heurts. (AllAfrica)


Congo-Kinshasa:Prendre ou laisser ?

[La Prospérité] Des défis énormes se dressent devant le train électoral censé atteindre la gare ce 23 décembre pour apporter à la démocratie congolaise le ouf de soulagement tant recherché pour une alternance apaisée début 2019. (AllAfrica)


Afrique du Sud:Point de mire - A terre, le matador...

[Le Soleil] Dans un portrait publié dans « Le Soleil » du 01 octobre 2013, nous avions parlé de Jacob Zuma comme « Un homme de combat(s) ». (AllAfrica)


Congo-Kinshasa:Convergence !

[La Prospérité] A l'issue de la tripartie Luanda-Kinshasa-Brazza, le verdict est sans appel en faveur des élections et contre, sans équivoque, toutes tentatives de prise de pouvoir par des moyens autres que ceux décris dans la loi des lois de la République Démocratique du Congo. (AllAfrica)


Afrique:La Chine, l'occident et l'Afrique

[Sud Quotidien] Feu professeur Joseph Ki-Zerbo du Burkina Faso disait : «Dormir sur la natte des autres, c'est comme si l'on dormait par terre» (AllAfrica)


Congo-Kinshasa:Mystique !

[La Prospérité] Les contradictions au Congo-Kinshasa quant aux élections à venir prennent une toute autre tournure, mieux revêtent une nouvelle dimension. (AllAfrica)


Congo-Kinshasa:Que faire ?

[La Prospérité] Que veut-on au juste ? La question posée par Monsengwo peut être ressassée par n'importe quel esprit soucieux de disséquer, au scalpel, dans le laboratoire de son esprit, le mal politique congolais. (AllAfrica)


Cameroun:Un monde à conquérir

[Cameroon Tribune] C'est le conseil ô combien avisé d'un père à ses enfants qui font leurs armes dans la vie active. Samedi soir dans son message à la Jeunesse, à l'occasion de le 52e édition de la fête qui lui est dédiée, le président de la République ne s'est pas montré avare en recommandations. (AllAfrica)


Tunisie:De nouvelles perspectives se dessinent

[La Presse] Le football n'est plus seulement une référence de jeu et de terrain, mais aussi et surtout d'adaptation, d'assimilation et d'accoutumance. . (AllAfrica)


Congo-Kinshasa:Aller au-delà

[Le Potentiel] Face à la privation des libertés fondamentales, notamment le droit de manifester, attestée par la série des répressions meurtrières des manifestants pacifiques en République démocratique du Congo, les indignations et les condamnations sont légitimes. Mais celles-ci ne doivent pas faire l'économie de la compréhension de tels actes. (AllAfrica)


Congo-Kinshasa:Décor corsé !

[La Prospérité] La montagne russe est de rigueur pour illustrer le contraste du début et de fin annoncée de ce mois de février 2018. Tenez ! Entamé avec les contrecoups des heurts du 21 janvier, à l'occasion de la marche appelée par le Comité Laïc de Coordination, février dont le début fredonne, désormais, avec la commémoration de la mort du lider maximo, a connu un début plutôt calme. (AllAfrica)


La presse condescendante sur l'Afrique?

Quel regard portent les médias occidentaux sur l’Afrique? Le vice-président sud-africain a son idée sur la question.  Lors du congrès annuel de l'Institut international de la presse (IPI), organisé à Edimbourg (Ecosse) ces jours-ci, Phumzile Mlambo-Ngcuka a expliqué: «Les rédacteurs en chef ont fait leur choix sur la façon de traiter l’actualité africaine, et ils ont tendance à ne voir que le mauvais côté des choses.»
Les vrais problèmes de l’Afrique, comme le pillage de ses ressources naturelles et humaines par l’Occident, sont largement ignorés, a-t-il dit. Et le numéro deux sud-africain d’ajouter que les médias se focalisent «sans cesse» sur les guerres et la pauvreté. La dernière édition du magazine américain Time devrait le conforter dans son opinion.

Dans son numéro du 5 juin, Time publie en effet un long dossier sur la République démocratique du Congo (RDC; ex-Zaïre), «The world’s deadliest war» (La guerre la plus meurtrière au monde). L’article est accompagné par des photos aussi dignes que terrifiantes du célébre photographe de guerre américain, James Nachtwey.
Ce reproche adressé aux rédacteurs en chef par l’adjoint de Thabo M’beki est récurrent. Libération reçoit, lui aussi, de nombreux messages déplorant un traitement par trop négatif de l’actualité africaine. Il n’est pas dans notre intention d’ignorer ces commentaires. Mais il faudrait peut-être les nuancer.
Car, en définitive, le principe bien connu du «On ne parle que des trains qui n’arrivent pas à l’heure» n’est pas réservé à l’Afrique. Il est tout aussi valable pour la France aux prises avec sa crise politique et sociale, l’Europe en panne depuis le vote négatif sur la Constitution... Et que dire du Proche-Orient (l’Irak, le conflit israélo-palestinien)? Et de l’Afghanistan? Attention de ne pas verser dans ’l'Afro-centrisme«.
Par ailleurs, Phumzile Mlambo-Ngcuka explique que »sur 54 pays africains, seuls 5 sont en conflit en 2006, mais 49 pays sont victimisés par l’incapacité à reconnaître que la paix règne presque partout et que certaines nations remportent des succès.«
Reste que la moitié des opérations de maintien de la paix dans le monde se déroulent en Afrique actuellement. La RDC est bien le conflit le plus meurtrier au monde (des chercheurs estiment que, depuis 1998, 4 millions de personnes y sont mortes). Le Darfour est, lui aussi, aux prises avec une terrible guerre civile qui affecte principalement les civils...  Le nord de l’Ouganda connaît une terrible crise humanitaire du fait des agissements de l’Armée de libération du Seigneur (LRA).
Le vice-président sud-africain ajoute enfin que »le pillage de nos ressources est un de nos plus grands défis, et j’estime que nous devrions recevoir une compensation, ces histoires sur la fuite de nos cerveaux doivent être racontées.« Il y a beaucoup à dire, en effet, sur le business qui continue pendant les conflits (voir Firestone au Liberia ou Bolloré en Côte d’Ivoire). Mais, selon l’ONU (qui ne peut être réduit à l’Occident), ceux qui pillent le Congo-RDC sont principalement ses voisins, notamment le Rwanda et l’Ouganda.
T. H.
   







(Notes africaines)


Dak'Art, une biennale pour réfléchir

Du 5 mai au 5 juin, la capitale sénégalaise se transforme en jeu de piste culturel. Pour la 7ème édition de la biennale de l’art africain contemporain de Dakar, Dak’Art, c’est un festival de culture, in comme off, de qualités diverses.Biennale2
L’artiste Arjan Martins, pinceau à la main, a lancé la biennale à sa manière en donnant les dernières touches à sa peinture murale début mai. Ce Brésilien fait parti de la centaine d’artistes du continent et de la diaspora sélectionnés, côté in du Dak’Art. Côté off, ce sont près de 120 expositions qui sont proposées dans toute la ville et même dans les régions. Année Senghor oblige, une journée hommage a été consacrée au poète-président.

Comme l’explique Youma Fall, commissaire et responsable de l’organisation : « Dak’Art est le seul espace de rencontre de visibilité et de confrontation pour les artistes africains, c’est vraiment l’endroit où tous les pépiniéristes viennent pêcher les artistes africains. »
Conçu par le philisophe ivoirien Yacouba Konaté, qui en est le commisaire général, le Dak’Art 2006 est une bouffée culturelle pour les visiteurs et pour les artistes africains. Une belle occasion d’exposer leur art et leurs idées, ce qui n’est pas si souvent le cas.Biennale
Le thème de 2006, - Afrique : entendus, sous-entendus et malentendus-, prête à réfléchir sur tous les domaines qu’il s’agisse de politique, d’économie, d’histoire ou encore du marché de l’art. Des drames de l’immigration à la raréfaction de l’eau en passant par la pollution et le VIH/Sida, le quotidien du continent a inspiré les artistes africains.
M-L.J., à Dakar


(Notes africaines)


Afrique du Sud:Zuma et la probématique de l'impunité accordée à des chefs d'Etat africains

[Le Pays] Jacob Zuma joue-t-il avec les nerfs des Sud-africains ? C'est la question que l'on pourrait se poser, au regard du scénario du film de sa supposée démission qui se déroule depuis quelques jours, mais dont l'épilogue tarde à se dessiner. (AllAfrica)


Sénégal:Libre propos - Fuite de responsabilite !

[Sud Quotidien] Madame le Préfet du département de Fatick a pris le vendredi 2 février 2018 un arrêté pour annuler la rencontre devant opposer, au stade Massène Sène, Diambars de Saly à l'Us Ouakam, pour le compte de la 11ème journée de la Ligue 1. Motif évoqué par l'autorité déconcentrée : «Risques de réels troubles à l'ordre public». (AllAfrica)


Guinée:La Fille de son père à la Commune de Kaloum, le sens historique d'une victoire

[Aminata.com] Aminata Touré, candidate indépendante à Kaloum, fille de Sékou Touré (AllAfrica)


Tunisie:L'éthique est-elle encore une valeur ?

[La Presse] Ce qui allait de soi à une époque est aujourd'hui mesuré, pour ne pas dire révolu et gâché. Notre football manque de morale. Les entraîneurs, censés être des éducateurs, ne montrent plus la voie. Ils ne servent plus d'exemple. Surtout lorsque leurs actes et leur comportement se substituent à l'éthique sportive. (AllAfrica)